Ces petites filles se retrouvent pour une photo après avoir battu le cancer dans le même hôpital

15 974partages

Dans un hôpital de Floride aux États-Unis, 4 petites filles se sont réunies pour célébrer ensemble leur victoire face au cancer. Cette maladie n’épargne personne et encore moins les enfants. McKinley, Chloe, Ava et Lauren sont des « survivors » comme on les appelle à l’hôpital Johns Hopkins All Children Hospital.

Toutes les quatre hospitalisées il y a trois ans dans ce même établissement pour une leucémie - sauf la petite Chloe qui a eu une forme très rare de cancer des poumons - se sont retrouvées pour célébrer leur rémission.

McKinley, Chloe, Ava et Lauren se sont réunies. Crédit : Johns Hospital

Âgées de 4 à 5 ans, les petites filles avaient coutume de se réunir tous les ans pour prendre une photo. Ainsi, on pouvait observer l’évolution de leur combat face à la maladie. Commencée en 2016, la dernière séance photo en date s’est déroulée lundi dernier. Sur cette photo, on y voit les quatre petites filles plus en forme que jamais, parées d’un joli tutu et d’un t-shirt sur lequel y est inscrit « survivor ».

Au-delà de leur combat commun contre la maladie, c’est une histoire d’amitié qui est née en 2016, comme le raconte la maman de Lauren, Shawna : « Elle a 3 ans et n’a pas de cheveux, mais tous ses amis à l’hôpital ont la même apparence, ce qui lui a donné une certaine normalité », assure la maman. De son côté, la petite McKinley raconte que les petites filles étaient toutes liées car « notre sang était malade ».

Les quatre petites filles en 2016 pendant leur traitement. Crédit : Johns Hospital

Un soutien moral des plus importants pour les quatre petites filles, tout comme leurs mamans respectives : « c’était toujours une bouffée d’air frais de voir un visage familier et de savoir qu’elle n’était pas seule dans cette situation », ajoute Karen, la maman de McKinley. Les mamans soulignent aussi le fait que rencontrer d’autres personnes dans la même situation est important. « Le simple fait d’avoir des relations avec d’autres mères a été phénoménal », tient à signaler Karen.

Les petites en rémission en 2019. Crédit : Johns Hospital

Nul doute que cette épreuve aura renforcé un lien unique créé il y a trois ans entre les quatre petites filles. Une épreuve qu’elles auront surmontée ensemble jusqu’au 10 septembre dernier quand Lauren fut la dernière à terminer enfin son traitement. On parie que leur amitié et leur complicité vont durer bien au-delà de leur chambre d’hôpital.

Source : Parents
Plus d'articles
Dernières news