À cause d'une erreur de l'aéroport, elle se retrouve à 1400 km de sa destination

Début novembre, une Américaine a vécu un véritable cauchemar à l’aéroport de Philadelphie. Alors qu’elle était censée atterrir à Jacksonville (Floride), cette dernière s’est retrouvée en Jamaïque malgré elle.

Une chose est sûre : Beverly Ellis-Hebard ne s’attendait pas à parcourir 1400 kilomètres contre son gré en novembre dernier. Alors qu’elle se trouvait à l’aéroport de Philadelphie (États-Unis), cette dernière était censée se rendre à Jacksonville, en Floride. Le hic ? La jeune femme a atterri en Jamaïque à cause d’un changement de porte d’embarquement, rapporte The Independant.

Crédit Photo : istock

Ce jour-là, celle qui a l’habitude d’effectuer ce trajet avait pourtant bel et bien regardé les écrans pour connaître son vol. Comme le précise le média américain, Beverly s’est donc présentée à la porte d’embarquement correspondant avant de demander à l’hôtesse si elle avait le temps de se rendre aux toilettes.

Alors qu’elle avait une vingtaine de minutes devant elle, elle s’est donc rendue au petit coin avant d’en ressortir quelques instants plus tard. C’est alors qu’elle a découvert que la porte d’embarquement était presque close.

Crédit Photo : istock

Un voyage qui tourne au cauchemar

Face à l’urgence de la situation, la passagère s’est précipitée vers la porte sans présenter sa carte d’embarquement, qu'elle avait déjà enregistrée. Une fois installée dans l’avion, Beverly s’est rendu compte que l’appareil allait atterrir en Jamaïque.

Comment une telle erreur a-t-elle pu se produire ? La porte d’embarquement a été modifiée à la dernière minute pendant qu’elle se trouvait aux toilettes. Comme elle n’avait pas pris son passeport pour voyager (pas obligatoire pour les vols intérieurs, ndlr), Beverly était effrayée à l’idée de ne pas pouvoir rentrer chez elle.

Crédit Photo : istock

Par chance, les autorités jamaïcaines l’ont autorisée à rester à l’aéroport sans passer le poste-frontière, et la jeune femme a pu retrouver son foyer. Depuis, elle accuse le personnel de ne pas avoir fait son travail correctement.

De son côté, la compagnie Frontier Airlines a reconnu son erreur et a affirmé avoir remboursé et dédommagé la voyageuse.

Source : France live
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Céline Gautier

Journaliste