Inflation : les baguettes traditionnelles bientôt vendues à 1,50 euros dans les boulangeries ?

Bouton whatsapp

Entre l’augmentation des prix de l’énergie et des matières premières, la traditionnelle baguette de pain risque de se vendre à 1,50 euro dans les prochaines semaines.

Crédit : Intuitivmedia/ Pixabay

À voir aussi

En un an, la baguette de pain a augmenté de quatre centimes, selon l’Insee. En juin dernier, son prix était par exemple de 93 centimes en France. Mais avec la hausse des prix de l’énergie et des matières premières comme le blé et le papier d’emballage, certaines boulangeries n’auront probablement pas d’autres choix que d’augmenter le prix de leur pain.

De plus, la consommation en énergie des boulangeries, via leurs fours à gaz ou à électricité, complètera des factures déjà très salées pour les artisans boulangers. Les entreprises de moins de dix salariés bénéficient pour l’instant du bouclier tarifaire jusqu’en 2023 (ce qui n’est pas le cas des plus grosses boulangeries), tandis qu’il faudra conjuguer avec la hausse des prix de l’énergie limitée à 15% l’an prochain, annonçait la Première ministre Elisabeth Borne, il y a quelques jours.

Une hausse du pain, des viennoiseries et des sandwichs en boulangerie

Crédit : Pexels/ Pixabay

Il faut donc s’attendre à une hausse du prix de la baguette dans les prochaines semaines, voire les prochains jours, tout comme du côté des viennoiseries et des sandwichs. Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF) prévient : « Le boulanger qui n'augmentera pas sa baguette, il fermera. [...] Les consommateurs comprendront », pense-t-il.

Encore vendue à 94,5 centimes d’euros en août 2022, le prix de la baguette pourrait frôler les 1 euro. Ce qui est déjà le cas de la baguette tradition vendue entre 1 euro et 1,30 euros. Les boulangers pourraient ainsi augmenter leurs prix de 10 à 15% jusqu'à 30%. Dans cette option, la baguette tradition verrait son prix atteindre les 1,50 euros (déjà établie dans certains établissements).

Malgré ces hausses conséquentes, la France est le pays de l’Union européenne où le prix du pain a le moins augmenté sur un an, avec +8,2%. L’Espagne (+15,2%) et l’Allemagne (+17,5%) étant loin devant nous, rappelle Eurostat.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter