Aidé de deux passants, un étudiant déjoue une tentative d'enlèvement et sauve une petite fille de 3 ans

2 901partages
Bouton whatsapp

À Saint-Quentin, dans les Hauts-de-France, trois personnes ont réussi à neutraliser un individu qui tentait d’enlever une petite fille de trois ans.

Crédit photo : Pixabay

Jeudi 24 mars, une petite fille de trois ans a été sauvée à Saint-Quentin, une commune située dans les Hauts-de-France. En effet, un homme a tenté de kidnapper la fillette en ouvrant la portière arrière de la voiture dans laquelle elle était assise.

« Je me trouvais près de l’IUT lorsque cela s’est passé, a raconté la mère de la fillette. Je venais de sortir de chez moi pour conduire ma fille à l’école. Tout est alors allé très vite. Un individu s’en est pris à ma fille. J’ai tout de suite essayé de le sortir de la voiture, mais je n’avais plus de force. J’ai alors appelé à l’aide. »

Un étudiant neutralise le kidnappeur

Martin Lesieur est un étudiant de 20 ans qui allait en cours quand la tentative d'enlèvement s’est produite. Alerté par les cris de la mère, il a décidé d’intervenir, aidé par deux autres personnes qui passaient dans la rue à ce moment-là.

« Il s’interposait, il essayait d’agripper la fille. Quand la mère a crié au secours, qu’elle a dit que c’était un inconnu, j’y suis allé. Il est mal tombé, je pratique le self-défense », a-t-il déclaré.

Crédit photo : L'Union

Le jeune homme, qui prépare des concours pour démarrer une carrière militaire et intégrer l’armée de l’air, a réussi à neutraliser l’individu jusqu’à l’arrivée des policiers en le plaquant au sol. Grâce à son intervention, le kidnappeur a été interpellé par la police. Cette dernière a remercié publiquement le jeune homme pour son intervention en diffusant un message sur sa page Facebook.

« Un grand merci au jeune homme qui est intervenu pour son geste citoyen qui a sans doute permis d’éviter un drame », peut-on lire sur la publication.

Lors de l’arrestation du kidnappeur, la police a découvert qu’il avait commis une agression sur une joggeuse de Saint-Quentin quelques minutes avant la tentative d’enlèvement. Il a été placé dans un établissement psychiatrique « au vu de son état de santé ».

Source : L'Aisne Nouvelle
Bouton whatsapp