Lors d'une perquisition, un homme se réfugie sur le toit pour échapper à la police, la photo fait le tour du monde

Bouton whatsapp

Le cliché d’un homme, tentant d’échapper à la police, a fait le buzz outre-Manche.

Il a tenté le tout pour le tout !

Un homme, dont le domicile était perquisitionné, s’est réfugié sur le toit de sa maison pour échapper aux policiers, donnant lieu à une scène improbable qui a beaucoup fait rire la toile.

Alors que son domicile est perquisitionné, il se réfugie sur le toit pour échapper à la police

Les faits se sont déroulés à Liverpool (Angleterre) il y a quelques jours et l’individu, qui a échoué dans sa tentative désespérée de fuir la police, a été jugé ce mardi 28 mars, selon un média local.

Accusé d’avoir produit de la drogue, cet homme de 32 ans entretenait en effet une ferme de cannabis dans les murs de son logement. Un serrurier, ayant par hasard, repéré l’installation en intervenant chez le suspect, a immédiatement prévenu les forces de l’ordre.

Ces dernières ont donc procédé à une perquisition dans la foulée et ont découvert au moins 200 plants de cannabis.

Lorsqu’ils perquisitionnaient le domicile, les policiers ont d’abord cru que celui-ci était désert mais en découvrant de la nourriture dans l’une des pièces, ils en ont déduit qu’une ou plusieurs personnes vivaient sur place.

Ils se sont alors mis à fouiller les moindres recoins sans parvenir à mettre la main sur le suspect. Et pour cause, ce dernier s’était réfugié sur le toit, juste derrière un velux. Une fâcheuse posture, immortalisée par un anonyme.

Crédit photo : DR

Ce qui a donné lieu à cette photo à la fois drôle et absurde qui a suscité bon nombre de commentaires sur les réseaux sociaux, tant elle évoque une image d’Épinal illustrant le traditionnel jeu du chat et de la souris entre policiers et criminels.

Finalement arrêté, l’individu - un immigré albanais - a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, en expliquant qu’il avait accepté une belle somme d’argent pour surveiller cette plantation qui ne lui appartenait pas.

Après avoir plaidé coupable, il a fait savoir par le biais de son avocate qu’il comprenait et acceptait sa future peine, tout en manifestant la volonté de se repentir.

Source : Liverpool Echo
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Céline Gautier

Journaliste