12 techniques pour faire un anti-pucerons naturel

Dans nos jardins et potagers sommeillent parfois de nombreux insectes pour le moins dérangeants, dits « nuisibles ». Pucerons, fourmis envahissantes, chenilles etc… Mais s’en débarrasser ne veut pas dire polluer avec des insecticides chimiques. Pour ce faire on vous explique comment faire un insecticide anti-pucerons bio, naturel contre les colonies de pucerons. Effet garanti.

À voir aussi

Vous en avez marre des insecticides hyperchimiques et polluants qui détruisent votre potager et jardin en même temps que les pucerons ? Mais alors quels produits utiliser ? Quel liquide, savon ou huile utiliser sans avoir peut de faire encore pire sur notre potager ? N’ayez crainte, Demotivateur vous livre ici tous les secrets les plus bios pour redonner de l’éclat à votre jardin ou votre potager plein de légumes sans utiliser le démon round up. Effet garantit, satisfait ou remboursé promis !

Pourquoi faire un anti-pucerons naturel ?

Excepté l’hiver, les pucerons envahissent votre jardin et potager tout au long de l’année. Ils attaquent toutes les plantes. À la fois les feuilles, les tiges, les fleurs. Ils dénaturent vos cultures mais ils les rendent également plus sensibles aux éventuels champignons et maladies. Pour s’en débarrasser, différentes méthodes existent dont des traitements naturels anti-pucerons. Grâce à des produits du quotidien, vous ferez fuir ces petits parasites. En effet, les pucerons sont difficiles à éliminer une fois installés sur les tiges, les racines et les feuilles des plantes. De sacrés nuisibles de jardin.

Découvrez nos conseils pour vous en débarrasser de manière naturelle bio, sans aucuns traitements chimiques. Chez Demotivateur, on aime les arbres et les fleurs. Et que vive la nature !

Connaître les différents types de pucerons

Mais avant de vous livrer nos meilleurs conseils en vue de sauver votre jardin ou votre potager (toujours faire durer le suspense), il est important de savoir à quoi on s’attaque. Quel type de colonies de puceron pour quel type de traitement bio et naturel opter face à ces insectes ? En effet on compte des centaines d’espèces différentes de pucerons. Si certains produits sont moins efficaces que d’autres, n’ayez crainte, globalement tous nos remèdes aussi bio et naturel soit-il fonctionnent.

Les différents types de pucerons :

· Le puceron noir de la fève : Il est souvent à l’origine d’une maladie appelée « fumagine ». Il s’agit de champignons dont l’apparition est due au miellat, substance produite par le puceron. Un des traitements adaptés pour le combattre est le savon noir.

· Le puceron noir du cerisier : il attaque les cerisiers et les merisiers et se nourrit de leur sève. Les feuilles des arbres s’enroulent sur elles-mêmes à cause d’une toxine transmise par le parasite.

· Le puceron jaune : il se développe principalement entre le printemps et l’automne. Son terrain de jeu : le laurier-rose, les groseilliers, les fraisiers. Les principales manifestations sont le jaunissement et le dessèchement des feuilles.

· Le puceron vert : il existe plusieurs espèces de pucerons verts. Il sévit au printemps et en été notamment sur les rosiers, les arbres fruitiers. Il contribue au développement de la fumagine.

· Le puceron farineux : il est présent du printemps à l’automne. Il dépose son miellat notamment sur les arbres fruitiers à noyau et favorise le développement de la fumagine.

· Le puceron lanigère : il est également appelé puceron laineux à cause de l’aspect qu’il laisse sur les feuilles, les tiges, les branches, … Il est surtout présent sur les pommiers, les poiriers.

· Le puceron cendré : connu pour s’attaquer aux arbres comme les pommiers. Le puceron cendré est présent surtout en été. Sa production de miellat affaiblit les fleurs et les feuilles. Une fois installés au jardin ou sur le balcon de votre maison, les pucerons s’attaquent irrémédiablement aux plantes. Au lieu d’utiliser des pesticides, il est possible de les éliminer naturellement.

Voici 12 astuces pour lutter de manière naturelle contre les pucerons !

Le savon noir : le meilleur anti-pucerons bio

Parmi tous les bons produits anti pucerons, le meilleur traitement contre les colonies de ce type d’insecte est inévitablement le savon noir. Retenez ce conseil pour vos plantes cher lecteur et lectrice ! Le savon noir est un excellent répulsif qui élimine les pucerons et les empêche d’envahir les plantes. Pour l’utiliser, ajoutez 5 cuillères à soupe de savon noir dans 1 litre d’eau tiède, puis versez le mélange dans un vaporisateur. Il suffit ensuite d’arroser les feuilles et les tiges des plantes.

Différents savons. Source : Pixabay

Le savon noir est obtenu par biais de la saponification, entre la potasse et l’huile d’olive (la recette diffère selon la région). Il est commercialisé soit sous forme liquide soit en pâte. Il est important de choisir un savoir noir en adéquation avec le jardinage. Il doit être dilué dans de l’eau tiède. Il permet d’éliminer les larves et de nettoyer les feuilles du miellat déposé par les pucerons. Quelles sont les autres traitements à base de produits naturels bio et surtout efficace contre les colonies de pucerons ? ·

Installer des rubans anti-fourmis

Cela peut paraître étrange mais il est important de noter que les fourmis élèvent les pucerons pour leur production sucrée. Oui oui, impressionnant non ? Les fourmis prennent soin de ces petits insectes puisqu’elles en sont très friandes. Il convient ainsi de placer des bandes de glu autour des plantes et fleurs sensibles aux pucerons. Ces dernières constitueront une barrière difficile à traverser pour les pucerons et les colonies de fourmis.

Pulvériser de la cendre de bois

La cendre de bois peut être utilisée comme produit bio et naturel pour détruire les colonies de pucerons importantes situées dans votre jardin et votre potager. Sacré traitement ! Pour ce faire, prélevez de la cendre fraîche directement dans la cheminée en fin de saison. Projetez un peu de cendre de bois sur les colonies de pucerons pour vous en débarrasser et renouvelez l’opération après quelques jours. Pauvres petites larves…

Attirer les prédateurs naturels des pucerons (coccinelles et autres insectes)

Comme la plupart des insectes, les pucerons possèdent des prédateurs naturels. Ils en ont énormément d’ailleurs, c’est pour cela qu’ils se reproduisent énormément, afin de combler les pertes dues aux autres insectes prédateurs. Parmi les chasseurs de pucerons figurent les coccinelles, les perce-oreilles et les syrphes. L’idée est donc de favoriser la biodiversité pour attirer ces insectes auxiliaires en leur prévoyant de petits abris. Et puis avoir des insectes comme des coccinelles c’est plutôt sympa à avoir dans son jardin non ?

Vous en voulez encore ? On a encore plein d’astuces bios et naturelles pour lutter contre les colonies de pucerons pas de problèmes. Les pucerons présents dans vos cultures se reproduisent à vitesse grand V et endommagent vos plantes et vos fleurs ? Pas de panique, voici les produits bios, naturels et efficaces que vous pouvez utiliser pour pallier ce problème :

La coccinelle un prédateur naturel contre les pucerons ? Source : Unsplash

Le marc de café pour se débarasser des pucerons

Le marc de café a comme propriété d’être un répulsif contre les pucerons mais également contre les fourmis, les escargots, les limaces, … Il est efficace quand il est répandu au pied de la plante. D’ailleurs même en dehors d’une invasion de colonies de pucerons il est très intéressant de répandre du marc de café dans le terreau de vos plantes et fleurs en tout genre. En effet le marc de café évite aux plantes de tomber malade ! Bon, ce n’est pas une raison pour boire 12 cafés par jour bien sûr.

Les pépins de pamplemousse

Les pépins de pamplemousse sont un insecticide bio et naturel qui est fui par les pucerons. L’huile essentielle peut être également utilisée comme produit pour concevoir le traitement de vos plantes. Merci les huiles essentielles !

Autre produit très utile contre les colonies, le liquide vaisselle est une des méthodes pour faire fuir les pucerons. Toutefois, il est judicieux de l’utiliser avec parcimonie car il peut être néfaste pour votre sol. Préférez-le bio. De même, vous pouvez fabriquer votre propre produit. On attend le prochain article demotivateur sur le liquide vaisselle bio et naturel avec impatience !

Le vinaigre blanc et l'ail 

Le vinaigre blanc est un produit naturel qui s’adapte à tous les problèmes. Votre voiture tombe en panne ? Hop un coup de vinaigre blanc. Votre copine vous a largué ? Le vinaigre est toujours la pour vous ! C’est encore mieux que le scotch. Blague à part, ce produit naturel fait office de répulsif. Dilué dans de l’eau, il s’asperge sur vos plantes et fleurs contaminées.

L’ail dégage une odeur que les pucerons ne supportent pas. Et ils ne sont pas les seuls. Plusieurs plantes anti-pucerons ont également le même parfum. Vous pourrez préparer une décoction d’ail en hachant les gousses. Il vous suffit de pulvériser cette préparation sur les feuilles et fleurs malades. Très utile pour faire fuir les vampires aussi.

Le vinaigre, un produit naturel pour éradiquer les pucerons. Souce : Unsplash

L’huile d’olive

L’huile d’olive, qui sert de base au savon noir, fait fuir tous les pucerons. Mélangez une cuillère à soupe d’huile dans un litre d’eau et le tour est joué, vous avez votre liquide anti puceron bio et naturel. Juste avec de l’huile et de l’eau, pratique !

La fécule de pomme de terre

La fécule de pomme de terre a la particularité d’étouffer les pucerons. Pas très gentil certes. Il suffit de la diluer avec de l’eau chaude en ajoutant un peu de liquide vaisselle. Ensuite, vous pulvérisez ce traitement sur vos plantes et fleurs infestées.

Pucerons sur une plante. Source: Pixabay

Le savon de Marseille

Si vous n’avez pas de savon noir, celui de Marseille peut servir à la préparation de votre traitement. Il possède les mêmes propriétés pour nettoyer les feuilles contaminées par les pucerons. Présenté à l’état solide, il suffit de le râper et de le dissoudre dans de l’eau et ajouter une cuillère à soupe d’huile (olive). On dirait une recette de cuisine non?