« Les enfants pleuraient » : une bagarre générale éclate dans un avion, le pilote obligé d'atterrir

Bouton whatsapp

Début juillet, un vol reliant Agadir (Maroc) à Londres (Angleterre) s’est transformé en cauchemar pour l’équipage lorsqu’une bagarre générale a éclaté. Résultat : le pilote de l’avion a dû atterrir en urgence.

Le vol de l’enfer. Le 3 juillet dernier, une scène surréaliste s’est produite sur un vol reliant Agadir (Maroc) à Londres (Angleterre). L’avion de la compagnie Ryanair a été contraint d’atterrir en urgence à cause d’une bagarre générale, rapporte The Sun.

Comment une telle situation a-t-elle pu se produire ? Tout a commencé lorsqu’un jeune homme a demandé à une mère de famille de lui laisser sa place afin qu’il puisse s’asseoir aux côtés de sa femme et de ses deux enfants.

Passagers à bord d'un avionCrédit Photo : iStock

De son côté, la passagère a refusé, car elle était elle-même assise près de sa famille. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce refus a agacé le vingtenaire puisque ce dernier n’a pas hésité à la menacer avant de retourner à son siège.

De son côté, le mari de la passagère s’est empressé de défendre sa compagne. Résultat : une bagarre a éclaté entre les deux voyageurs.

«Il y avait des enfants qui pleuraient. C’était comme un effet boule de neige. C’était comme un vol en enfer. Et tout a dégénéré à partir de ce passager qui voulait changer de siège», a indiqué un témoin de la scène.

Avion de la compagnie RyanairCrédit Photo : Shutterstock

«Ils essayaient de se frapper les uns les autres»

Comme le précise le média britannique, le personnel de cabine a essayé de séparer les deux hommes, en vain. Pire encore, la bagarre a dégénéré et d’autres passagers ont commencé à se battre :

«Ils essayaient de se frapper les uns les autres. L’une des familles faisait partie d’un groupe plus important, alors d’autres passagers ont commencé à se joindre à eux», a confié un passager.

C’est dans ce contexte que le pilote de l’avion s’est posé en urgence à Marrakech, où la police marocaine a évacué les neufs passagers.

Aéroport de MarrakechCrédit Photo : iStock

Dans la foulée, un autre passager a été invité à descendre car il se sentait mal. Le hic ? L’homme a refusé et a adopté un comportement violent envers le personnel.

«Comme il a fallu près de deux heures au total pour traiter et décharger ces passagers perturbateurs, pendant lesquelles le reste des passagers est resté à bord, l’équipage a atteint ses heures de vol autorisées et a provoqué un retard du vol pendant la nuit», a expliqué un porte-parole de Ryanair.

Avant d’ajouter :

«Nous présentons nos sincères excuses aux passagers pour ce détournement et le retard ultérieur causés par un petit groupe de passagers perturbateurs, qui échappaient au contrôle de Ryanair».

À noter que les passagers ont atterri à Londres le lendemain soir.

Source : The Sun
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.