En vendant des chocolats chauds et des gâteaux, une petite fille de 5 ans parvient à payer les dettes de cantine de ses camarades

1 454partages

C’est une nouvelle qui fait du bien à l’approche des fêtes de Noël. Pour que ses camarades d’école puissent avoir un repas à la cantine, une petite fille a décidé de payer leurs dettes.

Katelynn à son stand de boissons chaudes. Crédit : Karina Hardee/ Facebook

Aux États-Unis, lorsque les enfants n’ont plus de quoi payer pour la cantine, ils se retrouvent tout simplement privés de déjeuner. Cela permet à l’école de ne pas cumuler les impayés trop longtemps. Malgré tout, de nombreuses dettes de cantine restent impayées et de nombreux enfants n’ont pas le droit à un repas.

C’était sans compter sur la générosité précoce d’une petite fille.

Katelynn Hardee, 5 ans, est une élève de l’école maternelle de Breeze Hill, en Californie. Comme tous les enfants, il lui arrive de surprendre des conversations d’adultes. Toutes ne sont pas bonnes à entendre, mais celle-ci est tombée à point nommé. Alors qu’une sortie scolaire est prévue, Katelynn entend qu’un parent aura du mal à payer, notamment car il faut déjà régler la note de la cantine.

Interloquée, la jeune fille se tourne vers sa maman pour en apprendre plus : « elle a commencé à me poser beaucoup de questions et j’ai juste essayé de lui expliquer que parfois, les gens ne sont pas aussi chanceux et que nous devons essayer d’être gentils et donner quand nous le pouvons », raconte Karina Hardee, sa maman.

Un conseil que la petite Katelynn va s’empresser de suivre. Avec ses propres moyens, Katelynn installe un stand de chocolat chaud, de cidre et de gâteaux devant sa maison et y passe toute la journée du dimanche 8 décembre. Très investie, la petite affaire de Katelynn fait recette et récolte suffisamment pour payer les dettes de 123 élèves dues pour la cantine de l’école.

Un acte qui en a inspiré plus d’un

Crédit : Africa Studio / Shutterstock 

La somme récoltée par Katelynn a permis le remboursement des dettes de cantine de près de 123 élèves. Un résultat qui réjouit la petite fille, qui espère que les élèves « pourront avoir une collation et un déjeuner, [car] s’ils ne le font pas, leurs estomacs grognera », a-t-elle raconté à sa maman.

Un acte de générosité qui a réjoui tout le monde à l’école : « tout le monde est tellement fier et heureux et d’autres élèves discutent déjà des moyens pour faire une différence », raconte Lori Higley, la principale de l’école. Un acte qui a permis d’inspirer plus d’élèves à s’investir dans le social et l’entre-aide. Et une bonne leçon qui prouve que les gestes de générosité ne sont pas limités qu’aux adultes. « Cela montre que même un petit acte gentil d’un enfant de 5 ans peut faire la différence pour quelqu’un dans sa vie », ajoute la principale.

Un geste qui a pris de l’élan et donné encore plus d’envie à la jeune Katelynn qui prévoit désormais de payer les dettes de toutes les écoles de son district. Elle a maintenant une horde de jeunes pousses prêts à la suivre dans ses prochaines missions qu’elle a nommées #KikisKindnessProject (le projet de gentillesse de Kiki).

Source : CNN
Plus d'articles
À lire aussi