Une mère de famille millionnaire oblige ses enfants à gagner leur propre argent

6 349partages

Ce n’est pas parce qu’on est millionnaire qu’il ne faut pas inculquer l’importance du travail à ses enfants. Cette Britannique de 41 ans l’a bien compris et c’est ce qu’elle s’évertue à suivre depuis près de 16 ans.

Robbie et Charmaine. Crédit : James Robinson

En 2005, la vie de Charmaine Watson est bouleversée. Elle découvre qu’elle vient de remporter la somme de 2,3 millions de livres à la loterie (2,6 millions d’euros). De quoi changer radicalement de vie pour cette mère célibataire d’un nourrisson, Ryan, 17 ans de nos jours, et au chômage à l’époque.

Quelques années plus tard, Charmaine épousera son ami d’enfance, Robbie, avec qui elle aura deux enfants, Georgia et Daniel, aujourd’hui âgés de 14 et 12 ans. Cependant, pas de quoi s’emballer pour Charmaine et son mari, qui ont décidé d’élever leurs enfants comme si de rien n’était :

« Je veux juste qu’ils grandissent comme des enfants normaux. Ce sont eux qui sont responsables de certaines tâches ménagères. Ils sont payés pour les corvées qu’ils font. Après, ils font ce qu’ils veulent de cet argent. Ils peuvent s’offrir des choses, ou épargner », précisait Charmaine au journal The Mirror en 2020 qui rapportait l’information.

Une vie de château privilégiée ? Très peu pour Charmaine. La mère de famille souhaite que ses enfants apprennent à gagner leur argent, « il faut leur inculquer dès le plus jeune âge que l’argent, ça se mérite par le travail ».

« Nous voulons qu’ils soient traités sur un pied d’égalité »

Crédit : James Robinson

Charmaine n’a jamais fait d’entrave à sa règle numéro un et l’argent de poche de ses enfants se gagne par le travail : « Certaines semaines, ils reçoivent 5€, parfois 11€, cela dépend de la quantité de travail accomplie. Ces montants sont basés sur la moyenne que reçoivent leurs amis. Nous voulons qu’ils soient traités sur un pied d’égalité », détaille Charmaine.

Crédit : James Robinson

C’est ainsi que chacun poursuit sa vie le plus simplement possible. Robbie, le père de famille, continue sa profession de charpentier, tandis que Charmaine est bénévole dans une association.

La seule petite entrave de la famille fut de faire construire une maison dans la même rue que son grand-père, qui lui a donné son ticket gagnant : « Quand j'ai gagné, je voulais absolument vivre près de chez mes grands-parents, qui me sont très chers. Avec ma mère, on a vécu chez mes grands-parents pendant six ans, mon grand-père était comme un père pour moi. Malheureusement, il nous a quittés depuis », a confié Charmaine.

Crédit : James Robinson

Source : Mirror