Amour : qu'est-ce qu'un coup de foudre ?

Bouton whatsapp

52% des Français auraient déjà eu un coup de foudre. Mais qu'est-ce que c'est exactement ? Quels sont les symptômes. Réponses.

À voir aussi

C'est comme ça que commence la plupart des comédies romantiques. Une rencontre, un regard, une alchimie, bref un coup de foudre. Mais qu'est-ce que c'est exactement un coup de foudre ? Et est-ce que c'est ça existe vraiment, est-ce que c'est réel ou est-ce que c'est une invention de la littérature et du cinéma ? Selon un sondage réalisé par Ipsos, 73% des Français croient au coup de foudre en amour, ce qui ne fait que 27% de septiques (et « les sceptiques seront confondus » comme dirait les personnages des films de Xavier Dolan). Mieux, 52% des personnes en France l'ont déjà expérimenté. Mais qu'ont-ils ressenti ? Quels sont les symptômes d'un coup de foudre ou love at first sight comme disent les anglophones (comprendre : « l'amour au premier regard ») ? Voici quelques éléments de réponse sur ce mystérieux phénomène amoureux.

73% des Français croient au coup de foudre / Crédit : Unsplash

La définition du coup de foudre

« Éprouver une passion violente et subite pour quelqu'un », c'est la définition du coup de foudre donnée par le CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales), tandis que le Larousse décrit : « Apparition subite d'un violent sentiment d'amour pour quelqu'un. » « Tomber amoureux de quelqu'un de façon soudaine, immédiate », définit l'Encyclopédie française. Le dictionnaire anglais Collins donne, lui, pour love at first sight la définition : « L'expérience de commencer à aimer quelqu'un dès qu'on le voit pour la première fois. » Toutes ses définitions ont pour point commun de souligner l'instantanéité des sensations, ainsi que la violence des émotions, des sentiments, qui sont, semblent-il, incontrôlables. De quelles sensations, de quels émois parlent-on exactement ?

Avoir un coup de foudre, c'est "éprouver une passion violence et subite pour quelqu'un / Crédit : Unsplash

Les coups de foudre dans les films

Dans les films, le temps s'arrête, se suspend lors d'un coup de foudre. Dans Big Fish (2003), de Tim Burton, tout se fige autour d'Edward (Ewan McGregor) quand il aperçoit Sandra (Alison Lohman) au milieu d'une piste de cirque en plein effervescence. Les quilles des jongleurs s'arrêtent en plein vol, les torchent enflammées restent suspendues en l'air, les trapèzes stoppent leurs mouvements de balancier. Une scène d'une poésie absolue et d'un irréalisme total. Evidemment, rien n'arrête le temps, pas même un coup de foudre. Mais les personnes foudroyées peuvent effectivement perdre la notion du temps. Et la notion d'espace. Ils ne voient plus que la personne en face.

Comme dans Roméo + Juliette (1997) de Baz Luhrmann où Roméo (Leonardo DiCaprio) croise pour la première le regard de Juliette (Claire Danes) à travers un aquarium. Et c'est comme si le fête qui battait son plein autour d'eux quelques instants avant n'existait plus : il n'y a plus que leurs visages, leurs reflets, les poissons et la chanson de Des'ree. Dans la réalité, pas de musiques soul pour accompagner les coups de foudre, juste les battements de coeur des amoureux qui résonnent. C'est l'un des symptômes de l'amour au premier regard, comme la sensation de se connaître, de se comprendre que peuvent ressentir deux inconnus qui se rencontrent (façon Julia Roberts et Hugh Grant dans une librairie dans Coup de foudre à Notting Hill).

Le coup de foudre : première page des comédies romantiques / Crédit : Unsplash

Les symptômes du coup de foudre

Plusieurs symptômes psychologiques et physiques peuvent se manifester lors d'un coup de foudre. Pas forcément tous. Mais si vous avez ressenti certaines de ses sensations, ce sont des signes qui ne trompent pas : vous avez surement eu un coup de foudre.

  • accélération du rythme cardiaque ;
  • sensation de bien-être ;
  • dissociation corps-esprit ;
  • perte de la notion du temps ;
  • obsession de l'autre ;
  • bouffée(s) de chaleur ;
  • impression de déjà-vu ;
  • rougissements ;
  • sensation soudaine ;
  • picotements dans le bas-ventre ;
  • émotions fortes ;
  • attirance inexplicable ;
  • état second…

Plusieurs symptômes interviennent dans un coup de foudre / Crédit : Unsplash

Le coup de foudre expliqué par la science

Le coup de foudre a été étudié par les scientifiques qui ont tenté de trouver une explication rationnelle à ce phénomène aussi mystique que mystérieux. Et les résultats de leurs recherches montrent que l'amour n'est pas une histoire de coeur mais de cerveau.

Il suffirait d'1/5 de seconde pour tomber amoureux / Crédit : Unsplash

  • Une question de génome

« Quand on rencontre quelqu'un, il y a beaucoup de messages qui sont échangés très rapidement, sans que l'on s'en rende compte. Il y a notamment une perception inconsciente des phéromones et des odeurs de l'autre personne, puis une analyse de certains critères physiques comme la taille, la forme du visage... Notre cerveau traite toutes ces informations et il nous dit si, oui ou non, cette personne en face de nous est la bonne », explique Lucy Vincent, neurobiologie britannique auteure de Comment devient-on amoureux. Pour elle, le coup de foudre, et l'amour en général, sont régi par une recherche du partenaire parfait pour s'accoupler et se reproduire : nous chercherions inconsciemment un patrimoine génétique assez proche du nôtre tout en étant assez différent pour optimiser le génome des enfants.

  • Une affaire d'hormone

Selon une étude du Journal of sexual medicine, il faudrait 1/5 de seconde seulement pour tomber amoureux… et ce grâce à un processus chimique, grâce aux hormones sécrétées par notre cerveau. La dopamine, qui pousse à agir, et l'endorphine, qui donne la sensation de bien-être, sont libérées au moment de la rencontre. Et elles agissent de la même façon que les drogues, créant une dépendance. Un neurobiologiste a également mis en avant l'effet de deux autres substances : la noradrénaline et la sérotonine. Après la rencontre, après le coup de foudre, quand débute la relation amoureuse (si les sentiments sont réciproques), une autre hormone entre en jeu : l'ocytocine, l'hormone de l'attachement. Elle est, pour Lucy Vincent, « le chef d'orchestre des sentiments ». Elle est notamment sécrétée lorsque des amoureux s'embrassent ou se caressent.

De nombreuses hormones sont sécrétées par le cerveau pendant le coup de foudre / Crédit : Unsplash

Le coup de foudre expliqué par la sociologie

Pour Marie-Noëlle Schurmans, sociologue co-auteure avec Loraine Dominicé de l'essai Le Coup de foudre amoureux (1997) dans lequel elles tentent de donner une définition aux coups de foudre et de comprendre les sentiments amoureux, l'explication scientifique ne suffit pas et la libération d'hormones n'est que la conséquence de la rencontre : « Les neurobiologistes expliquent parfois le coup de foudre par un afflux hormonal qui saturerait le système limbique. Mais ce n’est pas une hypothèse explicative. Pourquoi cet afflux ? Ce n’est pas une cause mais une conséquence.» Elle voit quelque chose « de presque magique » dans le coup de foudre. Une magie universelle. « L’existence de ce phénomène dans des contextes historiques et géographiques très différents indique que ce n’est pas une histoire strictement privée, qu’il y a quelque chose qui concerne l’organisation sociale », explique-t-elle.

La langue du coup de foudre


L'universalité du coup de foudre se retrouve d'ailleurs dans le vocabulaire. Si, en français, on est foudroyé, en anglais, on s'aime au premier regard (love at first sight), mais c'est la même idée d'instantanéité, de surprise. Et Marie-Noëlle Schumans détaille : « Colpo di fulmine en italien, flechazo(coup de flèche) en castillan. En camerounais, l’expression signifie “tomber sans glisser” et en lingala, c’est“brusquement pétrifié”. » Les grecs utilisaient le terme theamania, qui signifiait tomber dans un amour divin.

En lingala, l'équivalent de coup de foudre est "brusquement pétrifié" / Crédit : Unsplash

Et après le coup de foudre ?

Le coup de foudre est une affaire de quelques secondes, quelques minutes seulement. Et après ? Si les sensations sont réciproques, il faut transformer l'instant en relation amoureuse durable. Et cela tient aux amoureux, aux hommes et aux femmes de créer leur romance, leur bonheur. Le coup de foudre n'est que la première page du livre. « Pour que ça fonctionne, il faut que justement on accepte d’atterrir, de se regarder avec tendresse et d’être portés par cet élan de départ, merveilleux, mais qui va devenir tout autre chose. Ce n'est qu’à cette condition que le coup de foudre servira à quelque chose, comme un starter », indique la sexologue Catherine Blanc.

Pour la scientifique Lucy Vincent, si le coup de foudre peut être l'expression inconsciente de l'accord des génomes, cela ne veut pas forcément dire que l'on a « déniché le partenaire idéal ». Car la biologie ne suffit pas : « Deux partenaires se choisissent selon des critères de sélection sensoriels liés à leur compatibilité génomique, puis ils font un enfant qu'ils protègent jusqu'au jour où ce dernier est capable de se nourrir seul. Le couple ayant alors accompli sa mission se dissout », indique-t-elle. D'autres paramètres entre donc en compte pour la pérennité de la relation amoureuse : les affinités, les modes de vie, les valeurs, et bien d'autres encore.

Le coup de foudre n'est que la première page du livre, il faut ensuite continuer l'histoire d'amour / Crédit : Unsplash

Sources :
Qu'est-ce que le coup de foudre ?
Six choses que vous ne saviez pas sur le coup de foudre
Est-ce qu'un coup de foudre peut durer ?
Un Français sur deux a eu un «coup de foudre»
Le coup de foudre vue par la scientifique britannique Lucy Vincent
L'amour de A à XY
«Le coup de foudre, c'est comme un éclair qui nous traverse de la tête aux pieds»

Bouton whatsapp