CPF (Compte personnel de formation) : tout savoir sur le dispositif, vos droits et les formations

Bouton whatsapp

Si vous êtes en pleine reconversion professionnelle ou à la recherche de nouveaux objectifs, découvrez toutes les choses à savoir sur le Compte personnel de formation.

Depuis le 1er janvier 2019, chaque travailleur possède un Compte personnel de formation. Mais, qu'est-ce que c'est ? Comment et quand l'utiliser ? Comment ce CPF est-il alimenté ? Les questions fusent. Découvrez les droits que vous bénéficiez.

Le CPF, c'est quoi précisément ?

Tout actif dispose d'un CPF, un Compte personnel de formation. Crédit : IStock

Mis en place par le gouvernement français en janvier 2019, le Compte personnel de formation est un dispositif qui permet à tout travailleur de se faire financer une ou plusieurs formations. En effet, chaque employé ou actif (hors agents publics) dispose d’un CPF crédité, non plus en heures comme son ancêtre le DIF (droit individuel à la formation), mais en euros.

À la différence du DIF, le Compte personnel de formation vous suivra toute votre vie professionnelle. Même si vous changez de travail, d'entreprise ou que vous êtes au chômage, vous garderez toujours votre CPF.

Qui peut bénéficier du CPF ?

Découvrez à qui est destiné le Compte personnel de formation. Crédit : IStock

Ce dispositif touche tous les travailleurs de 16 ans jusqu'à la retraite. Pour les jeunes apprentis de 15 ans, une dérogation peut être demandée afin de cotiser de l'argent sur leur CPF. En somme, le CPF est adressé à tous les salariés (en temps plein et temps partiel), aux travailleurs indépendants, aux demandeurs d'emploi et aux agents publics. Effectivement, les salariés du public bénéficient eux aussi du CPF. La seule différence c'est que leur solde est crédité en heures, et non en euros. De la même manière que les salariés du privé, le CPF leur permet l'obtention d'un diplôme ou le développement de compétences dans le cadre d'un projet d'évolution professionnelle.

Quand utiliser votre CPF ?

Changez de projet professionnel grâce au CPF. Crédit : IStock

Absolument quand vous le décidez ! Vous êtes maître de votre Compte personnel de formation. L'utilisation du CPF a été simplifiée. À tout moment de votre vie active, vous pouvez déclencher le dispositif pour toucher vos droits.

Par exemple, vous avez travaillé pendant 20 ans au sein d'une entreprise et vous décidez de changer totalement de travail. Vous quittez votre entreprise actuelle à 50 ans passés. Votre rêve depuis toujours : devenir paysagiste pour travailler au plus proche de la nature. Pour financer votre formation, faites la démarche pour disposer du CPF.

Comment consulter son compte CPF ?

Pour consulter vos droits, rendez-vous sur le site Moncompteformation. Crédit : IStock

Vous souhaitez vous renseigner sur le CPF ou consulter votre solde disponible sur votre espace personnel ? Pour cela, rien de plus simple. Connectez-vous au site Moncompteformation, et suivez les instructions. Tout au long de votre carrière professionnelle, consultez ce compte personnel sur Moncompteformation pour découvrir vos droits et les formations débloquées.

Quels sont les avantages du CPF ?

Suivez bon nombre de formations grâce au CPF. Crédit : IStock

Vous l'aurez compris, le CPF est un réel avantage pour tous les salariés car il contribue au financement de formations qualifiantes et certifiantes. Plus vous travaillez, plus de l'argent est crédité sur votre CPF pour vous. Le CPF peut être utilisé de deux manières.

D'abord, il peut assurer une reconversion personnelle ou un changement d'activité. Par exemple, vous quittez votre emploi pour changer complètement de travail. Pour exercer la fonction qui vous fait vibrer, vous avez besoin d'une formation qualifiante. Malheureusement, elle est payante. C'est à ce moment-là que le CPF entre en jeu. Rendez-vous sur le site Moncompteformation, consultez votre espace personnel et toutes les formations proposées.

Le CPF peut également vous servir à évoluer au sein de votre entreprise. Cette nouvelle certification vous permettra d'acquérir de nouvelles compétences, d'évoluer au sein de l'entreprise, d'avoir plus de responsabilité. Indirectement, le CPF peut vous faire passer cadre ou augmenter votre salaire.

Quelles différences entre le CPF et le DIF (Droit individuel à la formation) ?

Dans une vie, on peut exercer plusieurs métiers, et le CPF est là pour vous aider. Crédit : IStock

C'est après la réforme de septembre 2018 que la loi "Avenir professionnel" est entrée en vigueur avec la création du CPF, qui a remplacé le DIF. Quels sont les droits qui différencient ces deux dispositifs ?

  • Le CPF est comptabilisé en euros et non plus en heures, comme le faisait le Droit individuel à la formation.
  • Il existe toujours des plafonds, mais ils sont différents. Le plafond du DIF était conditionné à 120 heures de formation sur 6 ans. Avec le CPF, le plafond maximal du solde CPF est de 5 000 € pour les actifs, ou 8 000 € pour les non-diplômées.
  • Le Compte personnel de formation n'est plus seulement limité aux salariés. Tout actif peut bénéficier du CPF. Qu'ils soient salariés, apprentis ou demandeurs d'emploi, ils peuvent bénéficier du CPF.

À savoir : de nombreuses arnaques circulent concernant le CPF. Soyez vigilants et ne communiquez jamais vos codes CPF.

Bouton whatsapp