Le chien d'un chasseur marche sur le fusil de son maître et l'abat à bout portant

Bouton whatsapp

Récemment, une scène surréaliste et dramatique s’est produite en Turquie : un homme aurait été abattu à bout portant par son chien alors qu’il rangeait ses affaires dans sa voiture après une partie de chasse.

Les faits se sont déroulés dimanche 27 novembre dans la province de Samsun, en Turquie.

Ozgur Gevrekoglu, un père de famille âgé de 32 ans, était sur le point de rentrer d’un week-end de chasse lorsque l’accident s’est produit, rapporte le Daily Mail en citant des médias locaux.

Crédit Photo : @withoutyoudead / Newsflash

Le chasseur a été abattu par sa propre arme

Alors que le chasseur installait son chien dans le coffre de la voiture, celui-ci a marché sur le fusil encore chargé, qui était dirigé vers son maître et aurait appuyé sur la détente. Selon le média Türkiye, Ozgur Gevrekoglu est mort sur le coup.

Crédit Photo : @withoutyoudead / Newsflash

Le corps de la victime a été d’abord été transporté à l’hôpital d’Alaçam, puis transféré à Samsun, la capitale de la province, pour une autopsie. Les informations locales ont révélé que le jeune homme était devenu père dix jours seulement avant sa disparition tragique.

En tant qu’amoureux des chiens, Ozgur Gevrekoglu avait l’habitude de poster des photos de ses animaux de compagnie sur les réseaux sociaux lors de ses sorties de chasse. Pour le moment, les autorités ignorent quel chien est responsable de son décès.

Crédit Photo : @withoutyoudead / Newsflash

Un crime déguisé ?

Sans surprise, le bureau du procureur général a ouvert une enquête. À noter que la piste de l’acte criminel a été écartée de l’affaire. Toutefois, certains médias locaux affirment que l’histoire du «chien tueur» pourrait servir à dissimuler un meurtre.

Crédit Photo : @withoutyoudead / Newsflash

Les principaux concernés expliquent que la version des événements, largement diffusée dans les médias, semble peu probable et que le chasseur pourrait avoir été en réalité victime d’une attaque ciblée.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp