Né à 23 semaines, ce bébé prématuré rentre à la maison après 133 jours d'hospitalisation

2 416partages

Aux États-Unis, un bébé prématuré est rentré à la maison après avoir passé 133 jours à l’hôpital. Ses chances de survie étaient très minces.

Ce bébé est né sous une bonne étoile.

Russell est un très grand prématuré. Le petit bonhomme est né à 22 semaines, le 20 mai dernier. À sa naissance, il pesait moins de 500 grammes.

Le jour même, Russell a été transféré dans l'unité de soins intensifs néonatals à l'hôpital Tulane Lakeside, en Louisiane. Ses chances de survie étaient très faibles.

Crédit Photo : Tulane Health System

Crédit Photo : Tulane Health System

Durant son hospitalisation, Russell a été placé sous assistance respiratoire. Le nourrisson a également contracté la jaunisse, une maladie courante chez les nouveau-nés.

Chez les bébés prématurés, il existe un risque de saignements dans le cerveau. Russell n’a pas échappé à la règle.

Malgré ses problèmes de santé, le petit garçon avait la fureur de vivre. En effet, ce dernier a défié tous les pronostics des médecins. Le 1er octobre, après 133 jours d’hospitalisation, Russell a pu rentrer chez lui complément guéri.

Crédit Photo : Tulane Health System

Crédit Photo : Tulane Health System

« Sans le personnel hospitalier et Dieu, je ne pense pas qu'il serait là. Ils sont si gentils et sont devenus notre famille. Nous avons beaucoup pleuré quand nous avons dû dire au revoir », a déclaré sa maman Natasha à l’émission Good Morning America.

Une grossesse difficile

Dans l’émission, la jeune femme raconte avoir vécu une année éprouvante. Après plusieurs fausses couches, elle est tombée enceinte de son troisième enfant :

« C'était tellement effrayant quand j'ai découvert que j’attendais un enfant. Nous ne voulions pas que tout le monde espère. Quand nous sommes allés chez le médecin, il nous a dit que le bébé avait un fort rythme cardiaque », a-t-elle confié.

À 15 semaines de grossesse, le col de Natasha a commencé à s'ouvrir. Elle a subi une intervention chirurgicale d'urgence pour l'empêcher d’accoucher.

Le 20 mai 2020, elle a commencé un travail prématuré. Les médecins lui ont annoncé que son bébé était en danger : « Mon fiancé et moi avons pleuré et nous avons commencé à prier. J’ai perdu les eaux mercredi et j’ai mis au monde Russell vendredi matin vers 10h55 ». Sa date d’accouchement était prévue pour le 22 septembre.

Aujourd’hui, Russell pèse plus de 3kg et profite de ses parents. À travers son histoire, il nous rappelle que la vie est précieuse et touchante.

Crédit Photo : Tulane Health System

Crédit Photo : Tulane Health System

Source : ABC News
Plus d'articles