Un vétéran de guerre américain parcourt 1300km à pied en 42 jours pour sensibiliser au suicide chez les vétérans de guerre

700partages

Travis Snyder n’est pas un globe-trotteur comme les autres. Ancien militaire de l’armée américaine, il a combattu en Afghanistan d’octobre 2017 à avril 2018. Mais en avril dernier, tout bascule lorsque l’un de ses amis proche se suicide.

 « Ça m'a pris 1070km, mais j'ai fini par trouver mon chemin vers la maison. 8 jours de plus, *encore 273km ! ». Crédit Facebook/ Veteran Suicide Awareness: Travis Hikes Around Lake Michigan

Au courant des statistiques impressionnantes sur le suicide des vétérans de guerre aux États-Unis, Travis, chamboulé, décide alors de partir en mission commando pour sensibiliser les personnes sur ce sujet. Encore tabou dans notre société, les cas de suicides chez les vétérans de guerre américains sont particulièrement nombreux. Rien qu’en 2017, plus de 6000 suicides de vétérans de guerre ont été enregistrés. Soit 16,8% de cas chaque jour. « Avant cela, j’avais lu des articles à ce sujet et j’en étais conscient, mais je n’avais pas bien compris l’ampleur de cette épidémie chez les gens », raconte Travis à ABC news jeudi dernier.

C’est alors qu’il décide d’organiser une marche dans le Michigan, et principalement autour du fameux lac. Il quitte ensuite son travail et son appartement pour s’y consacrer pleinement. Afin de relater au mieux ses expériences et son parcours, Travis crée aussi une page Facebook dédiée sur laquelle les personnes pourront échanger. Chaque jour, il a ainsi posté son actualité sur la page suivie par plus de 3500 personnes. « Je reçois encore des messages et des appels de personnes qui veulent juste parler et échanger à propos de leur histoire », raconte Travis.

Chaque jour, l’ancien militaire parcourait 32 km en moyenne, pour finir d’achever son objectif en 42 jours, après avoir marché près de 1300 km. Sur sa route, Travis est aidé par de nombreuses personnes chères à la cause qu’il défend. Certains d’entre eux l’accueillant même dans leur maison pour y passer la nuit. « Chaque jour, des gens se mobilisaient pour soutenir la cause, que ce soit un toit ou un repas… Je n’ai pas dormi une seule fois à l’extérieur », déclare-t-il.

Heureux de pouvoir discuter d’une cause importante et d’avoir réussi à réunir plusieurs milliers de personnes, Travis compte bien continuer sa mission. Son but est d’en parler encore plus autour de lui pour toucher le plus de personnes possible. « Je me sens honoré de partager le fardeau de ceux qui sont encore en train de se remettre de la perte d’un être cher ou de ressentir la douleur de quelqu’un qui traverse des défis auxquels il fait face », ponctue Travis.

Travis prévoit ainsi de laisser sa page Facebook ouverte pour toutes ces raisons.


Source : ABC news
Plus d'articles
Dernières news