La Baule : un joggeur part à la nage pour échapper au contrôle de police après le couvre-feu

2 905partages

Pour éviter une amende alors qu’il faisait son footing au bord de la plage une heure après le début du couvre-feu, un homme de 54 ans a décidé de semer les policiers en se jetant à l’océan et en nageant en direction du large.

Crédit : Financial Times

Cette scène incroyable mais vraie s’est déroulée à La Baule-Escoublac ce vendredi 26 février. C’est en tout cas ce que rapporte nos confrères d’Ouest-France, souvent très bien informés. Après avoir aperçu une brigade de police, l’habitant de la célèbre commune de Loire-Atlantique a senti qu’il allait certainement se faire contrôler car il avait été repéré et a fait le choix de s’enfuir pour échapper aux forces de l’ordre et ainsi à l’amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu. Mais plutôt que de repartir d’où il venait, il a fait le choix de prendre la fuite par la plage.

Ni une ni deux, le sportif, qui au moment des faits s’entraînait au triathlon, a plongé dans l’océan et il est parvenu a disparaître sans que les policiers puissent mettre la main dessus. « Au bout de quelques minutes, on ne le voyait plus. Il était à plus de 200 mètres du large. Pour nous, il était mort » explique un commandant de policeprésent sur place. Mais bien que très culotté, son choix ne va finalement pas s’avérer payant puisque les forces de l’ordre se sont inquiétées pour sa vie et ont mis en place un important dispositif pour le sauver. Hélicoptère, bateaux, pompiers, bref tout a été fait pour le retrouver rapidement. Et pour cause, la nuit tombait et il était dans une eau à moins de 10°.

Crédit : Médoc Atlantique

Le joggeur écope d’une amende pour non-respect du couvre feu et d’une convocation au commissariat 

Après plus de deux heures de recherche dans la pénombre, toujours rien. L’espoir de le revoir sain et sauf commence à diminuer quand un coup de fil son épouse va tout changer. Ayant été mise au courant de tout ce qui avait été mise en place pour retrouver son mari, cette dernière a appelé la police pour prévenir qu’il avait réussi à rentrer à la maison. Évidemment, les forces de l’ordre ne se sont pas fait prier pour se rendre au domicile du couple afin de donner au fuyard l’amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu. En prime, il s’est également vu remettre une convocation au commissariat en vue d’éventuelles suites judiciaires.

Bien essayé champion !

Source : Huffington Post
Plus d'articles
À lire aussi