Thaïlande : un secouriste sauve un éléphanteau en lui faisant un massage cardiaque

6 266partages

En Thaïlande, un secouriste a sauvé un éléphanteau heurté par une moto. Pour ce faire, il lui a fait un massage cardiaque. Sans son geste, l’animal serait certainement mort.

Les images sont impressionnantes.

Dans la soirée du 20 décembre, un secouriste a réanimé un éléphanteau dans la province orientale de Chanthaburi (Thaïlande). Le pachyderme a été percuté par une moto alors qu’il traversait la route avec le reste de son troupeau.

Dans une vidéo, on aperçoit Mana Srivate prodiguer un massage cardiaque au mammifère blessé. Pendant dix minutes, il a exercé en rythme des compressions sur le corps de l’éléphanteau :

« J'ai supposé où se trouvait le cœur d'un éléphant en me basant sur la théorie humaine et sur une vidéo que j'avais vue en ligne », a indiqué le sauveteur à Reuters.

Crédit Photo : Kunchaylek

Fort heureusement, l’animal a repris connaissance : « Quand j'ai vu le bébé commencer à bouger, j'ai presque pleuré », a confié Mana Srivate.

« C’est mon instinct de sauver des vies »

Par mesure de précaution, le pachyderme a été transporté à un autre endroit pour être examiné. Lorsqu’il a été capable de se déplacer seul, le bébé a été ramené sur le site de l’accident.

Selon les dires de Mana Srivate, la mère du petit et ses congénères sont revenus sur place quand ils ont entendu les cris du petit. Évidemment, le secouriste n’a loupé aucune miette de ce tendre spectacle.

Crédit Photo : Kunchaylek

En 26 ans de service, ce dernier a été confronté à des dizaines d’accidents impliquant des « humains ». Toutefois, l’éléphanteau est la seule victime qu’il a réussi à réanimer en pratiquant les premiers gestes de secours.

«  C’est mon instinct de sauver des vies, mais j’étais tout le temps inquiet parce que je pouvais entendre la mère et d’autres éléphants appeler le bébé  », a-t-il expliqué.

De son côté, le conducteur de la moto a également été pris en charge par les secouristes. Il ne présentait aucune blessure grave.

Source : Reuters