Margot Robbie : 10 choses à savoir sur l'actrice de Harley Quinn

En une décennie, Margot Robbie s’est fait un nom au cinéma. Devenue rapidement une nouvelle sensation, l’actrice australienne a su confirmer et prouver qu’elle était bien plus qu’un joli minois. Grâce aux projets dans lesquels elle s’est engagée, Margot Robbie a pu dévoiler toute l’étendue de sa palette d’actrice. Depuis 2016, Margot Robbie est devenue une icône de la pop culture en interprétant Harley Quinn dans Suicide Squad.

Souvent réduite -à tort- à son physique, Margot Robbie est une jeune actrice qui parvient subtilement à passer de gros blockbusters à des films plus intimistes, tournant pour les plus grands réalisateurs et avec de grands acteurs et actrices de l’industrie. À l’occasion de la sortie cet été du deuxième volet, The Suicide Squad, on a décidé de vous proposer 10 choses à savoir sur Margot Robbie.

À voir aussi

Once Upon a Time... in Hollywood. Crédit : Sony Pictures Releasing/ Columbia Pictures

Margot Robbie est une grande fan de hockey

Margot Robbie a beau être Australienne, cela ne l’empêche pas d’être une passionnée de hockey sur glace. L’actrice est fan de ce sport très nord-américain depuis qu’elle est petite, comme elle l’expliquait à MTV : « J’ai toujours voulu jouer au hockey sur glace en Australie. Je ne sais pas pourquoi, mais nous n’avions pas de glace là où j’habitais. Il faisait très chaud, c’est une ville côtière. Alors, j’ai joué au hockey sur gazon ».

Margot Robbie serait-elle née dans le mauvais pays, elle qui est aussi une grande surfeuse ? Quoi qu’il en soit, l’actrice a enfin pu réaliser l’un de ses rêves quand elle a déménagé aux États-Unis pour le cinéma :

« […] Quand j’ai déménagé en Amérique, j’ai finalement pu rejoindre une équipe quand je n’étais pas engagée pour un projet [elle jouait ailière droite, ndlr]. Quand j’ai été engagé pour un projet, je n’étais plus en mesure de jouer. Je vivais à New York et les Rangers étaient mon équipe par défaut. C’est la meilleure équipe de tous les temps ». Cependant, Margot Robbie avoue ne pas être une pro du hockey et avoir besoin d’améliorer ses compétences en patinage, «je suis terrible, mais j’aime vraiment ça», avoue-t-elle.

Aussi, il n’est pas rare de voir Margot Robbie dans les tribunes du Madison Square Garden soutenir son équipe, les New York Rangers.

Margot Robbie était une vraie métalleuse

Tout comme certains de ses confrères à Hollywood (Jason Momoa, notamment), Margot Robbie est une grande fan de rock. Un genre musical rebutant pour beaucoup de monde et dont le succès n’est plus aussi important qu’il y a une vingtaine d’années. Cela dit, Margot Robbie a clamé avoir été une vraie métalleuse lorsqu’elle était adolescente.

En 2016, l’actrice racontait dans l’émission The Tonight Show Starring Jimmy Fallon que lorsqu’elle avait 14 ans, elle poussait à fond la carte du métal : « J’ai eu une vraie phase de métal quand j’avais 14 ans et je me suis teint les cheveux en noir et je ne les coupais qu’avec une lame de rasoir et je ne portais que des T-shirt de groupes et je n’écoutais que le plus heavy du heavy métal ».

Parmi les groupes qu’elle écoutait assidûment ado : Slipknot, Bullet for my Valentine, Silverstein et Metallica qu’elle adore mais n’a jamais vu en concert. En parlant de concert, dans cette même interview, Margot Robbie a raconté être allée à un concert de Slipknot qu’elle a qualifié comme « le meilleur concert auquel je suis allée ».

Ces déclarations de Margot Robbie ne sont pas passées inaperçues auprès de la communauté métal, ni même des principaux intéressés. À l’occasion d’une émission pour la BBC Radio 1, Margot Robbie a eu le droit à une sacrée surprise puisque Corey Taylor, le chanteur de Slipknot, et Bullet for my Valentine lui ont enregistré un message qui a beaucoup plu à notre mordue de rock.

Margot Robbie était ivre avant de tourner une scène

Le Loup de Wall Street. Crédit : Paramount Pictures

Margot Robbie a commencé sa carrière de comédienne à 18 ans dans des soaps australiens puis dans la série américaine Pan Am (annulée au bout d’une saison) avant d’exploser dans Le Loup de Wall Street, de Martin Scorsese. En 2013, l’actrice, alors âgée de 23 ans, est choisie par le grand réalisateur pour incarner Naomi Lapaglia, au fort accent de Boston, face à la star Leonardo DiCaprio.

L’une des scènes entre les deux acteurs implique une séquence de sexe que la jeune actrice appréhendait beaucoup. Juste avant de se lancer, un membre de l’équipe lui a offert un verre de tequila pour essayer de la détendre un peu. « J’ai pris trois shots de tequila à neuf heures du matin, juste avant de tourner la scène », a-t-elle raconté ensuite.

Margot Robbie, sa place au cinéma fut autrefois contestée

Derrière les critiques réductrices sur son physique avantageux, Margot Robbie prouve d’abord qu’elle est une très bonne actrice à la carrière ambitieuse. Elle a tourné pour Quentin Tarantino, Martin Scorsese, Adam McKay, Jay Roach… et se crée une carrière respectable aux rôles aboutis (Moi, Tonya, Harley Quinn, la reine Elisabeth Ire).

Lorsque cette jeune inconnue fut annoncée pour jouer dans Le Loup de Wall Street, beaucoup ont critiqué ce choix, insinuant qu’elle avait été choisie plus pour son physique que pour ses capacités d’actrice. Pourtant, à la sortie du film, Margot Robbie a fait taire les critiques pour l’interprétation sans faute de son personnage.

Après avoir démontré son talent à sa juste valeur, Margot Robbie s’est donné les moyens de poursuivre vers une carrière solide et réussie.

Cependant, l’affaire était mal embarquée. Sa famille n’était pas très convaincue par les choix de carrière de Margot et lui aurait suggéré de quitter l’industrie, comme elle le confiait à British Vogue en 2018: « Ma famille n’a aucun lien avec l’industrie du divertissement. Alors, quand j’ai commencé à jouer, tout le monde s’est dit: ‘C’est amusant, mais quand vas-tu avoir un vrai travail?’ ».

Malgré les remarques et les critiques à ses débuts, Margot Robbie a poursuivi son rêve qui lui réussit très bien. Aujourd’hui, son talent n’est plus discuté.

Margot Robbie a été préférée à de grandes actrices au cinéma

Suicide Squad. Crédit : Warner Bros. Pictures

Si aujourd’hui le talent de Margot Robbie n’est plus remis en question comme ce fut le cas à ses débuts, l’actrice peut se targuer d’avoir été préférée à d’autres grands noms de Hollywood. À de nombreuses reprises, Margot Robbie a été choisie par les réalisateurs pour incarner le personnage de leur film.

Alors qu’Emma Stone et Jessica Chastain étaient partantes pour le rôle de Jane Porter dans le remake de Tarzan (2016), c’est Margot Robbie que le réalisateur David Yates engage.

Pour son rôle remarqué du Loup de Wall Street, ce sont les actrices Amber Heard, Teresa Palmer, Rosie Huntington-Whiteley, Kristen Stewart, Jessica Biel et Blake Lively qui se démènent pour obtenir le rôle convoité. Mais Martin Scorsese engagea cette actrice inconnue qui crèvera l’écran.

Par ailleurs, il y a un rôle que Margot Robbie n’a pu obtenir, celui de Jane Storm, dans Les 4 Fantastiques (2015). Finalement une aubaine pour l’Australienne, puisque le reboot fut un énorme échec critique et public. À la place, Margot Robbie se verra offrir le personnage d’Harley Quinn sur un plateau.

Margot Robbie n’aime pas les régimes

Vous vous dites sans doute que Margot Robbie passe son temps à la salle de sport pour entretenir son corps. Et bien, pas du tout. Margot Robbie ne participe pas à ce cliché de célébrité. L’actrice a en effet, à maintes reprises, avoué qu’elle n’était pas une grande fan des régimes. D’ailleurs, elle n’en suit aucun.

Son credo ? Se faire plaisir sans retenue. Lors d’une interview en 2014 pour GQ, Margot Robbie avait déclaré : « Je n’ai pas une très bonne alimentation. J’adore la bière, les frites et les hamburgers, mais si je dois me mettre en bikini, je mange des bâtonnets de carottes pendant trois jours. Je suis un extrême ou l’autre ». Voici un nouveau régime que beaucoup voudront suivre…

Margot Robbie adore tatouer les gens

Margot Robbie est une artiste tatoueuse à ses heures perdues. Comme elle l’a confié plusieurs fois en interviews, Margot Robbie aime les tatouages - même si elle n’en possède aucun - et adore tatouer ses proches. En 2016, sur le tournage de Suicide Squad, Margot Robbie avait emmené un kit de tatouage.

Sur le plateau, elle a même tatoué une partie des membres de l’équipe. Le réalisateur David Ayer s’est vu tatouer le mot « Skwad » (« Squad » en anglais qui signifie « escadron »), ainsi que ses partenaires Jai Courtney et Cara Delevingne. Petite particularité, puisque Margot a tatoué ses partenaires sous les doigts de pieds.

Une démonstration que Margot a effectuée en 2017 sur le plateau du Graham Norton Show. Dans cette séquence, l’actrice a tatoué sous le pied d’un membre de l’émission un petit smiley avant de déclarer modestement : « je ne suis pas particulièrement douée, mais j’aime ça ».

Margot Robbie confiait à Stephen Colbert son attrait pour le tatouage: «Eh bien, au début, je devais vraiment supplier les gens, puis c’est devenu en quelque sorte un genre. Les gens me demandent maintenant: ‘Oh, j’en voudrais un, ce serait drôle’».  

Margot Robbie est engagée pour la planète

Les Survivants. Crédit : Roadside Attractions

Margot Robbie est engagée et très soucieuse de la cause environnementale. Elle fait d’ailleurs partie de l’association de Greenpeace depuis quelque temps déjà. Surfeuse aguerrie, Margot Robbie publie souvent des clichés très beaux de ses sessions de surf.

Une façon aussi pour l’actrice de sensibiliser à la nature et la protection de notre planète. Comme tous surfeurs ou passionnés de grand air, Margot Robbie est aux premières loges des changements que subissent les écosystèmes et les dangers pour la nature.

En 2019, pendant les terribles incendies mortels qui ont ravagé une grande partie de l’Australie, Margot Robbie - comme de nombreuses personnalités, notamment ses compatriotes australiens - ont apporté leur soutien au pays. Dans une vidéo publiée sur Instagram, Margot Robbie avait déclaré, les larmes aux yeux, avoir fait un don pour son pays d’origine et être très touchée par les événements. « Donnons aux générations futures le genre d’enfance que j’ai eue tant de chance d’avoir ».

Margot Robbie a fait l’école du cirque

Si Margot Robbie rêvait de faire du hockey sur glace lorsqu’elle était plus jeune, elle a en revanche fait l’école du cirque. Petite, Margot expliquait être obsédée par les séries et autres émissions de télé. Elle était si énergique qu’elle reproduisait ce qu’elle voyait à la télé pour toute sa famille et mettait sur pied des spectacles de magie.

« J’adorais faire des spectacles, il y avait toujours un spectacle chez moi. J’étais obsédée par les films et n’importe quoi à la télévision et tout ce que je voyais, je le reproduisais pour ma mère […] ».

C’est peut-être pour cela qu’à l’âge de huit ans, sa mère,Sarie, l’a inscrite dans une école de cirque où Margot a appris à faire du trapèze. Elle recevra au même âge son certificat. On murmure que Magot aurait utilisé ses compétences au trapèze pour son personnage de Harley Quinn dans Suicide Squad.

Margot Robbie a été nommée dans les plus grandes cérémonies de cinéma

Malgré sa très jeune carrière (elle a réellement commencé la télévision puis le cinéma en 2009 (à 19-20 ans), Margot Robbie enregistre déjà plusieurs nominations à son actif.

Elle reçoit sa première nomination dans son pays natal, l’Australie, pour son rôle dans le soap Neighbours (Les Voisins en France, diffusé sur Antenne 2), en 2009 et d’autres nominations locales ensuite pour Le Loup de Wall Street. C’est aussi grâce à ce film que Margot Robbie élargira ses espoirs de récompenses: Critics’ Choice Movie Awards, MTV Movie Awards…

Aujourd’hui, Margot Robbie a déjà été nommée dans les plus grandes cérémonies comme les BAFA, les Golden Globes, les Screen Actors Guild Awards, puis aux Oscars pour Moi, Tonya, sa première nomination.

À découvrir aussi