« La médecine est une bonne dépendance » : ce pédiatre retraité de 92 ans soigne les enfants pauvres du Brésil gratuitement

861partages

Pour certains, l’âge n’est pas une limite. À 92 ans, Ivan Fontoura, pédiatre de formation, continue d’exercer son métier pour les enfants pauvres du Brésil.

Ivan Fontoura. Crédit : Ary Fontoura/ Instagram

Le Brésil est l’un des pays où l’écart entre les riches et les pauvres ne cesse de se creuser. D’après un article des Échos paru en 2018, « 15 millions de personnes y vivent avec moins de 1,95 dollar par jour ». Le taux de chômage y est aussi très élevé avec 13, 1% de demandeurs d’emploi.

Ces problèmes et inégalités entraînent forcément des difficultés au quotidien pour les plus démunis. Afin d’aider ces derniers, Ivan Fontoura prête ses services à la population locale.

Pourtant retraité depuis 2005 (il avait 78 ans à l’époque), Ivan n’a pas abandonné son métier de pédiatre qu’il exerce encore à mi-temps à 92 ans. Avec sa femme infirmière, ils donnent de leur temps deux jours par semaine (les lundis et les jeudis) aux enfants pauvres dans le besoin.

Capture d'écran Youtube/ Domingo Espetacular

Les services dispensés par Ivan sont gratuits. Ce médecin au grand cœur a confié au site brésilien Aleteia qu’il avait suffisamment gagné d’argent dans sa carrière pour pouvoir soigner gratuitement les plus démunis. Et Ivan n’a pas perdu la main. Médecin depuis 1951, il prend toujours son métier à cœur : « la médecine est une bonne dépendance, vous savez. Nous sommes heureux d’aider ces personnes en situation difficile et plus encore lorsque les choses se passent bien », confie-t-il.

Ces principaux patients sont des personnes qui vivent dans des décharges, très répandues au Brésil. Ivan, par son altruisme, est devenu une source d’inspiration pour beaucoup : « le Dr Ivan consacre sa vie à l’amour du prochain, chose que peu de gens font aujourd’hui », déclare un habitant de la région.

Capture d'écran Youtube/ Domingo Espetacular

Un geste admirable et respectable qui pourrait donner l’envie à d’autres de faire de même. Cela est bien parti puisque son fils et ses quatre petits-enfants sont diplômés en médecine. Peut-être la relève. Sur Instagram, son frère affirme même qu’Ivan est « un exemple extraordinaire d’amour pour son prochain ».

Une belle leçon d’altruisme.

Capture d'écran Youtube/ Domingo Espetacular

Source : Aleteia
Plus d'articles
À lire aussi