“Cheh” : l'origine et la signification de ce mot

Bouton whatsapp

Vous avez certainement dû entendre un ado employer l’interjection “cheh”. Mais connaissez-vous sa signification ?

“Cheh !” C’est l’une des nouvelles expressions en vogue chez les ados. “Cheh” se répand de plus en plus dans les cours de récréation depuis 2015. Si vous ne faites pas partie de la génération Z, et que vous ignorez totalement le sens du mot “cheh”, cet article est fait pour vous ! Promis, à la fin de la lecture de cet article, vous saurez comment l’utiliser la prochaine fois que votre enfant l’emploie à la maison. Une bonne manière de l’épater et de lui montrer que vous n’êtes pas “has been” ou “à la ramasse” comme certains aiment le dire à leurs parents.

À voir aussi

Préparez-vous à voyager aux origines de ce terme d’argot à la mode. Et vous allez voir que nous allons visiter différents pays. Démarrons sans plus attendre les explications de “cheh”.

Les différentes significations du mot “cheh”

À l’instar des termes “seum”, “smala” ou encore “toubib”, le mot “cheh” tire son origine de la langue arabe, plus particulièrement de l’arabe dialectal du Maghreb. En France, il existerait aujourd’hui plus de 400 mots français qui proviennent de l’arabe. En arabe, “cheh” est une interjection qui signifie “bien fait”, “bien mérité”, “la honte”, “tu l’as bien cherché” ou de façon plus vulgaire “bien fait pour ta gueule”. Les enfants utilisent “cheh” pour se moquer de leurs camarades ou des déboires de ces personnes. En plus, ils accompagnent cette interjection d’un geste : le pouce qui frotte le menton.

Dans les pays arabes, cette provocation n’est pas toujours bien accueillie par la victime. Et des disputes peuvent même se transformer en gros conflits. Attention donc en l’employant !

Mais il n’y a pas que dans les pays arabes que le terme “cheh” est employé. En Chine, il s’agit d’une unité pour mesurer le poids, également appelé tchen ou mas. Horace Doursther a donné une définition de ce poids dans le “Dictionnaire universel des poids et mesures anciens et modernes” publié en 1840 : “Le cheh, usité à Fort-Marlborough, île Sumatra, est la 10e partie du tael chinois, et se divise en 10 hoons = 100 lees = 1000 see = 10000 hoot = 58 ⅓ grains anglais = 3.7795 grammes.”

Enfin, “cheh” est également utilisé dans l’alphabet arménien. Il s’agit de la 19e lettre qui s’écrit “ճէ” ou “ճե”.

Comprendre la signification de l'expression "cheh" - © iStock

L’origine du mot “cheh”

Comme nous venons de l’expliquer précédemment, le mot “cheh” est souvent employé avec un geste. Si les enfants en ont fait leur propre version, la toute première consiste à avoir le poing bien fermé avec le pouce en haut qui fait des cercles sur la paume de l’autre main mise à plat.

Comme dans chaque langue, connaître l’origine exacte des mots s’avèrent parfois mission impossible. Et cette expression n’échappe pas à la règle. Il existe différentes théories sur la provenance du mot “cheh”. En français, il s’agirait du diminutif du mot “cher”, employé dans l’expression “tu as pris cher”. Cependant, d’autres personnes pensent au contraire que l’interjection provient d’une situation. Il s’agirait du mouvement d’une meule à grains qui tourne grâce à sa main. Certaines personnes se seraient alors pincées les doigts en exécutant ce mouvement et aurait crié “Aaahhh”, la version arabe du “Aïe” chez nous. Ce “Aaahhh” se serait par la suite transformé en “Chah” puis en “Cheh”.

“Cheh” popularisé par la musique

Il existe plusieurs orthographes pour écrire l’expression “cheh”. L’écriture la plus utilisée est avec le “ch”. Mais on peut aussi l’écrire avec “sh”, “sheh”, ou encore avec des accents graves, “chèh” ou “shèh”.

Dans la culture populaire, “cheh” est une interjection principalement utilisée par les enfants et les ados. Et si ce mot d’argot est tendance depuis 2015, c’est grâce à la musique. Cette même année, le groupe français PNL sort son titre “Laisse”. Dans le refrain, on les entend prononcer la fameuse expression.

“Laisse (laisse), laisse (laisse), laisse

PNL gère (gère), gère (gère), gère

Ces pots sont verts (verts), verts (verts), verts

Ils ont l'seum, cheh (cheh), cheh (cheh), cheh

Ah oui là gros vite fait, vite fait

J'emballe, ok, chica, chica, raïe-aïe-aïe gros

Niquez, niquez, champagne, pompette

J'kiffe loca, loca, raïe-aïe-aïe gros”

Mais avant que le groupe PNL ne popularise le mot “cheh”, celui-ci a été utilisé par un autre groupe français. En 2009, Sexion d’Assaut sort son titre “Tu t’es ficha” qui aborde le thème de l’humiliation en public. Dans le premier couplet, on les entend employer l’interjection “cheh”.

“T’as voulu faire le mec qui breake, genre tu gères !

Tu t’es cassé le cou, maintenant, tout le monde crie ‘cheh !’”

Si dans les différents exemples, le terme “cheh” est principalement employé en français, sachez que l’interjection existe dans dans le monde entier.

«Cheh», l'expression star de la récré

Vous l’avez vu, le mot “cheh” existe dans différentes cultures : la langue arabe, la l’alphabet arménien ou encore le chinois. Cette interjection permet de se moquer d’une personne et les ados n’hésitent pas à l’employer pour se moquer de leurs petits camarades.

Grâce à notre article, vous êtes maintenant capable de mieux comprendre votre ado et de pouvoir lui parler de la même façon qu’il s’exprime. Et si vous faites partie de cette infime tranche d’ados qui ne l’avaient pas encore utilisé car vous ne connaissiez pas sa signification, vous avez maintenant toutes les cartes entre les mains pour discuter avec vos amis. Et pour tous les curieux, la rédaction vous a préparé différents articles sur les nouvelles expressions tendances dans les cours de récréation. Découvrez sans plus attendre l’origine et la signification des termes d’argot “daron”, “boomer” ou encore “schlag”.

Bouton whatsapp