Îles Tonga : les images impressionnantes de l'éruption d'un volcan sous-marin qui a entraîné un tsunami

876partages
Bouton whatsapp

Le point sur la situation aux îles Tonga, coupées du monde aujourd’hui suite à la violente éruption d’un volcan sous-marin qui a engendré un important tsunami.

Les images sont à la fois spectaculaires et terrifiantes !

Survenue dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 janvier, la violente éruption du volcan sous-marin Hunga Tonga-Hunga Ha’apai au large des Tonga a déclenché un important tsunami dans l’archipel et le Pacifique.

Crédit photo : @EarthquakeChil1

Des inondations ont ainsi eu lieu au Japon, aux États-Unis et au Pérou, où deux personnes sont mortes noyées suite à la montée des eaux.

L’éruption a été si puissante qu’elle a été entendue en Alaska et ressentie jusque dans le... Var.

Violente éruption d'un volcan sous-marin aux Tonga, un tsunami provoque des inondations jusqu'au Japon

Sur les réseaux sociaux, les nombreuses images du volcan mais aussi des vagues déferlantes témoignent de l’impact du cataclysme.

Mais les Tongiens ne sont peut-être pas au bout de leur peine car une nouvelle éruption a été enregistrée dimanche soir à 22h10 GMT, selon le Centre australien d’observation des cendres volcaniques (VAAC) de Darwin.

Le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique, basé à Hawaï (États-Unis), a de son côté annoncé avoir localisé de grosses vagues dans la région. « Cela pourrait provenir d’une autre explosion du volcan de Tonga. Il n’y a pas de tremblements de terre connus de taille significative qui génèrent une telle vague », a par ailleurs déclaré le centre.

S’il est encore trop tôt pour dresser un bilan de la catastrophe, les dégâts sont d’ores et déjà « importants » aux Tonga, selon les autorités néo-zélandaises et notamment sur le littoral nord de la capitale Nuku’alofa, située à environ 65 km du lieu de l'éruption.

La ville est ainsi « couverte d’un épais nuage de cendre volcanique, mais sinon la situation est calme et stable », a indiqué la Première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, qui a toutefois précisé que les Tonga devaient être approvisionnées en eaux car « le nuage de cendres a provoqué une contamination ».

D'autre part, l’éruption semble avoir endommagé un câble essentiel pour les communications de l’archipel, qui n’a plus d’accès à internet. Les réparations pourraient « prendre jusqu’à deux semaines ». Par précaution, le roi des Tongas Tupou VI, a été évacué de son palais royal pour être conduit dans une villa éloignée des côtes.

Source : AFP
Bouton whatsapp