Roi de la belle, ce chat passait ses nuits à ouvrir les portes de son refuge pour permettre à tous les chats de s'évader

1 480partages

On se rend aujourd'hui aux États-Unis, où un drôle de chat farceur a mené la vie dure aux bénévoles du refuge où il avait été recueilli.

Appelez-le « El Chat-Po », le roi de la belle ! Voici Quilty, un chat qui a décidément la bougeotte. Être enfermé entre quatre murs, très peu pour lui !

Trop à l’étroit dans son refuge de Houston (Friends For Life Animal Rescue and Adoption Organization), le félin s’amusait en effet à ouvrir les portes « plusieurs fois par jour » et notamment la nuit, permettant ainsi aux autres chats de se faire la malle et de semer la pagaille par la même occasion.

Après l’avoir pris en flagrant délit de tentative d’évasion, en compagnie de ses petits camarades, le personnel de l’établissement a décidé de le mettre dans une pièce, d’où il ne pouvait s’échapper.

C’est ce qu’a expliqué le refuge dans un post facebook savoureux, daté du 29 octobre, dans lequel les bénévoles racontent, non sans un certain humour, les escapades de Quilty, profitant de l’occasion pour lancer un appel à l’adoption.

« Si vous êtes à la recherche d’un chat intelligent qui s’entend bien avec les chiens, mais pas avec les portes fermées, nous avons ici quelqu’un que vous devez vraiment rencontrer. S’il vous plaît, Venez le rencontrer et ramenez-le à la maison », peut-on lire ainsi dans le post, accompagné de deux photos, où le pauvre Quilty semble être malheureux derrière la porte vitrée de sa « prison » provisoire.

Une vidéo, publiée le 1er novembre, montre même le chat gratter désespérément à la vitre, espérant qu'on lui rende sa liberté ! 

Les publications sont très vite devenues virales, amusant les internautes au point qu’un hashtag #FreeQuilty (« Libérez Quilty ») a vu le jour sur Twitter. Le refuge en a d’ailleurs profité pour éditer des produits dérivés inspirés de ce hashtag, reversant l’ensemble des profits à la trésorerie de l’établissement. Un compte Instagram a même été créé pour suivre les aventures de l'animal qui n'attend qu'une chose pour prendre la poudre d'escampette.

Quant à Quilty, vous serez ravi d’apprendre qu’il a finalement été adopté comme l’a annoncé le refuge, il y a deux jours.

L’histoire ne dit pas en revanche si le chat farceur gratifie son nouveau foyer de ses évasions nocturnes…

Plus d'articles
Dernières news