Zoo de Singapour : un bébé panda a vu le jour après une insémination artificielle

681partages

Le zoo de Singapour abrite un nouveau pensionnaire : un bébé panda a vu le jour ce week-end. Le petit ursidé est issu d’une insémination artificielle.

Ce samedi 14 août, le zoo de Singapour a été le théâtre d’une scène particulièrement émouvante : une femelle panda a donné naissance à son premier bébé. Le nouveau-né est issu d’une insémination artificielle, une première pour cette espèce dans la cité-État d’Asie du Sud-Est.

À voir aussi

Crédit Photo : Wildlife reserves Singapore - AFP

La femelle panda n’arrivait pas à s’accoupler avec son partenaire

Les soigneurs, en collaboration avec des experts chinois, ont utilisé cette technique de reproduction car la femelle Jia Jia et son compagnon Kai Kai n’ont pas réussi à s’accoupler naturellement.

La femelle panda géant, âgée de 12 ans, a donné la vie après avoir été inséminée avec le sperme congelé de son partenaire, a indiqué dans un communiqué Wildlife Reserves Singapore, l’opérateur des parcs animaliers de l’île.

Sans surprise, cet événement exceptionnel comble de joie le personnel du zoo et Cheng Wen-Haur, le directeur général adjoint de Wildlife Reserves Singapore :

« La première grossesse de Jia Jia et la naissance d’un petit constituent pour nous une étape importante dans la prise en charge de cette espèce menacée à Singapour. C’est le résultat de bons soins aux animaux, de la science de la reproduction assistée et de la persévérance absolue de notre personnel, associés aux précieux conseils des experts chinois du panda », a-t-il confié.

Pour le moment, aucune information n’a été communiquée à propos du sexe et du poids du nourrisson.

Les pandas ne peuvent sereproduireque quelques jours par an

Vous l’ignorez peut-être, mais la reproduction des pandas – en captivité ou à l’état sauvage – relève du défi. Dans la plupart des cas, les ursidés au pelage noir et blanc peinent à s’accoupler pour diverses raisons: ils n’en ont pas envie ou ne savent pas comment faire.  

De plus, les femelles ne sont en chaleur qu’une fois par an, pendant environ 24 à 48 heures. L’insémination artificielle est un moyen de préserver cette espèce. Cette technologie reproductrice avait permis à Huan Huan (zoo de Beauval) de donner naissance à des jumelles le 2 août dernier.  

Source : AFP