Ce tigre, cet ours et ce lion sont devenus les meilleurs amis du monde depuis qu'ils ont été sauvés quand ils étaient bébés

2 789partages

Certaines espèces animales ne sont pas (forcément) faites pour vivre ensemble selon les lois de la nature. Prédateurs ou proies, zone géographique ou milieu de vie, de nombreux facteurs ne permettent pas la cohabitation entre certains animaux. Séparés par des frontières naturelles, tous les animaux ne peuvent pas vivre ensemble. Et pourtant…

Crédit : Facebook/ The BLT

En 2001, à Atlanta, dans l’état de Géorgie, une patrouille de police a fait irruption dans la demeure d’un trafiquant de drogue. Quelle n’a pas été leur surprise quand ils ont découvert trois bébés animaux sauvages dans les sous-sols de la maison. La surprise a très vite fait place à la tristesse lorsque les policiers ont découvert un lion, un tigre et un ours apeurés et blottis les uns contre les autres.

Chacune de ces petites bêtes souffraient d’importants dommages. Le lion d’Afrique, Léo, était enfermé dans une toute petite caisse et présentait une large plaie ouverte sur son visage. Le tigre du Bengale, Shere Khan, était émacié, tandis que Baloo, le petit ours, portait un harnais tellement serré qu’il s’enfonçait dans sa chair.

Des conditions déplorables et exécrables dans lesquelles vivaient ces pauvres animaux sauvages. Heureusement pour eux, leur cauchemar prit fin lorsque le Département des Ressources Naturelles de Géorgie emmena les trois compères au Noah’s Ark Animal Santuary (Le Sanctuaire des Animaux de l’Arche de Noé), une organisation animale à but non lucratif située à Locust Grove.

Là-bas, les trois petits animaux ont été pris en charge comme il se doit dans un vaste espace de 100 hectares pour profiter pleinement de leur rémission. Ayant traversé beaucoup trop d’épreuves à leur si petit âge, le sanctuaire avait décidé de ne pas les relâcher dans la nature. Du moins, pas avant qu’ils aient atteint la majorité pour pouvoir se reproduire tout seul.

« Quand ils ont été amenés pour la première fois au sanctuaire, Baloo, Shere Khan et Leo étaient blessés, effrayés et se collaient les uns aux autres pour se réconforter », explique Allison Hedgecoth, une soigneuse, au Huffington Post.

Cette dernière raconte qu’ils formaient un trio très soudé et que pour pallier à la peur, les trois amis se toilettaient, se câlinaient et jouaient ensemble. Des signes positifs qui montraient que les petits prenaient doucement leurs marques.

Malgré tout, le sanctuaire se préparait au jour où il devrait séparer les trois amis pour qu’ils fassent leur vie dans leur environnement respectif. Sauf que Leo, Shere Khan et Baloo ne se quittaient jamais. C’est tout naturellement que le sanctuaire a décidé de les garder ensemble.

Une amitié pour la vie

Durant 15 années, les trois amis ont vécu ensemble et partagé nourriture et sommeil dans le même habitat. Une histoire d’amitié qui s’est solidifiée au fil des années. Chacun des trois animaux montrant encore et toujours des signes d’affection à leurs amis devenus des frères.

« Même s’ils vivent dans un enclos d’un hectare, ils se trouvent généralement à une trentaine de mètres les uns des autres, poursuit Allison Hedgecoth, c’est la preuve qu’ils ne font pas juste coexister ou cohabiter, mais qu’ils apprécient la compagnie de chacun », conclut-elle.

Une amitié indéfectible qui aura duré jusqu’au bout quand Leo et Shere Khan sont décédés respectivement en 2016 et 2018. Le sanctuaire -très attaché aux animaux et au lien incroyable qui unissait les trois amis- rapporte que Baloo est resté avec ses frères jusqu’au bout, assistant par la suite à leurs enterrements.

Une très belle histoire, aussi émouvante qu’originale qui malgré le décès de deux des trois amis, prouve ainsi que l’amitié animale existe au-delà des conditions sociologiques naturelles. Une belle vie au calme et en sécurité que les trois amis ont pu vivre ensemble.

Une amitié pas comme les autres qui montre l’amour, la solidarité et l’attachement des animaux entre différentes espèces.

Crédit : Facebook/ The BLT

Crédit : Facebook/ The BLT

Crédit : Facebook/ The BLT

Crédit : Facebook/ The BLT

Crédit : Facebook/ The BLT

Source : 12 Tomatoes
Plus d'articles
Dernières news