Covid-19 : bientôt une prime de 1000 euros aux salariés qui viennent travailler ?

23Kpartages

Jeudi dernier, lors d’une réunion, l’Élysée a évoqué l’idée de verser une prime exceptionnelle aux employés qui ne peuvent pas télétravailler. Ce vendredi, le ministre de l’Economie a confirmé l’information.

Caissiers, infirmiers, pharmaciens, livreurs ou encore chauffeurs. Toutes ces personnes n’ont pas le luxe de travailler depuis chez eux pendant cette période de crise. Tous les jours, ces hommes et ces femmes risquent d’être touchés par le coronavirus en allant travailler.

Bruno Le Maire. Crédit Photo: Shutterstock Alexandros Michailidis

Invité politique sur le plateau de LCI ce vendredi matin, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a incité les entreprises à verser une prime aux travailleurs qui sont dans l’obligation de se rendre sur leur lieu de travail.

« Une prime de 1000 euros totalement défiscalisée », a assuré Bruno Le Maire. Cette gratification sera destinée aux salariés qui ne peuvent pas assurer le télétravail :

« Ils ont le courage de se rendre sur leur lieu de travail et le font parfois avec la peur au ventre.Il est totalement légitime qu'ils puissent bénéficier de cette prime de 1000 euros totalement défiscalisée et totalement désocialisée. »

Les entreprises concernées auront jusqu’au 30 juin pour verser cette prime à leurs employés. Le ministre a rappelé que cette prime ne sera pas soumise à l’impôt sur le revenu du salarié et sur laquelle ne pèsera aucune charge sociale.

 Crédit Photo: Shutterstock Wolfgang Filser

En outre, cette prime « ne coûte(ra) rien de plus à l'entrepreneur que ce qui est versé ». Les secteurs concernés et cités par le ministre de l’Economie sont « les grandes entreprises qui ont un accord d'intéressement, notamment dans les secteurs vitaux comme l'agroalimentaire ou la grande distribution ».

Sauf que les PME et TPE dénoncent le fait que de mettre en place un accord d’intéressement était trop compliqué pour elles. Par conséquent, elles ne pourront pas verser de primes.

Pour rappel, la prime défiscalisée avait été créée pour faire face à la crise des Gilets jaunes en 2019. La prime promise par le Emmanuel Macron avait été versée à deux millions de salariés.

Source : 20 Minutes
Plus d'articles