Une association propose d'adopter des chevreaux pour leur éviter l'abattoir

20Kpartages

Un sauvetage de bébés chèvres de grande envergure vient d’être lancé. Afin de leur éviter l’abattoir, une association propose aux particuliers d’adopter ces petites bêtes.

Des chevreaux sont proposés à l'adoption. Crédit : schubbel/ Shutterstock.

Depuis 2017, l’association de défense et protection des animaux Règne Animal vient en aide à tous types d’animaux (abandonnés, maltraités, ou destinés à l’abattoir). Pour leur éviter cette dernière issue tragique, l’association se repose entièrement sur l’adoption.

Règne Animal ne possède pas de refuge pour accueillir les animaux sauvés de l’abattoir. Les bénévoles de l’association les sauvent d’une mort prochaine et les proposent ensuite à l’adoption.

« Les chevreaux mâles sont considérés comme des déchets dans l’industrie laitière. Ils sont envoyés à l’abattoir avant leur sevrage parce que le lait de leur mère est destiné aux humains », rappelle Règne Animal sur son compte Facebook.

De leur côté, les bébés chèvres femelles seront ensuite 'utilisées' pour produire à nouveau du lait.

Des chevreaux à adopter comme des animaux de compagnie

Afin d’éviter cette terrible issue pour les chevreaux mâles, l’association propose alors de les adopter comme n’importe quel animal de compagnie.

La famille d’accueil a seulement pour devoir d’envoyer régulièrement des photos des chevreaux. Règne Animal incite ainsi fortement aux familles qui souhaitent adopter d’accueillir chez elles deux chevreaux pour ne pas qu’ils soient seuls.

C’est pourquoi, chaque année au mois de mars, Règne Animal et ses bénévoles partent à la rescousse des futurs chevreaux dont les naissances se situent à cette période. L’association estime que ce sont environ 150 chevreaux qui seront sauvés des abattoirs.

Autre condition pour subvenir au mieux au bien-être des chevreaux, Règne Animal recommande aux adoptants de vivre en France et de disposer d’un terrain de 700m₂. Si vous êtes intéressés, lancez-vous.

Crédit : slowmotiongli/ Shutterstock.