Ille-et-Vilaine : un supermarché achète un chariot de courses adapté pour une fillette handicapée

763partages

C'est la belle histoire du jour ! Sollicité pour aider une petite fille handicapée, un magasin a offert à cette dernière un chariot adapté afin que la fillette puisse faire ses courses avec ses parents.

Rachel et ses parents, Lise et Vincent, sont aujourd’hui comblés !

La petite famille, domiciliée à Rives-du-Couesnon (Ille-et-Vilaine), peut enfin faire ses courses avec sérénité, grâce au chariot adapté qu’un supermarché local lui a généreusement offert.

Rachel, 5 ans, est en effet une fillette handicapée, qui souffre depuis sa naissance d’une paralysie cérébrale provoquant des troubles de la motricité.

Un handicap auquel ses parents ont dû s’adapter avec le temps, mais qui s’avère encore contraignant lorsqu’il s’agit de faire des choses du quotidien comme, par exemple, aller au supermarché.

Rachel, 5 ans, se voit offrir un chariot de courses, adapté à son handicap, par le supermarché qu'elle fréquente avec ses parents

Rachel se déplace en fauteuil et cela nécessitait jusqu’à présent toute une organisation pour ses parents, très souvent dépassés dans les magasins, en raison de l’inadaptabilité de l’objet.

Ainsi, quand ce n’était pas les glissades des roues entre les rayons, c’était l’incapacité de porter des produits lourds tout en poussant le fauteuil qui venait s’ajouter aux difficultés éprouvées chaque jour par des parents, déjà très sollicités à longueur de temps.

Mais c’était sans compter sur la générosité du Carrefour de Saint-Aubin-du-Cormier - où le couple a l’habitude de se rendre avec son enfant - qui a offert à la petite Rachel un chariot de courses adapté à son handicap.

Sollicité par l’association « Sur les pas de Rachel » - créée en 2018 par les parents de la fillette - l’établissement a ainsi répondu favorablement à la requête en offrant ce chariot adapté qui a tout de même coûté la modique somme de 750 euros.

Celui-ci est équipé d’un siège ergonomique muni d’une ceinture pour protéger et maintenir l’enfant, ainsi que d’un appui pour soutenir sa tête.

« Grâce à la bienveillance et générosité du Carrefour Market de Saint-Aubin-du-Cormier, on pourra faire nos courses sans se poser de questions (…) Liberté retrouvée de faire toutes les courses qu’on veut quand on veut », ont ainsi annoncé, avec bonheur, les parents de Rachel le 23 septembre sur la page Facebook de leur association, où sont postées régulièrement des informations sur le handicap.

« Le combat mené par les parents de Rachel pour gérer leur quotidien nous a interpellés, nous nous devions d’agir », a quant à lui indiqué Daniel Frin, gérant du supermarché.