Volaille, foie gras, fruits de mer : mauvaise nouvelle, votre repas de Noël pourrait vous coûter 13 % plus cher cette année

Bouton whatsapp

L’inflation n’en finit plus de se ressentir et touche désormais tous les produits, à commencer par ceux qui seront sur votre table pour les fêtes de fin d’année.

Si vous espériez faire des économies pour votre repas de Noël, nous sommes au regret de vous annoncer que ça ne va pas être possible.

À voir aussi

Le contexte économique n’est en effet pas sans conséquence sur notre pouvoir d’achat.

Profondément enracinée dans l’économie française, l’inflation a ainsi atteint 6,2 % sur un an. Un niveau certes stable, mais qui demeure suffisamment haut pour qu’aucun produit ne soit épargné par la hausse des prix.

Et les aliments que l’on sert traditionnellement durant les fêtes de fin d’année ne font pas exception.

Crédit photo : Istock

Le repas de Noël 2022 coûtera plus cher cette année

Selon une étude réalisée par l’institut NielsenIQ, certains de vos produits qui seront servis à table lors de votre repas de Noël pourraient ainsi vous coûter jusqu’à 30 % plus cher environ qu’à l’accoutumée.

Le prix du traditionnel foie gras en conserve a par exemple augmenté de 14 %. Une hausse qui s’explique par la grippe aviaire qui a fortement impacté la filière. Viandes, poissons, fruits de mer… tous les produits que nous consommons habituellement à cette période de l’année seront plus chers.

De manière générale, les dépenses des consommateurs pourraient donc augmenter de 11,3 % de moyenne, précise l’institut NielsenIQ.

Une augmentation considérable qui n’est pas à la portée de tous les portefeuilles.

Crédit photo : Istock

L’institut ajoute par ailleurs que pas moins de 44 % des Français comptent réduire leurs dépenses pour les fêtes en raison justement de ce contexte lié à l’inflation.

Pour les autres, la facture du repas risque donc d'être salée.

Découvrez en détail le taux d’inflation sur les produits servis à Noël, entre novembre 2021 et novembre 2022 :

- Viande, volaille, charcuterie surgelée : + 29, 3 %

- Foie gras en conserve : + 14,6 %

- Fruits de mer, poissons naturels et escargots : + 12,4 %

- Poissons fumés : + 10,5 %

- Œufs de poisson, caviar : + 4,5 %

- Frais traiteurs, entrées et apéritifs : + 9,3 %

- Produits apéritifs, chips : + 11 %

- Confiseries au chocolat : + 4,6 %

- Vins : + 8, 6 %

- Champagne : + 6,9 %

Bouton whatsapp