Il gagne 10 000 £ par mois pendant 30 ans et annonce qu'il se servira de l'argent pour s'occuper de son frère autiste

745partages

Un jeune irlandais d’une vingtaine d’années a récemment gagné le jackpot à la loterie et a fait savoir qu’il dépenserait une partie de ses gains pour s’occuper de son frère autiste.

Gagner des sommes faramineuses du jour au lendemain peut parfois faire tourner la tête et provoquer chez certains la folie des grandeurs, qui fait perdre le sens des priorités.

Heureusement, beaucoup savent aussi garder la tête sur les épaules, refusant de tourner le dos à leur vie d'avant. C’est notamment le cas de Dean Weymes, un jeune irlandais de 24 ans qui ne s’est pas laissé envahir par l’euphorie après avoir remporté le jackpot. Au contraire, il a même fait preuve d’une grande générosité en montrant qu'il avait le cœur sur la main.

Installé depuis quelques années à Peterborough (Angleterre), ce dernier était jusqu’à présent salarié chez Amazon. Un emploi guère épanouissant et plutôt éloigné de ce qu’il envisageait, lorsqu’il étudiait le cinéma à l’université de Dundalk (Irlande), mais celui-ci lui permettait toutefois de vivre convenablement.

Le 29 juillet dernier, jour du grand tirage de la nouvelle Lottery’s Set For Life - dont le vainqueur empoche un revenu fixe pendant plusieurs années -, Dean joue comme à son habitude sans se faire trop d’illusions.

Ses pourcentages de succès sont tellement faibles qu’il ne prend d’ailleurs même pas la peine de consulter les résultats le soir-même.

Ce n’est que le lendemain, alors qu’il prend sa première pause après une matinée de dur labeur, qu’il découvre le verdict du tirage sur son smartphone. Et là suprise ! Il possède tous les numéros gagnants !

N’arrivant pas à y croire dans un premier temps, il vérifie à plusieurs reprises mais doit se rendre à l’évidence, il vient de décrocher le gros lot : 10 000 £ (environ 10 900 euros) par mois pendant 30 ans !

Reprenant alors son service, encore un peu sonné, il se rend soudainement compte qu’il n’a plus rien à faire sur son lieu de travail et décide de rentrer chez lui. « Je me suis dit : "je n’ai plus besoin d’être ici et je ne veux pas être ici" », a-t-il ainsi raconté à nos confrères britanniques du Daily Mail.

Le lendemain, il apporte sa lettre de démission à la direction ébahie, qui croit d’abord à une blague. Une nouvelle vie s’offre alors à lui mais pas question pour autant de faire des folies. Il veut d’abord en faire profiter ses proches. C’est pourquoi il annonce qu’il dépensera une grande partie de ses gains pour s’occuper de son frère autiste.

Crédit : Daily Mail

Soucieux de son bien-être, il souhaite en effet offrir le meilleur environnement possible à son petit frère, qui n’est pas autonome.

« Robert est atteint d’un autisme sévère. Il ne s’exprime pas, il peut dire quelques noms et certains mots mais il est comme un bébé. Il mesure 1m 90, est assez costaud et peut devenir agressif. Il peut se blesser et blesser les autres », a ainsi expliqué Dean, qui envisage de faire appel à des professionnels pour s’occuper de son frère et soulager ainsi ses parents, dont la vie entière est dédiée à leur fils handicapé.

Une fois que cet accompagnement sera assuré, Dean aura tout le temps de s’attaquer à sa « bucket list », sur laquelle figurent en bonne place une promenade en montgolfière, un voyage à Disneyland Paris, ou encore des vacances en famille.

Il envisage également de devenir scénariste pour renouer avec ses premiers amours de cinéphile.

Source : Daily Mail
Dernières news