Reniée par ses parents il y a 76 ans pour s'être mariée avec un homme noir, elle est aujourd'hui plus heureuse que jamais

Bouton whatsapp

Récit d'une très belle histoire d'amour qui a triomphé de l'intolérance et de la haine.

Elle est blanche, il est noir et ils s'aiment depuis le premier jour.

Tel est le résumé de l'histoire du couple que forment Jake et Mary Jacobs, deux Britanniques qui filent le parfait amour depuis plus de 70 ans. Et pourtant ce n'était pas gagné d'avance tant leur union a suscité la désapprobation et même la haine, lorsqu'ils ont décidé de vivre leur amour au grand jour. La situation avait atteint un tel paroxysme à l'époque de leur rencontre, que la famille de Mary l'avait totalement reniée.

Crédit photo : DR

L'amour entre cette femme blanche et cet homme noir, mariés depuis 72 ans, a triomphé de la haine

Tout a commencé dans la Grande-Bretagne des années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, à une époque où les couples mixtes n'existaient pas ou peu, car ils étaient vus d'un très mauvais œil par les familles blanches et conservatrices. Il faut dire qu'à cette période, le racisme et l'intolérance étaient la norme en Europe. Autre temps, autres mœurs.

Alors lorsque Mary a posé ses yeux pour la première fois sur Jake, dont elle est tout de suite tombée éperdument amoureuse, elle savait que sa vie ne serait plus jamais la même. Mais cette femme forte et courageuse n'avait pas peur de se dresser contre sa famille et la société. Et lorsqu'il a fallu affronter son père, elle ne s'est pas démontée, mais la réponse de ce dernier fut sans ambiguïté. 

« Si tu épouses cet homme, tu ne remettras plus jamais les pieds dans cette maison », lui avait lancé son père en guise d'ultimatum. Pour Mary, le coup était rude, mais il n'était pas question pour elle de renoncer à cet amour. Hélas la vie allait s'en charger en la séparant brusquement de l'homme de sa vie, du jour au lendemain.

Originaire de Trinité-et-Tobago, qui était une colonie anglaise à l'époque, Jake était en effet venu en métropole à cause de la guerre. Mobilisé au sein de l'armée, il était stationné sur la base de Burtonwood, dans le Lancashire, non loin de l'endroit où habitait Mary. Leur rencontre avait d'ailleurs eu lieu sur la base, alors qu'ils suivaient tous deux un cours de dactylographie dispensé par les militaires. Le coup de foudre avait été immédiat. 

Mais lorsque la guerre a pris fin en 1945, Jake n'a eu d'autre choix que de rentrer sur son île natale, au grand dam de Mary. Mais les deux tourtereaux n'ont jamais cessé de s'aimer et ont continué de s'écrire pendant 3 ans, jusqu'au jour où Jake est revenu au Royaume-Uni pour un travail mieux rémunéré. 

À peine avait-il posé le pied en Angleterre qu'il a tout fait pour retrouver sa chère et tendre et l'a immédiatement demandée en mariage. Surprise, mais heureuse, Mary, alors âgée de 19 ans, a accepté, contre l'avis de sa famille qui l'a mise à la porte de chez elle. Le début d'une période très dure pour le couple, qui a dû affronter la haine et le rejet.

Crédit photo : DR

« Je suis partie avec une seule petite valise à mon nom. Aucune famille n'est venue à notre mariage en 1948 », racontait ainsi Mary en 2016 dans le Daily Mail. « Les premières années de notre mariage à Birmingham ont été un véritable enfer : je pleurais tous les jours et je mangeais à peine. Personne ne nous parlait, nous ne trouvions pas d'endroit où vivre parce que personne ne voulait louer de logement à un homme Noir, et nous n'avions pas d’argent. Même marcher ensemble dans la rue était difficile, car les gens nous pointaient du doigt », se souvenait-elle encore, non sans émotion.

C'est dans ces conditions douloureuses que Mary fit une fausse couche, à 8 mois de grossesse. Hélas, plus jamais elle n'eut l'opportunité d'avoir des enfants. Paradoxalement, cette épreuve marqua le début d'une vie plus heureuse. Mary trouva un emploi d'enseignante, tandis que Jake fut embauché au service des postes. Petit à petit, le couple se construisit un petit nid d'amour et se fit même des amis davantage tolérants que les personnes rencontrées jusqu'alors. Mary parvint même à se réconcilier avec son père, bien que ce dernier n'accepta jamais son union, avant sa mort.

Crédit photo : @laurenfleishman / Instagram

Crédit photo : @laurenfleishman / Instagram

Durant les décennies qui suivirent, les deux amoureux vécurent leur amour en faisant fi de la haine et des préjugés.

Aux dernières nouvelles, Mary, (95 ans) et Jake, (99 ans), vivaient heureux dans la ville de Solihull, au sud de Birmingham.

Leur histoire est la preuve que l'amour triomphe de tout.


Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.