À Central Park, un harfang des neiges a été observé pour la première fois en 130 ans

3 273partages

La ville de New York vient de connaître un événement qui ne s’était pas produit depuis plus d’un siècle. En effet, ces derniers jours, un oiseau particulièrement rare y a été observé pour la première fois en plusieurs décennies : un hibou blanc !

Crédit : EJ Bartolazo

À voir aussi

Cet oiseau qui n’avait pas été vu à Central Park depuis exactement 130 ans est un harfang des neiges, un oiseau absolument magnifique qui peut mesurer jusqu'à 80 centimètres. Un individu de cette espèce s'est posé dans la zone de North Meadow, au nord du célèbre espace vert, le matin du 27 janvier 2021. Grâce au compte Twitter Manhattan Bird Alert, qui suit les observations d'oiseaux dans tout l'arrondissement, la nouvelle insolite s'est rapidement répandue et les spectateurs ont afflué sur place pour tenter de l’apercevoir. Il faut dire que la dernière que selon les registres officiels, l’animal n’avait plus été observé à Central Park depuis 1890, d’où l’engouement.

Généralement, le harfang des neiges préfère les environnements ruraux plus froids comme le nord de l'État de New York en hiver et occasionnellement à Long Island. En ce sens, l’année 1890 fait office de record puisqu’à l’époque, cette espèce de rapaces avait été présente tout au long de la côte est des États-Unis.

Crédit : EJ Bartolazo

Un court séjour à New York

Selon les experts et les ornithologues qui ont pu voir de leurs propres yeux ce fameux harfang des neiges mercredi dernier au cœur de Manhattan, il s’agirait d’une jeune femelle. Cette information vient notamment de l’analyse des marques noires qui visibles sur sa robe. Les mêmes spécialistes affirment que le jeune oiseau n’aurait effectué qu’un passage rapide dans le parc. Pour en savoir plus, le New York Times a contacté le département des parcs de la ville et ce dernier a fait savoir que les curieux s’étant rendus sur place ont bien respecté la distance recommandée envers l’oiseau sauvage. Les services de Central Park ont eu à intervenir qu’une seule fois afin que le hibou ne soit pas dérangé.

Extraordinaire n’est-ce pas ?

Crédit : EJ Bartolazo

Crédit : EJ Bartolazo

Crédit : EJ Bartolazo

Crédit : EJ Bartolazo

Crédit : EJ Bartolazo

Crédit : EJ Bartolazo

Crédit : Ben Stadler

Crédit : Ben Stadler