«Poucave» : Origine et signification de ce mot 

Bouton whatsapp

Votre ado rentre en pleurs à la maison et vous dit que sa meilleure amie l'a « poucave » au prof. Problème, vous ne comprenez pas ce qu'elle dit ? La rédaction décrypte pour vous l'origine et la signification du mot « poucave ».

À voir aussi

Les termes argotiques se développent de plus en plus en France. Ces mots souvent d'origine anglaise ou arabe sont détournés par les jeunes dans leur discours de tous les jours. « Moula » « belek » ou encore « crari », il y a des raisons de ne plus comprendre le langage des jeunes. Heureusement, grâce à notre série Dictionnaire de l'argot, nous vous éclairons sur le terme « poucave ».

Si les mots d'argot sont principalement tirés de l'anglais et de l'arabe, aujourd'hui nous allons analyser un mot argotique d'origine rom : poucave.

Une femme réfléchissant sur son téléphone à l'image des personnes qui cherchent la définition de "poucave". Crédit : IStock

La signification du mot « poucave »

Selon son emploi et le contexte, le mot poucave peut avoir plusieurs significations. Le plus souvent, le terme argotique est péjoratif car il signifie dénoncer quelqu’un, rapporter ses faits et gestes dans son dos. Il est alors employé comme le synonyme de balancer, rapporter ou cafter. Par exemple :

  • « T'es sérieux ? t'es vraiment une poucave ! T'as balancé à ma maman que j'étais sorti hier soir »
  • « Arrête de poucaver aux parents ! »

Dans L'Argus des mots publié en 1997 aux éditions L'Archipel, Pierre Merle explique « Poucave est d'origine rom et s'emploie beaucoup dans les banlieues (particulièrement à Montreuil), avant de se généraliser. Se conjugue ou non ».

Le terme peut être utilisé dans le milieu scolaire, et dans ce cas il désigne le fayot de la classe. Par exemple :

  • « Thomas arrête de poucave au prof qu'on a pas fait nos devoirs ! »
  • « Julie, t'es vraiment une poucave avec le prof de français »

En bref, le mot « poucave » est utilisé par les ados pour désigner une personne qui révèle des secrets bien gardés ou qui rapporte. Vous l'avez compris, ce mot peut désigner plusieurs personnes : le fayot de la classe, un rapporteur et même un indic (personne qui renseigne les forces de l'ordre en échange d'argent ou de protection), ou quelqu'un qui dénonce une injustice. Par exemple :

  • « Je pensais que t'étais mon pote mais en fait tu nous as trahis. T'as préféré poucave aux flics pour t'en sortir »
  • « Sale poucave ! T'as poucave à la p*lice pour le trafic de stup' »

Dans ce cas-là, c’est peut-être le seul cas où le mot peut être connoté positivement. Dans ce contexte, la « poucave » rapporte dans le but de justice, d’éviter ou de dénoncer des crimes.

Synonymes de « poucave » : balance, taupe, cafardeur, rapporteur, délateur, mouchard, pookie

L'origine du mot « poucave »

Roms effectuant des activités artistiques, comme la dans et le chant lors d'un festival Rom à Brno. Crédit : IStock

Le mot « poucave » puise son origine dans la culture Rom. Il a pour racine le verbe « poukh » utilisé dans la langue des Roms pour signifier la trahison ou la dénonciation. Ce verbe est tiré lui-même tiré de « poukhar » qui signifie avouer, confesser, trahir ou accuser pour les Roms.

La terminaison -ave rappelle les autres verbes de la même origine comme « chourave », « marave », « bicrave ». En ce sens, « poucave » provient de la langue des Roms, véhiculé par les gitans de Montreuil. En effet, comme l'explique Pierre Merle dans son livre consacré à l'argot, c’est notamment à Montreuil, dans le département de la Seine Saint Denis, que les « poucaves » hanteraient le langage de la population.

Comment employer le mot « poucave » ?

Maintenant que vous connaissez la signification et l'origine du mot « poucave », voici comment l'utiliser. « Poucave » s'emploie toujours au féminin, quelque soit la personne désignée : une poucave. Le terme est considéré comme péjoratif puisqu'il désigne une personne, homme ou femme qui dénonce quelqu'un d'autre.

En revanche, le mot évolue et il existe maintenant des variantes. Le mot s'est francisé et le verbe « poucaver » a vu le jour. Il s'emploie donc comme un verbe du premier groupe grâce à la terminaison -er. Petite particularité, ce verbe ne se conjugue pas. On vous avait prévenu, les ados ont vraiment un vocabulaire particulier ! Par exemple :

  • « T'es sérieux à poucaver tout le temps là ! »

À l'écrit ou à l'oral, sur les réseaux sociaux ou en SMS le terme argotique Rom se dit sous toutes les formes. Comme chaque mot de la langue française, « poucave » évolue et voit naître des variantes. Ne soyez pas étonné si vous entendez « boucave » ou « poukave » à la place de « poucave » ; ce sont de nouvelles façons de le dire ou de l'écrire.

« Poucave » dans la culture populaire

Quel a été le tube de l'année 2019 en France ? Réfléchissez… Vous ne voyez pas le rapport ?

En 2019, la chanteuse populaire Aya Nakamura cartonne avec son titre « Pookie ». Le refrain de cette chanson célèbre chez les jeunes résonne dans toutes les boîtes de nuit de France.

Extrait du clip "Pookie" de Aya Nakamura sorti en 2019. Crédit : Youtube

Extrait du refrain de Pookie (2019) :

Blah blah blah d'la pookie
Ferme la porte, t'as la pookie dans l'side
Blah blah blah d'la pookie
Ferme la porte, t'as la pookie dans l'sas
Pookie, pook-pook-pookie
Ferme, ferme la porte, t'as la pookie dans l'side
Pookie, pookie, pookie
Ferme la porte, t'as la pookie dans l'sas
Ah, depuis longtemps, j'ai vu dans ça depuis longtemps
J'ai vu dans ça depuis longtemps, ah, ah, j'ai vu dans ça

Cette musique a eu un succès énorme sur les réseaux sociaux, notamment autour de la signification du terme « pookie ». Beaucoup de personnes ne le savent pas, mais « pookie » est une des variantes de « poucave ».

Dans une interview donnée à C à vous, Antoine Genton demande à la chanteuse Aya Nakamura d’expliquer les paroles de sa chanson Pookie (paroles ci-dessus). La chanteuse lui répond alors : « Pookie c'est une poucave, une balance. Et le side, c'est le groupe avec qui je bosse, c'est comme si c'était une crew ».

Maintenant que vous connaissez tout du mot « poucave », vous pourrez l'utiliser sans soucis. Si vous avez aimé cet article, retrouvez-en d'autres qui expliquent ces termes que les ados utilisent sans arrêt « daronne » « bolosse » ou « chanmé ».

Bouton whatsapp