Indre : un jeune poulain de vingt jours retrouvé en sang et mutilé dans une écurie

891partages

Il y a quelques semaines, un ânon âgé d’à peine un jour était retrouvé par son propriétaire dépecé et décapité sur l'Île de Ré. Récemment, c’est un poulain d’une vingtaine de jours qui a été retrouvé mutilé dans une écurie. Son pronostic vital est engagé.

Crédit :Serge Goujon/ Shutterstock.

Les actes de violence sur les animaux, notamment les équidés, continuent. Vendredi 28 mai, dans l’Indre, c’est un jeune poulain de vingt jours qui en a fait les frais. C’est à leur retour du travail, vers 17 heures, que les propriétaires ont fait la terrible découverte.

Leur poulain, prénommé L’Amour, a été retrouvé avec la cuisse postérieure droite et la partie antérieure découpées. De grands morceaux de peau manquaient. Les propriétaires ont alors contacté un vétérinaire en urgence ainsi que la gendarmerie.

La piste humaine privilégiée, le pronostic vital de l’animal engagé

Le poulain L'Amour. Crédit : C. Santos.

Les premières constatations des gendarmes semblent privilégier la piste humaine. D’après ces derniers, les blessures apparentes font plutôt penser à des actes humains. Une piste qui ne fait pas de doute pour les propriétaires de l’écurie.

L’une des co-propriétaires indique auprès de nos confrères de France 3 que « la personne s’est lavée les mains, a laissé le robinet extérieur ouvert à grande eau et à ouvert les parcs ».

Le jeune poulain est toujours en danger et risque la mort à cause « du risque d’infection », poursuit la co-propriétaire. Les séquelles musculaires peuvent être importantes et durer à vie. Les coûts de vétérinaire aussi risquent d’être élevés. Afin de pallier cette éventualité, les propriétaires de l’écurie ont ouvert une cagnotte en ligne pour régler les frais.

Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie de Levroux qui sera chargée de l’enquête.

Crédit : C. Santos. 

Source : France 3
À découvrir aussi