Elle gagne à la loterie, mais l'État refuse de lui donner son argent pour une raison ridicule

Bouton whatsapp

Cette gagnante à la loterie pensait pouvoir rembourser ses dettes et subvenir aux besoins de sa famille, mais l'État de Floride en a décidé autrement.

Brittany Wilson ne pensait pas que remporter un gain à la loterie prendrait de telles proportions. Il y a quelques mois, cette mère de famille américaine a tenté sa chance à la loterie de Floride.

« C'était difficile pour moi pendant cette période. J'avais des difficultés financières… quelque chose m'a poussé à aller jouer à la loterie », a-t-elle raconté à la chaîne ABC Action News. Ce jour-là, Brittany Wilson a remporté, à sa grande surprise, un joli prix qui l’a fait pleurer de joie : 5000 dollars, soit 4600 euros.

« Je pensais à toutes les factures que j'avais à payer », se réjouissait celle qui souhaitait également faire plaisir à ses enfants. Mais le 3 janvier dernier, au moment d’aller récupérer ses gains au bureau du district de la Florida Lottery, Brittany Wilson est finalement repartie les mains vides.

Des centaines de personnes dans le même cas

Crédit photo : gguy44/ iStock

On lui a remis un « ticket pour circonstances spéciales » lui indiquant qu’elle pourrait avoir une « dette appartenant à l’État », détaille ABC dans son reportage. Avant de potentiellement pouvoir verser les gains du gagnant, la Florida Lottery doit d’abord contacter le Département du Commerce pour « établir si une dette était due » concernant les indemnités chômage que Brittany Wilson aurait perçu par le passé.

La mère de famille n’est pas la seule dans ce cas. Des centaines de Floridiens ayant joué à la loterie se sont vus refuser le droit de toucher leurs gains pour les mêmes raisons, précise encore le média américain. Brittany Wilson est tombée de haut lorsqu’elle a appris la nouvelle. Elle a précisé qu’elle n’avait jamais reçu de mail ou de lettre de l’État lui indiquant qu’elle leur devait de l’argent.

Pour mettre les choses au clair, Brittany Wilson a également déclaré à ABC qu’elle avait appelé l’assistance chômage de Floride « presque tous les jours » et « avoir attendu deux heures, au maximum trois, juste pour parler à quelqu'un ».

Les investigations des journalistes de ABC ont montré que 530 personnes étaient dans la même situation que Brittany Wilson. Toutes auraient été trop payées par le chômage et se sont donc vues refuser leurs gains pour pouvoir rembourser le trop-plein perçu à l’’État .

Deux semaines après la diffusion de ce reportage, Brittany Wilson a enfin pu récupérer ses gains. Sa supposée dette a été effacée du système dans le même temps. Les autres victimes de cette injustice se battent toujours pour obtenir gain de cause.


Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.