Grand Corps Malade veut « voir Hoshi sur un poster » et répond en musique à Fabien Lecoeuvre, coupable de body shaming

698partages

Jeudi 8 juillet, Grand Corps Malade a dévoilé son nouveau morceau « Des Gens Beaux ». Emplie d’ironie, la chanson du slameur est une réponse piquante aux propos polémiques du chroniqueur Fabien Lecoeuvre sur Hoshi.

Crédit : Sadaka Edmond/ SIPA

Petit rappel des faits. En avril dernier, sur la webradio indépendante Arts-Mada, le célèbre chroniqueur, animateur et écrivain musical Fabien Lecoeuvre s’attirait les foudres d’internautes et personnalités de la chanson pour sa conception très superficielle des chanteurs d’aujourd’hui.

« Je parle de manière générale pour les chanteurs : quand est-ce qu’on va nous sortir des beaux mecs ou des filles sublimes ? Bon, quand vous regardez Hoshi, par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable… Enfin, qui voudrait d’un poster d’Hoshi dans sa chambre ? », s’interrogeait le chroniqueur, qualifiant au passage la chanteuse d’« effrayante ».

Après des vagues de critiques, c’est au tour du poète et slameur Grand Corps Malade de répondre, en chanson, à Fabien Lecoeuvre.

Grand Corps Malade : « Moi, j’veux voir Hoshi sur un poster »

Crédit : Olivier Lejeune/ LP

Dans son nouveau morceau intitulé « Des Gens Beaux », extrait de l’édition deluxe de son album Mesdames, le chanteur de Saint-Denis n’épargne pas les propos absurdes du chroniqueur. « Suite aux propos hallucinants d’un célèbre journaliste sur sa conception des chanteuses et des chanteurs, et ses propos honteux sur Hoshi, voici ma réponse en musique », lançait Grand Corps Malade sur Twitter.

Le slameur montre une fois de plus sa plume si aiguisée où rimes et ironie se mêlent à son phrasé : « Qu'est-ce que c’est qu’cette époque musicale où on doit écouter ceux qui ont du talent ? [...] Nous ce qu’on veut c’est du brillant, c’est du propre, c’est du sublime », débute ironiquement le chanteur après avoir fait résonner les propos de Fabien Lecoeuvre en ouverture de la chanson.

« Tu sais écrire des paroles, c’est très bien. Mais ton petit grain de voix, on s’en fiche, s’il te plaît, va donner tes chansons à celui qui sera plus joli sur l’affiche », scande Grand Corps Malade.

Tandis que « Des Gens Beaux » défile, le clip présente un Grand Corps Malade lors d’une séance photo où son physique est photoshoppé et « sublimé » à l’envie afin de coller aux propos réducteurs de sa clameur. « Tu sais monsieur, parfois il faut s’taire, Moi, j’veux voir Hoshi sur un poster », termine-t-il au moment où le chignon d’Hoshi apparaît sur la tête du slameur.

Source : La Voix du Nord