50 illusions d'optique étonnantes

Bouton whatsapp

Les illusions d’optique sont des images perçues par l’œil, mais que le cerveau n’arrive pas à expliquer. Voici les 50 illusions d’optique les plusétonnantes.

Illusion d’optique : doit-on faire confiance à ce que nos yeux perçoivent ?

Homme marchant sur le triangle de Penrose Credit : francescoch

À voir aussi

Une illusion d’optique est une image qui altère l’interprétation du cerveau. Ce que voient les yeux ne peut pas être traduit par le cerveau du fait d’une perception visuelle s’opposant à la réalité. En des termes plus simples, disons qu’en face d’une illusion d’optique, nos yeux voient une chose, et notre cerveau en perçoit une autre. En effet, le cerveau cherche continuellement à rapprocher ce que les yeux voient au plus proche de la réalité qu’il connaît. Par exemple, si nous voyons une forme représentant une bouteille d’eau, notre cerveau fera directement le rapprochement et nous percevons directement une bouteille d’eau.

La vue et la perception sont différentes. La vue est un sens. De ce fait, pour les personnes voyantes, voir est naturel. Cela n’implique aucune concentration en particulier, car il suffit que l’œil soit ouvert.

La perception est différente. Elle nécessite une certaine analyse des images arrivant au cerveau, afin que ce dernier puisse interpréter ce qu’il perçoit.

De facto, une illusion d’optique est une image qui altère la réalité en donnant une impression différente par rapport à l’analyse faite par le cerveau. Les illusions d’optique peuvent être naturelles. Il en existe plusieurs dans la nature et vous en avez sûrement déjà vu quelque part. Une grande partie des illusions d’optique connues a été réalisée par les êtres humains, à des fins scientifiques ou artistiques. Ces illusions d’optique artificielles sont toutes sujettes à interprétation. Le créateur de l’illusion joue littéralement avec le cerveau en utilisant des couleurs, la taille de différents objets, des lignes, des cercles, des points, des formes, la lumière, la perspective…

Parfois, vous avez même l’impression que votre vision est altérée, tant il est impossible pour le cerveau d’assimiler ce qui est vu. Il en déduit que ce sont les yeux qui sont défectueux.

Avec une illusion d’optique, vous ne pouvez jamais être sûr de ce que vos yeux voient. Tout est sujet à interprétation. Si la vue est la même pour tous, ce n’est pas le cas pour la perception. Une distorsion de la réalité avec laquelle s’amusent artistes et scientifiques.

30 illusions d’optique les plus étonnantes

Les points noirs scintillants Credit : GluckKMB

Créer une illusion d’optique se situe entre l’art et la science. En effet, faire en sorte qu’une ligne droite paraisse courbée relève pratiquement de la prouesse scientifique. Depuis des années et dans le domaine de l’art, des illusions d’optique sont créées afin de décorer les fonds de scène des théâtres ou encore de créer des tableaux encore plus étonnants les uns que les autres. Les scientifiques quant à eux ont plutôt pour but de découvrir plus d’informations concernant les yeux, leur fonctionnement et leurs limites. Voici 30 des illusions d’optique les plus étonnantes qui pourraient très bien croiser le chemin de votre vision :

  1. L’illusion de Ponzo : deux photos d’objets de même taille sont placées au-dessus d’une image donnant une impression de profondeur. Avec le jeu de perspective, nous avons l’impression que la photo en avant est plus petite que celle en arrière.
  2. L’illusion de Fraser : cette illusion joue surtout sur les lignes. Des mots sont écrits en gras et avec des lignes épaisses et parfaitement droites. Des lignes orientées différemment sont intégrées à l’intérieur des lettres, faisant que la perception des lignes droites est déformée et donne l’illusion que les lettres sont penchées ou tordues.
  3. L’illusion d’Oppel-Kundt : elle repose sur la densité de remplissage. Elle consiste à causer une perturbation de la perception des distances.
  4. L’illusion deMüller-Lyer : deux lignes droites de même taille sont dessinées en parallèle. Des cercles sont dessinés aux bouts de la première, et pour la deuxième, les cercles sont juxtaposés. Vous aurez l’impression que la deuxième ligne est plus courte que la première, à cause de la modification de l’environnement de chaque ligne.
  5. L’illusion de Fick : une preuve irréfutable que la perception des longueurs réelles est différente à l’horizontale et à la verticale.
  6. L’illusion de Kanizsa : sur un fond de couleur uniforme, 4 cercles avec des encoches sont placés de manière à donner l’illusion d’une forme géométrique. Cette dernière change en fonction de la forme des encoches des cercles.
  7. La lévitation : sur un dessin de damier, des billes sont dessinées avec des ombres collées à la base. Sur le même dessin, si la distance entre les billes et les ombres est plus grande, nous aurons une impression de lévitation.
  8. L’illusion de Poggendorf : prouvant que la perception d’une ligne droite est perturbée si d’autres lignes sont ajoutées.
  9. L’illusion de Hering : l’ajout de lignes d’orientation différente peut perturber la perception de lignes parfaitement droites.
  10. L’illusion de Zollner : plus ou moins le même principe que l’illusion de Hering, mais accentuée par des couleurs de forte intensité.
  11. L’illusion de Titchener : deux cercles de couleur rouge sont placés côte à côte et entourés d’autres cercles, chacun blanc et de même taille. Celle de chaque cercle blanc du deuxième cercle rouge est beaucoup plus grande que celle des cercles blancs du premier cercle rouge. La grosseur des cercles blancs altère la perception de la taille des cercles rouges (illusion par l’environnement).
  12. L’illusion de Delboeuf : même principe que pour l’illusion de Titchener, la modification de la perception de la taille d’un objet en fonction de son environnement.
  13. L’illusion d’Itten : la perception des couleurs réelle, ainsi que la taille d’objets observés peuvent être modifiées par l’intensité d’une couleur, ainsi que sa proximité avec d’autres couleurs.
  14. L’illusion d’Adelson : la lumière modifie l’intensité de couleurs observées. Un fond clair ou foncé agit sur la perception de la luminosité.
  15. La grille d’Hermann : placer des carrés noirs de même taille et à égale distance donne l’illusion que des cercles noirs apparaissent entre les intersections des carrés.
  16. L’illusion de la danseuse : une danseuse que certains verront tourner dans un sens, et d’autres, dans l’autre.
  17. L’illusion du mur du café : une impression de distorsion donnée par l’agencement de carrés noirs et blancs.
  18. L’illusion des fleurs qui tournent : des figures circulaires parfaitement fixes agencées de manière à donner une impression de mouvement.
  19. L’illusion d’Ebbinghaus : l’altération de la perception des tailles par rapport à l’environnement.
  20. L’illusion de Munker-White : une perception de différences de couleurs entre des objets de même couleur, à cause de l’ajout de lignes suivant une certaine séquence de couleurs.
  21. Les serpents tournants d’Akiyoshi Kiatoka : un agencement de plusieurs cercles donnant une impression de mouvement à une image complètement statique.
  22. La spirale de Fraser : une série de cercles concentriques, donnant la forme d’une spirale sans fin.
  23. Le trident impossible : 3 branches cylindriques d’un côté et 2 branches carrées de l’autre.
  24. Le triangle impossible : appelé également triangle de Penrose, il s’agit un triangle sans début ni fin.
  25. L’illusion de la grille scintillante : un cadre présentant plusieurs lignes perpendiculaires, avec un cercle blanc à chaque intersection. L’agencement fait croire au cerveau qu’à l’intérieur des cercles blancs se trouvent des cercles noirs.
  26. Les couleurs tournantes : des couleurs qui semblent tourner malgré le fait que l’image soit complètement immobile.
  27. Le message caché : un message secret caché dans les pointillés.
  28. Les lignes contrastantes : une forme dont on ne sait pas si elle pointe vers l’intérieur ou vers l’extérieur.
  29. Les nouveaux carrés : 4 losanges apparaissent, sans qu’il y ait pour autant de ligne qui les forme.
  30. Les carrés loufoques : des carrés parfaitement droits qui ont l’air déformés à cause de l’environnement.

20 autres illusions d’optique étourdissantes

Vase et papillons de nuit de Rubin Credit : Martin Janecek

Si les illusions d’optique peuvent amener à une certaine réflexion et analyse, d’autres sont tout bonnement étourdissantes et peuvent même donner mal à la tête, comme :

  1. Le chat dans les escaliers ;
  2. L’arche cachée ;
  3. La paire de poires ;
  4. Cheval dans un sens, grenouille dans l’autre ;
  5. Les vieux et les Mexicains ;
  6. Le cube impossible ;
  7. L’éléphant à 5 pattes ;
  8. Le cerf caché dans la forêt ;
  9. Le lapin et le canard ;
  10. La cascade de religieuses ;
  11. Le métro sans sens ;
  12. « Le réalisme magique » de Rob Gonsalves ;
  13. Les amants cachés du bouquet de fleurs ;
  14. La piste cyclable sans queue ni tête, un tableau de Rob Gonsalves ;
  15. Les visages dans l’arbre ;
  16. La boulangère aux crânes ;
  17. « Tout est vanité », de Charles Allan Gilbert ;
  18. Les ronds de Mac Kay ;
  19. Les Dames du Lac ;
  20. Les bateaux-pins.

Si vous souhaitez réellement comprendre une image ou un tableau mettant en scène une illusion d’optique, le meilleur moyen de le faire est de taper son nom dans la barre de recherche de votre navigateur. Une fois la photo sous vos yeux, vous pouvez alors commencer à résoudre le casse-tête de votre cerveau! Comme dit l’adage, « une image vaut mille mots ».

Bouton whatsapp