Ce petit garçon autiste a été exclu de la cantine après une crise, mais a déclenché un élan de solidarité

Bouton whatsapp

Depuis le 24 novembre, un petit garçon autiste mangeait dehors après avoir été exclu d’une cantine scolaire à Lyon suite à une crise de panique. Finalement, il va pouvoir réintégrer la cantine.

Il y a quelques semaines, un petit garçon a bouleversé des milliers de personnes dans toute la France. Olivier est atteint d’un trouble autistique léger et le 24 novembre dernier, il a été victime d’une crise de panique quand il était à la cantine, car son référent scolaire était absent.

Crédit photo : iStock

Suite à cette crise, que l’établissement n’a pas su gérer, Olivier a été exclu de la cantine scolaire. La raison ? Il n’y avait aucun accompagnant qualifié pour s’occuper de lui pendant la pause méridienne et répondre à ses besoins.

Il est exclu de la cantine

Ainsi, l’enfant a été exclu « pour une durée indéterminée ». Il a été obligé de manger dehors chaque midi, dans le froid, en compagnie de sa mère qui faisait deux heures de trajet pour lui apporter un sandwich et ne pas le laisser seul.

Des photos montrant le petit garçon en larmes et loin de ses amis ont fait le tour des réseaux sociaux et ont bouleversé de nombreux internautes. Certains d’entre eux se sont même portés volontaires pour accompagner le petit garçon durant sa pause déjeuner.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @lucinda_260194

Olivier a également reçu le soutien de Chams-Ddine Belkhayat, président de l’association Bleu Network, spécialisée dans l’accompagnement des personnes autistes.

« Tous les enfants scolarisés ont le droit d’avoir accès aux services périscolaires, que ce soit la cantine ou le service périscolaire du matin ou du soir, a-t-il affirmé. C’est du devoir et de la responsabilité des collectivités territoriales de mettre en place les moyens et les adaptations nécessaires pour pouvoir recevoir tous les enfants en situation en handicap ou non de la même manière. »

Un accompagnant a été embauché

Finalement, la ville de Lyon a annoncé avoir trouvé un Accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH) qui pourra encadrer Olivier à la cantine dès ce mardi 6 décembre.

« Un nouvel AESH a été recruté, il interviendra sur le temps périscolaire à partir de mardi. Cette situation révèle les difficultés rencontrées par les collectivités concernant les métiers du soin depuis la différenciation de l’accompagnement entre les temps scolaires et périscolaires. Les communes se retrouvent désormais en première ligne, pour assurer le meilleur service public possible pour les habitants et habitantes », a déclaré la Ville de Lyon.

Ainsi, Olivier va à nouveau pouvoir manger en compagnie de ses camarades de classe et la Ville a garanti qu’il ne sera plus exclu en cas de nouvelle crise. Un espoir pour toutes les familles qui se battent contre l’exclusion de leurs enfants en situation de handicap.

Source : 20 Minutes
Bouton whatsapp