Idris Elba : 10 choses à savoir sur l'acteur de Luther

Depuis quelques années déjà, Idris Elba éblouit de ses performances habitées les séries télé et les films à grand spectacle. Son charisme est indéniable et l’acteur fait l’unanimité partout où il passe.

De The Wire à Luther pour le petit écran, de la saga Fast & Furious à La Tour sombre pour le cinéma, Idris Elba a su naviguer intelligemment entre les médiums. On l’attend avec impatience dans le rôle de Robert DuBois, alias Bloodsport, dans The Suicide Squad 2 prévu pour cette année. Le temps de patienter et de retrouver l’acteur sur nos écrans, nous vous proposons 10 choses à savoir sur Idris Elba.

À voir aussi

Dans la saga Thor. Crédit : Marvel/ Disney Studio

Idris Elba est aussi DJ

Vous ne le saviez peut-être pas, mais en plus de jouer la comédie, Idris Elba est DJ. L’acteur profite de son temps libre, lorsqu’il n’est pas sr un tournage, pour faire danser les foules. La nuit, ce n’est d’ailleurs pas Idris Elba qui ambiance la soirée, mais DJ Big Driis ou Driis the Londoner (Driis le Londonien).

Un autre rôle qu’endosse l’acteur et qui ne lui est pourtant pas nouveau. Idris Elba est un habitué des platines qu’il scratche depuis qu’il a 19 ans. C’est arrivé un peu par hasard. Son oncle s’occupait de la sono pour un mariage et Idris a saisi l’occasion. Depuis, l’acteur de Luther ne s’est plus arrêté et se produit régulièrement. Il a par ailleurs mixé lors d'un NBA All Star Game ou à Ibiza lors des soirées Paris by Night organisées par le DJ français Bob Sinclar. Passionné de musique électro et underground depuis les années 1980-1990, Idris Elba n’a jamais abandonné son second hobby.

De plus et pour faire court, Idris Elba est passionné de musique et très doué dans ce domaine. En plus d’être DJ, Idris Elba est un bon rappeur. En 2007, il co-produit la chanson Intro de Jay-Z pour l’album American Gangster. En 2012, c’est avec le groupe britannique Mumford & Sons qu’il collabore en participant au morceau Lover of the Light et en co-réalisant le clip.

Idris Elba est un passionné d’automobile

Comme certains acteurs, notamment Tom Cruise et Paul Newman, Idris Elba est un passionné d’automobile. L’acteur s’autoproclame «addict à la vitesse»: «J’aime la vitesse, et je suppose que je suis légèrement accro au risque», avait-il admis lors d’un entretien. À l’occasion de sa mini-série Idris Elba: No Limits, sur la chaîne Discovery, l’acteur s’adonne à des sensations fortes: acrobaties aériennes, pilotage d’un dragster ou d’une voiture de rallye, l’acteur se donne à fond. Idris Elba a même eu la possibilité de battre le record du monde de vitesse du «Flying Mile». En 2015, à bord d’une Bentley Continental GT Speed, Idris Elba a atteint la vitesse record de 290 km/h à Pending Sand Beach, au Pays de Galles. Le record précédent était détenu par Sir Malcolm Campbell avec une pointe de 281 km/h, en 1927.

Idris Elba imite très bien l’accent américain

The Wire. Crédit : HBO

Si vous aussi vous êtes tombés dans le panneau en regardant la série The Wire, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas les seuls. Dans la série à succès de HBO (diffusée entre 2002 et 2008) et créée par David Simon, Idris Elba interprète Russel « Stringer » Bell, à l’accent bien américain.

Son accent est tellement parfait dans la série que lorsque l’acteur a commencé à faire le tour des plateaux télé ou autres interviews, les spectateurs étaient sous le choc. Même l’ancien président Barack Obama, dont The Wire est la série préférée, n’en revenait pas le jour où il a reçu Idris Elba à la Maison Blanche.

Il faut dire que pour perfectionner son accent yankee, le natif de Londres a eu de quoi s’entraîner. Avant de devenir célèbre, Idris Elba était n’avait pas d’emploi stable. Il voyageait ainsi entre New York et Londres. Lorsqu’il était à New York, à Brooklyn plus exactement, Idris travaillait comme coiffeur dans un endroit appelé Ace of Spades. Là-bas, l’acteur en devenir pouvait s’entraîner à prendre l’accent américain auprès de ses clients locaux. Puis, pour arrondir ses fins de mois, l’acteur se produisait aussi comme DJ dans les clubs new-yorkais. Une bonne façon de s’imprégner de l’accent américain qui lui aura superbement servi plus tard.

Idris Elba est multirécompensé

Idris Elba est devenu depuis quelques années, et ses apparitions très remarquées à la télévision dans les séries The Wire et surtout Luther, un acteur renommé. Pourtant, Idris Elba n’a pas encore eu la chance d’atteindre les hautes sphères du cinéma puisqu’il n’a jamais été nommé pour un Oscar. Cependant, si les Oscars l’ont boudé, ce n’est pas le cas des autres cérémonies.

L’acteur a été nommé de nombreuses fois pour des cérémonies britanniques et américaines au long de sa carrière. Idris Elba a remporté deux NAACP Image Award en 2011 et 2014 et un BET Award pour son rôle iconique de flic torturé dans Luther. Mais l’apogée arrive en 2012 pour l’acteur lorsqu’il se voit remettre le Golden Globe du meilleur acteur dans une mini-série, une fois encore pour Luther. La série britannique finit d’assoir le Londonien comme une figure incontournable du petit écran. C’est Luther aussi qui lui ouvrira les portes du cinéma.

En 2015, Idris Elba interprète Nelson Mandela dans le film Beasts of No Nation. Pour ce rôle, l’acteur recevra une fois de plus une multitude prix, avant peut-être un jour, la récompense suprême.

Idris Elba, l’homme le plus sexy

Cela ne vous aura sans doute pas étonné, mais Idris Elba ne laisse personne insensible à son charme. Dès 2007, alors qu’il se fait connaître dans The Wire, l’acteur se retrouve dans le classement annuel du magazine People qui établit sa liste des 100 personnalités les plus sexy de la planète. En 2013, il ‘remporte’ ce titre par le magazine Essence destiné aux femmes afro-américaines et se voit classé deuxième la même année par le magazine People.

En 2015, Idris Elba créé l’événement en apparaissant en couverture du magazine féminin Maxim, une grande première pour un homme. Ce n’est qu’en 2018 que le magazine People désigne Idris Elba «homme le plus sexy du monde». Des titres superficiels qui peuvent faire sourire en attendant la reconnaissance de ses pairs dans le monde de la culture.

Idris Elba dans la peau de Mandela

Mandela : Un long chemin vers la liberté. Crédit : Pathé Distribution

En 2013, dans Mandela: Un long chemin vers la liberté, Idris Elba incarne le célèbre «Madiba» dans cette adaptation autobiographique de l’ancien président de l’Afrique du Sud. L’acteur joue avec force et détermination un jeune Mandela durant sa carrière politique, l’apartheid et ses années en prison. Un rôle marquant pour Idris Elba qui s’est jeté corps et âme dans l’interprétation de Mandela.

Pour s’imprégner du personnage lors de son passage en prison, Idris Elba a raconté lors d’une interview avec Oprah Winfrey avoir passé une nuit, seul, dans la cellule, fermée à double tour, qu’occupait Nelson Mandela sur Robben Island en Afrique du Sud. «Madiba» avait passé 18 ans enfermé dans cette cellule.

Idris Elba aura pu être professeur

Dans cette même interview pour Oprah Winfrey, en 2013, Idris Elba a révélé que si sa carrière d’acteur n’avait pas marché, c’est vers tout autre chose qu’il se serait dirigé. « Je serais peut-être dans l’enseignement. Mon cousin en Angleterre est coach de vie et j’aime ce qu’il fait, car il aide les gens à faire de meilleurs choix ». Reste à savoir dans quelle discipline Idris aurait souhaité enseigner.

Idris Elba avait bien du mal à garder ses emplois

Avant de commencer une carrière d’acteur, Idris Elba enchaînait les petits boulots, sans trop de réussite. Il a donc été télévendeur, monteurs de pneus et employé de nuit à l’usine Ford où travaillait son père. Sa tâche consistait à souder des panneaux latéraux sur des Ford Fiestas. Mais une nuit, Idris s’est endormi et les voitures dont il devait s’occuper sont passées à l’installateur suivant avec les fameux panneaux manquants. À cause de cette erreur, Idris s’est fait vilipender par son patron. Lors de son dernier jour de travail, Idris a emprunté les clés d’un buggy pour aller faire des tours autour de l’usine au lieu de travailler. Inutile de mentionner que son père et son patron ont été plus que furieux. Après avoir rendu les clés, l’acteur a pris un aller simple pour New York.

Idris Elba est snobé par Hollywood

La Tour sombre. Crédit : Sony Pictures Entertainment

Idris Elba est unanimement apprécié mais il est paradoxalement boudé par, voire snobé, par Hollywood. S’il cartonne à la télévision dans The Wire et Luther dans les années 2000-2010, qui lui permettent d’accéder au cinéma, puis quelques apparitions dans les séries The Office, New York, police judiciaire…, Idris Elba n’a jamais réellement eu de rôle à sa mesure. Les récompenses, notamment les plus prestigieuses, reconnaissent son talent, mais l’acteur manque cruellement de bons rôles au cinéma.

Idris Elba collabore tout de même avec de grands noms de Hollywood dans des projets parfois intéressants qui, malheureusement, ne rencontreront pas le succès espéré : il tourne pour Ridley Scott dans Prometheus et American Gangster dans lesquels il joue des seconds rôles, pour Guillermo Del Toro dans Pacific Rim, ainsi que dans les semi-échecs que furent Gunman au côté de Sean Penn et Javier Bardemet La Tour sombre, adapté d’un livre de Stephen King, avec Matthew McConnaughey.

Ce ne sont pas ses rôles dans les oubliables films de Thor (2011, 2013, 2017) où son personnage apparaît peu ou l’échec mondial Cats (2019) qui conforteront les producteurs américains. Néanmoins, Idris Elba parvient à évoluer et persévérer pour se retrouver dans des films ambitieux comme Le Grand Jeu avec Jessica Chastain, La Montagne entre nous avec Kate Winslet et le grand méchant dans la saga à succès Fast and Furious: Hobbs and Shaw avec Dwayne Johnson et Jason Statham. On attend désormais avec impatience son apparition dans Suicide Squad 2 et des rôles à la mesure de son talent.

Idris Elba, une enfance londonienne et un film français

Idris Elba s’appelle en réalité Idrissa Akuna Elba. Il est né dans le borough londonien de Hackney en 1972 d’un père, Winston, originaire de Sierra Leone et d’une mère, Eve, originaire du Ghana. Idris est fils unique et a grandi dans le monde du théâtre, un endroit où il y passait ses journées entières. Idris se considère comme un véritable Londonien et est très attaché à sa ville natale. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est un fervent supporter du club d’Arsenal, fondé à Woolwich, à l’Est de Londres, d’où est originaire l’acteur.

Alors qu’il a 16 ans, grâce à une bourse royale, Idris quitte l’école pour intégrer le National Youth Music Theatre, une compagnie de théâtre pour les plus jeunes, par où sont également passés Orlando Bloom, Jude Law, Lily James, Eddie Redmayne et Sally Hawkins. Après des débuts à la télé britannique, le premier rôle d’Idris sera dans un film français, Belle-maman, en 1999, au côté de Catherine Deneuve.