Quand un ours de cirque se rebelle violemment contre un dresseur en plein spectacle, une vidéo impressionnante

13 310partages

La vidéo d’une attaque d’un ours, se rebellant contre un dresseur en plein spectacle en Russie, est en train de faire le tour du monde.

Il arrive un moment où les animaux exploités n’en peuvent plus et disent STOP, en se retournant contre ceux qui les ont trop longtemps brutalisés.

C’est ce qu’il s’est passé récemment en Russie, dans la ville d’Olonets, à l’occasion d’un spectacle de cirque donné par la troupe allemande Anschlag Tent Circus.

En plein numéro, un ours s’est ainsi violemment rebellé contre l’un des dresseurs sous le regard apeuré du public, d’où s’échappaient des cris d’enfants horrifiés.

La scène impressionnante a été filmée par l’une des spectatrices présentes sous le chapiteau. Une vidéo assez saisissante qui témoigne de la violence de l’attaque.

On y voit l’ours, qui est en train d’exécuter son numéro en poussant une brouette, se retourner soudainement pour attaquer le dresseur qu’il plaque au sol.

L’un des employés du cirque se précipite alors pour venir en aide au dresseur, coincé sous l’animal qui pèse environ 270 kilogrammes. L’homme lui assène des coups de pied pour tenter de le repousser mais la bête ne bronche pas.

Pour sauver son collègue, ce dernier a dû faire usage d’un appareil à impulsion électrique, qui a paralysé le mammifère. Secoué par la décharge, l’ours ne s’est pourtant pas écroulé et a marché quelques mètres en titubant, faisant fuir les spectateurs effrayés.

Selon les médias locaux, le dresseur est « blessé » mais a survécu à l’attaque ! Quant à l’animal, considéré d’ordinaire comme l’une des attractions phares de ce cirque ambulant, aucune info n’a circulé sur son état.

Très populaire en Russie, ce type de spectacle mettant des ours en scène est de plus en plus critiqué par les partisans de la cause animale, qui dénoncent les souffrances endurées par ces bêtes de foire.

En France, certaines mairies ont d’ores et déjà interdit ces représentations.

Source : Daily Mail
Dernières news