Une pétition contre la chasse abusive, qui a recueilli 100 000 signatures en trois mois, va être portée au Sénat

3 751partages

Le 10 septembre, une pétition demandant à réglementer la chasse a été publiée par un collectif. En trois mois, la pétition a recueilli plus de 100 000 signatures et elle va être examinée par le Sénat.

Crédit photo : Body Stock / Shutterstock

Ces derniers jours, l’actualité a été marquée par plusieurs événements tragiques dans le monde de la chasse. Le 28 octobre, un homme de 29 ans a reçu une balle perdue dans le thorax, alors qu’il se promenait sur un sentir forestier avec sa mère, en Occitanie. Deux jours plus tard, un automobiliste est mort après avoir reçu une balle d’un chasseur. En Haute-Garonne, une chienne husky âgée de 3 ans est décédée après avoir reçu des plombs de chasse.

Durant les 20 dernières années, plus de 400 Français sont morts dans un accident de chasse, et l'on compte en moyenne 158 victimes chaque année.

Une pétition recueille 100 000 signatures

Pour éviter que de tels drames ne se reproduisent, une pétition a été créée sur internet le 10 septembre dernier. La pétition a été mise en ligne par « Un jour un chasseur », un collectif qui s’est formé après le décès de Morgan Keane, un jeune homme de 25 ans qui a été tué par un chasseur alors qu’il coupait du bois à proximité de son domicile.

Crédit photo : Pixabay

La pétition avait six mois pour recueillir 100 000 signatures. Le pari a été plus que tenu puisqu’il n’a suffi que de trois mois pour avoir le nombre de signatures nécessaires. Grâce à cette mobilisation importante, la pétition va être examinée au Sénat. La prochaine conférence des présidents du Sénat aura lieu le 1er décembre prochain, date à laquelle une mission d’investigation devrait être lancée. Cette mission va permettre de comparer les différentes mesures prises dans les autres pays pour réglementer la chasse, et d’en tirer les meilleures pratiques.

« En créant, par anticipation, une mission conjointe entre notre commission et la commission des lois, nous souhaitons que le Sénat examine en profondeur, loin de l’émotion et de l’agitation pré-électorale, la question de la sécurité à la chasse, la réglementation relative à la détention d’armes de chasse et les sanctions qui peuvent résulter d’éventuelles infractions. Nous partageons pleinement la douleur des familles de victimes et tout doit être fait pour éviter de tels drames. Rien ne sert de jeter l’anathème sur les chasseurs, il faut étudier et mettre en place les solutions efficaces et éprouvées », a affirmé Sophie Primas, présidente de la commission des affaires économiques.

Une réglementation de la chasse

La pétition ne demande pas l’interdiction de la chasse, mais bien l’encadrement de cette pratique. Afin d’assurer la sécurité de tous, les signataires demandent l’instauration d’un règlement strict. La pétition propose plusieurs mesures à mettre en place pour mieux réglementer la chasse.

Crédit photo : Pixabay

La première mesure consiste à interdire la pratique de la chasse le mercredi et le dimanche dans toute la France. La pétition demande également un contrôle et un suivi des armes de chasse et des comportements à risque, ainsi que l’instauration de sanctions pénales plus importantes, à la hauteur des délits commis. Enfin, les signataires souhaiteraient que les victimes de la chasse soient officiellement reconnues comme telles par l’État.

Source : Positivr