Abandonné à cause de sa cécité, ce chiot traînait dans la rue avant de trouver une famille aimante

15Kpartages

En Angleterre, un chiot aveugle abandonné dans un parc a été adopté par une famille aimante. Découvrez son histoire touchante.

Oliver est un chiot de race rottweiler âgé de trois mois. Plus tôt ce mois-ci, la boule de poils a été trouvée à Hyde Park, un parc situé dans le centre de Londres, Angleterre.

Suite à cette découverte, le petit canidé a été emmené dans un refuge animalier de la capitale. Sur place, le personnel de l’établissement a réalisé que le chiot était aveugle.

Crédit Photo : BatterseaLe directeur du centre, Steve Craddock, soupçonne que la cécité d’Oliver est à l’origine de son abandon : « Nous ne saurons jamais la vraie raison pour laquelle le chiot a été abandonné dans le parc, mais sa cécité rendrait plus difficile pour un éleveur de le vendre à de nouveaux propriétaires », a confié le Britannique.

Une nouvelle vie pour le chiot

Quelques jours après son arrivée au refuge, le rottweiler a été adopté par Suzanne. Une belle revanche pour le chiot qui s’apprête à célébrer son premier Noël entouré d’une famille aimante.

Grâce à sa propriétaire, Oliver a appris à se déplacer dans sa nouvelle maison. Le chiot a déjà développé certaines habitudes comme apporter son bol de nourriture à sa maîtresse lorsqu’il a faim.

Crédit Photo : Battersea

Ce dernier s’entend très bien avec l’autre chien de la maison, Izzy: « Il est vraiment lié à Izzy, et les deux chiens passent maintenant tout leur temps ensemble. Ils adorent se promener à la campagne et se blottir l’un contre l’autre le soir. Ce sont les meilleurs amis!», a expliqué Suzanne.

Crédit Photo : Battersea

De son côté, le directeur du refuge animalier indique que les chiens aveugles sont des animaux extraordinaires: « Bien qu’ils ne puissent pas voir, ils (…) utilisent leur odorat pour explorer le monde qui les entoure ».

Le Londonien rappelle également qu’il n’y a aucune raison pour abandonner son animal de compagnie dans la rue, surtout quand celui-ci est handicapé.

Source : Metro
Plus d'articles
À lire aussi