Thaïlande : 86 tigres sont décédés après avoir été secourus d'un temple qui les exhibait et maltraitait

Par
14 837
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Nouvelle histoire qui fait froid dans le dos. En 2016, 147 tigres avaient été récupérés par le gouvernement thaïlandais car ils étaient maltraités. Fin tragique de cette histoire, 86 de ces 147 tigres sont décédés.

Exposés tels des bêtes de foire dans un temple de Thaïlande prénommé Wat Pha Luang Ta Bua, la moitié des animaux sont décédés. Ce temple est connu pour concentrer un nombre important de tigres dans lequel ces gros félins servaient d’attractions touristiques principales où les touristes avaient la possibilité de se faire prendre en photo en leur compagnie.

Les tigres du Temple en plein spectacle. Crédit : National Geographic

D’abord confisqués par les Parcs Nationaux de Thaïlande pour des soupçons de maltraitance, les tigres avaient pu être retirés du temple. Néanmoins, depuis ce temps, et en à peine trois ans, 86 tigres sont morts.

Comme l’a révélé le National Geographic sur son site : « dans un communiqué aux médias, le Département Thaïlandais des Parcs nationaux, de la faune sauvage et de la conservation des plantes a déclaré que les animaux sont finalement morts de paralysie du larynx, un trouble respiratoire viral vraisemblablement exacerbé par le système immunitaire faible de ces animaux ». En effet, il a été démontré que les tigres présents dans le Temple étaient consanguins.

Cette cause a été démentie par le gardien du Temple qui a affirmé à Reuters que les animaux seraient morts à cause des mauvaises conditions et des petites cages mises à leur disposition par les autorités locales.

« Ils étaient loin d’aller bien »

Néanmoins, en 2007, une première enquête de Sybelle Foxcroft avait été menée dans laquelle cette dernière déplorait déjà les conditions dans lesquelles les tigres vivaient et leur santé dégradante (déficience neurologique). Ce que les dirigeants du temple n’ont jamais souhaité écouter : « J’ai écrit publiquement à propos [du tigre] Mek Jr, raconte Foxcroft, et j’étais sur le point de supplier le Temple du Tigre de l’aider, mais ils ont toujours ignoré mes alertes et ont dit qu’ils [les tigres] allaient biens. Ils étaient loin d’aller biens et finiraient par ensuite par agoniser », regrette-elle.

Pour satisfaire les demandes toujours plus croissantes des touristes, les vies de milliers d’animaux sont mises en jeu chaque jours à travers différentes exhibitions et spectacles, et ce dans les quatre coins du monde. Pour éveiller les consciences, les associations de défense des animaux partout dans le monde appellent les touristes à ne pas solliciter ce genre de spectacles et aux Gouvernements de lutter contre ces pratiques.

Source : 20 minutes
Tigres Thailande Maltraitance animale
Commentaires