Un requin momifié, des pieuvres et calmars desséchés retrouvés dans un aquarium abandonné en Espagne

2 242partages
Bouton whatsapp

Une Française, adepte de l’urbex, a fait une découverte étonnante dans un aquarium abandonné en Espagne. De nombreux animaux momifiés et des mollusques en décomposition hantent encore les lieux.

Crédit : Juj' Urbex/ Youtube

Le terme « urbex » est la contraction anglaise de « urban exploration » (« exploration urbaine », en Français) et évoque l’exploration de bâtiments et autres infrastructures abandonnés, en général de façon illégale, afin de faire découvrir des lieux en ruines, tout en invoquant une certaine ambiance pesante, aux internautes. Aussi, afin de perdurer la mémoire du lieu, selon les ‘explorateurs’.

De plus en plus courant, la passion de l’urbex se partage sur les réseaux sociaux, via de courtes vidéos, par les apprentis explorateurs. Dans leurs petits films, ces derniers montrent les découvertes, parfois étonnantes, de lieux visités.

En parlant de découverte étonnante, c’est exactement ce qui est arrivé à une Française et ses camarades. Sans jamais mentionner l'endroit précis du lieu pour éviter d’autres intrusions, l’exploratrice et ses camarades se sont infiltrés dans un aquarium abandonné.

Un requin momifié retrouvé intact dans l’aquarium

Crédit : Juj' Urbex/ Youtube

Dans une vidéo de 18 minutes publiée sur le compte Youtube de Juj’ Urbex (qui compte déjà 719 000 vues), puis par bribes sur son compte Tik Tok, on découvre un endroit délabré. Armés de lampe de poche et de leur caméra, les explorateurs immortalisent leur découverte. Les restes d’animaux morts momifiés dans des boîtiers ou des bocaux parsèment un peu partout l’aquarium abandonné. Un spectacle surprenant qui laisse voir que les animaux décédés depuis un moment sont, malgré tout, superbement bien conservés.

Durant leur expédition, le groupe de Français est tombé sur les corps d’une pieuvre et d’un calmar en décomposition. Ils se trouvaient dans des bocaux brisés qui auraient probablement contenu, selon plusieurs sources, du formaldéhyde, un composé chimique garantissant la conservation des animaux. Ou encore d’étoiles de mer séchées.

Mais c’est un petit requin momifié retrouvé dans une vitrine cassée qui a retenu l’attention. « Bien qu’il soit déjà mort, j’ai ressenti beaucoup de douleur pour cet animal », déclare Juj’ Urbex dans la vidéo. Le site Live Science a indiqué que « la taille de l’aquarium suggère que l’animal était déjà mort qu’il a été exposé à l’origine ».

Juj’ Urbex indique par ailleurs, que cet aquarium a fermé ses portes en 2014 après avoir été gravement endommagé par une vague de 13 mètres de haut lors d’un raz-de-marée. D’après quelques malins, l’aquarium se situerait dans la péninsule ibérique. Les animaux autrefois exposés ont été transportés vers d’autres bâtiments avant que l’aquarium ne ferme définitivement ses portes.

Source : Geo
Bouton whatsapp