Nukumi, le plus gros requin blanc d'Amérique du Nord, se dirige vers l'Europe

1 140partages

Nukumi, surnommée « la reine de l’océan », traverse l’océan Atlantique depuis près de deux mois. Le requin blanc se dirigerait vers l’Europe selon les scientifiques, mais pour une raison toute particulière : donner naissance à ses bébés.

Crédit : Ramon Carretero/ Shutterstock.

Nukumi est, d’après les scientifiques, le plus gros requin blanc jamais observé en Amérique du Nord. Malgré ses 50 ans, Nukumi, une femelle de 5 mètres de long et pesant plus de deux tonnes, se dirigerait actuellement vers l’Europe.

Le périple de Nukumi a commencé en février dernier : « Nukumi nage vers l’Est depuis environ deux mois, depuis qu’elle a quitté la côte américaine au large de l'État de Caroline du Nord », raconte Bob Hueter, spécialiste à Ocearch.

La femelle est en effet équipée d’une balise GPS permettant à l’organisation Ocearch d’observer les mouvements des espèces, notamment les requins. D’ordinaire, Nukumi nage le long de la côte Est américaine. Cette fois-ci, elle en aurait décidé autrement.

S’éloigner des prédateurs et donner naissance à des bébés

Nukumi se dirige ves l'Europe. Crédit : Chris Ross/ Ocearch.

Selon Bob Hueter et Ocearch, peu de requins osent s’aventurer aussi loin. En général, les requins traversent une partie de l’océan Atlantique jusqu’à une certaine limite : la dorsale médio-atlantique, un relief sous-marin qui sert de barrière naturelle.

Arrivés à cet endroit, les requins font habituellement demi-tour. Mais pas Nukumi. « Nous ne pouvons pas prédire si elle va continuer, ou rebrousser chemin. Si elle ne fait pas demi-tour bientôt, elle pourrait se rendre au large d’îles ou sur des monts sous-marins de l’Atlantique Est, des endroits comme les Açores. Ou peut-être se dirigera-t-elle vers la mer Méditerranée, car il y a déjà des requins blancs », précise Bob Hueter.

Mais alors pourquoi Nukumi décide-t-elle de se rendre aussi loin ? Une solution s’explique selon les experts.

Nukumi serait enceinte et chercherait donc à s’éloigner le plus possible des prédateurs : « L’hypothèse que nous avons développée est que ces femelles sont enceintes, s’étant accouplées au large des côtes américaines, et s'éloignent désormais de la population principale pour mettre au monde leurs petits. Nukumi profite probablement de proies profondes telles que les calamars et les poissons qui vivent en pleine mer en profondeur », ajoute Bob Hueter.

Pour suivre le voyage de Nukumi, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Ocearch.

Source : Le Progrès