Sommeil : 6 conseils pour bien faire la sieste

Contrairement aux idées reçues, l’art de la sieste n’est pas réservé aux personnes âgées et aux enfants, bien au contraire. La sieste a de nombreux bienfaits sur notre corps, à condition qu’elle soit bien réalisée. Pour tout savoir sur ce temps de sommeil important, voici 6 conseils pour bien faire la sieste.

Il vous arrive souvent de vous sentir fatigué après avoir déjeuné, et vous aimeriez bien vous reposer quelques minutes ? Pour recharger ses batteries, rien de mieux que de faire la sieste. En effet, cette pratique n’est pas réservée qu’aux plus jeunes.

À voir aussi

Crédit photo : ShotPrime Studio / Shutterstock

Si une sieste d’une quinzaine de minutes permet de se reposer, elle favorise également l’apprentissage, améliore la mémoire et réduit la tension artérielle ainsi que le stress. Selon une étude menée en 2020, 41% des Français font la sieste au moins une fois par semaine, d’une durée moyenne de 1h03.

Cependant, cet art n’est pas donné à tout le monde, et nous devons suivre plusieurs critères pour faire une sieste réussie, qui n’aura pas de mauvaises conséquences sur notre sommeil nocturne. Pour tout savoir sur la sieste, voici 6 conseils à suivre.

Faire une sieste de 10 à 20 minutes

Le temps de la sieste est le critère le plus important à respecter si l’on veut garder un bon rythme de sommeil. En moyenne, on estime que la durée idéale d’une sieste ne doit pas excéder 20 minutes. Si l’on fait une sieste plus longue, on peut avoir du mal à s’endormir le soir. Pour cette raison, éviter de faire une sieste si vous souffrez d’insomnies.

Faire une sieste de 20 minutes implique de dormir d'un sommeil léger, ce qui permet d’être parfaitement alerte à votre réveil. En revanche, une sieste de 30 minutes peut provoquer une inertie du sommeil, ce qui signifie que l'on se sentira plus fatigué à son réveil.

C’est également le cas pour les siestes d’une heure, car même si elles améliorent la mémoire en nous plongeant dans un sommeil profond, on est victime d’un état de somnolence au réveil.

Enfin, les siestes de 1h30 représentent un cycle complet de sommeil. Bien qu’elles permettent d’être plus vigilant, elles sont conseillées uniquement pour récupérer d’une nuit de sommeil incomplète ou perturbée.

La sieste doit également être faite de préférence entre 12h et 15h, tout en évitant de s’endormir immédiatement après manger, car la position allongée favorise les troubles digestifs.

Boire de la caféine avant la sieste

Cette méthode peut paraître contradictoire, mais les scientifiques conseillent de consommer une boisson contenant de la caféine avant de s’endormir. Une fois dans le corps, la caféine ne procure des effets qu’au bout de 20 minutes.

Ainsi, elle agira à votre réveil, ce qui vous permettra d’avoir de l’énergie et d’être alerte plus rapidement.

Se relaxer avant de faire la sieste

Réussir à faire une sieste en pleine journée peut parfois s’avérer difficile. On peut être trop agité pour dormir à cause du stress, et ainsi penser à tout ce que l’on aura à faire à notre réveil. Comme il peut parfois être difficile de ralentir dans une vie à 100 à l’heure, il existe quelques méthodes qui permettent de se relaxer, pour s’endormir rapidement.

Crédit photo : Fizkes / Shutterstock

Si vos pensées ne cessent de se bousculer dans votre tête, vous pouvez écouter des vidéos de méditation ou des musiques calmes. Il est également recommandé de pratiquer des exercices de respiration et de faire un « état de conscience ».

Cette pratique utilisée en sophrologie consiste à se concentrer sur sa respiration et à prendre conscience de son corps, en se concentrant sur chacun de ses membres.

Pour se relaxer, il est finalement possible de se représenter une « image-doudou ». Cette image, qui peut être un souvenir, est quelque chose qui doit vous faire vous sentir bien quand vous la visualisez. Cette méthode est parfaite pour ne plus avoir de pensées parasites et se calmer.

Enfin, sachez que faire la sieste doit rester un besoin et non une obligation. Ainsi, prenez un temps pour dormir uniquement si vous ressentez de la fatigue.

Parfois, on veut faire une sieste sans parvenir à s’endormir, ce qui peut être le signe que l’on est moins fatigué que ce que l’on pensait. Dans ces moments-là, essayez de faire de la méditation ou des exercices de respiration profonde, pour vous reposer sans vous endormir.

Faire des siestes régulières

Faire des siestes régulièrement permet d’habituer son horloge interne à ce temps de repos récurrent. En prenant l’habitude de faire la sieste, qui s’obtient entre 5 et 10 jours, vous réussirez plus facilement à vous endormir. De plus, cette habitude vous permettra de vous passer de réveil et de vous réveiller automatiquement après 20 minutes de sieste.

Bien se réveiller après la sieste

Ça y est, vous avez enfin réussi à vous endormir et à faire une sieste digne de ce nom. Avant de reprendre le cours de votre vie, pensez à soigner votre temps de réveil. Ne soyez pas trop brusque et prenez quelques minutes pour dégourdir vos membres, vous étirer et vous redresser. Ces conseils sont également à suivre le matin, pour un réveil en douceur.