Pour se venger des démarcheurs au téléphone, ce retraité a trouvé la stratégie parfaite pour leur faire perdre leur temps

Bouton whatsapp

Excédé par le démarchage abusif, un retraité breton, qui ne manque pas d’humour, a décidé de se jouer des personnes qui l’appellent, et c’est assez drôle.

On ne vous apprend rien si l’on vous dit que le démarchage abusif est une plaie qui empoisonne la vie de millions de Français.

Face à ce fléau intempestif, chacun réagit à sa façon ! Certains raccrochent ainsi instantanément quand d’autres préfèrent ne plus répondre au téléphone, quitte à manquer des appels importants.

Mais il y en a qui préfèrent toutefois en rire, en retournant la situation !

C’est notamment le cas d’un certain Georges Briand, qui prend un malin plaisir à faire tourner ses interlocuteurs en bourrique.

Excédé, il joue le jeu des démarcheurs abusifs et les mène en bateau

Comme il l’explique à nos confrères d’actu.fr, ce retraité originaire de La Richardais, près de Dinard (Ille-et-Vilaine), se joue ainsi des démarcheurs, en leur racontant tout et n’importe quoi.

Il faut dire que Georges n’a pas trop le choix car il ne possède ni téléphone portable ni adresse mail. Il est donc contraint de répondre à tous les appels téléphoniques qu’il reçoit, par précaution.

Alors forcément, il tombe parfois sur des appels indésirables !

Mais là où certains s’énerveraient, lui préfèrent s’en amuser.

Depuis le mois de mai 2019, il note tous les numéros (il en a recensé pas moins de 1 700) et tient parfois la jambe aux démarcheurs, n’hésitant pas à les décontenancer.

Récemment, il s’est ainsi fait passer pour un trafiquant en répondant à un appel lui proposant, soi-disant, une formation via le CPF (Compte personnel de formation). Un coup de fil aux allures d’arnaque.

« J’ai répondu que j’étais intéressé pour faire une formation, que j’étais commercial… Que je traversais l’Espagne jusqu’à Algesiras pour ensuite aller me fournir à Marakech. Que je vendais de la drogue, quoi. Alors bien sûr, ça raccroche », raconte-t-il.

De temps en temps, il fait un bon mot comme cette fois où il a prétendu que la boîte de son interlocuteur l’avait déjà appelé, une certaine Sarah, Sarah Croche…

Mais tout le monde n’apprécie pas son humour et il n’est pas rare que certains interlocuteurs, vexés de s’être fait rouler dans la farine, l’insultent et le menacent en lui disant par exemple qu’ils savent où il habite.

Georges fait fi de ces intimidations et continue de faire perdre leur temps à ses démarcheurs car il « évite à d’autres personnes de se faire embêter ».

Crédit photo : Istock

Sa démarche est également citoyenne car il espère que son expérience fera bouger les choses.

Il a ainsi transmis la liste de tous les numéros recensés au député de Saint-Malo Jean-Luc Bourgeaux, dans l’optique de la proposition de loi visant à mieux encadrer le démarchage téléphonique.

Ce projet sera débattu le 6 octobre à l’Assemblée.

Source : Actu.fr
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter