Philippines : des employés communaux risquent une amende, qui équivaut à 6 mois de salaire, s'ils ne... sourient pas

Bouton whatsapp

Un maire philippin a pris une sérieuse décision pour redorer le blason des agents municipaux de sa ville. Désormais, ces derniers doivent sourire sous peine de recevoir une amende.

Crédit : Istock

À voir aussi

À Mulaney, une petite commune des Philippines, le maire Aristotle Aguirre, tout juste élu à la tête de la ville, veut voir la vie en rose. Pour cela, le fils de l’ancien ministre de la Justice (sous la présidence de Rodrigo Duterte, entre 2016 et 2022) a pris un décret encourageant les agents municipaux à respecter la « politique du sourire ». Il s’agissait de l’une des promesses de campagne de Aristotle Aguirre après les nombreuses plaintes des habitants de cette région rurale du pays.

Ces derniers travaillent principalement dans la pêche et la culture des noix de coco, les principales ressources de la commune. Mais à chaque confrontation avec les fonctionnaires de la fonction publique, les paysans se sentaient maltraités et méprisés. Au point de porter plainte et de dénoncer les comportements irrespectueux des agents municipaux.

La « politique du sourire » en plein Covid sous peine d’amende

Crédit : Jaymorales/ Wikipedia

La « politique du sourire » vise donc à offrir aux habitants « un sentiment de calme et une atmosphère amicale » dans la fonction publique et dans la ville. Les agents municipaux doivent en effet sourire en toutes circonstances sous peine de « sanctions », comme le stipule le décret : une amende équivalent à six mois de salaire ou une suspension de l’emploi.

Une méthode quelque peu radicale qui encourage à « changer l’attitude des fonctionnaires », rappelle le maire pour l’AFP. Malgré des sanctions strictes, Aristotle Aguirre confie à l’AFP ne pas en arriver jusque-là : « Je ne pense pas que nous en arriverons là, a souligné le maire à l’agence de presse. Il s’agit juste d’envoyer de bonnes ondes à nos employés et nos administrés ».

Il souhaite néanmoins changer l’image de l’accueil de la population dans la fonction publique. Par ailleurs, le masque est toujours obligatoire aux Philippines. Voilà qui pose un autre problème pour le maire sourire.

Bouton whatsapp