Tatouage japonais : 14 idées de motifs typiques et leurs significations

Bouton whatsapp

Si le tatouage est une pratique répandue partout dans le monde, c'est un art à part entière au Japon. Découvrez les significations des motifs emblématiques comme le dragon, les fleurs de cerisier ou encore la carpe koï.

À voir aussi

Au Japon, le tatouage est une tradition qui dure depuis des milliers d'années. Un art ancestral. À l'époque du peuple Aïnu, premiers habitants de l'archipel nippon, entre 1000 et 300 avant Jésus-Christ, les femmes étaient tatouées dès leur plus jeune âge pour marquer leur statut social ou marital : un tatouage sur le contour de la bouche signifiait qu'elles étaient mariées, par exemple. Les hommes, eux, arboraient des tattoos en fonction de leur appartenance en un clan ou à un corps de métier. Pour les Aïnus, les tatouages étaient également un moyen d'éloigner les démons et les maladies, selon la tradition. Mais, ensuite, la pratique du tatouage a été décriée, décrite comme un acte barbare par les chinois et les bouddhistes arrivant au pays du soleil levant, jusqu'à être interdite par les autorités. Et si les tatouages sont désormais autorisés, ils ont, encore aujourd'hui, mauvaise réputation au Japon, contrairement à la France où les personnes tatouées ne sont (presque) plus stigmatisées et où la pratique s'est popularisée (14% des Français sont tatoués).

Au Japon, le tatouage est un art ancestral / Crédit : Unsplash

L'histoire du tatouage traditionnel japonais

Pendant la période Edo, entre 1600 et 1868, les tatouages sont passé d'une tradition ancestrale à une marque réservée aux mafieux et aux criminels. Les tatouages, appelés iruzemi, étaient en effet utilisés comme une punition pour les criminels, marqués sur le front ou sur le bras s'ils étaient arrêtés par les forces de l'ordre - marque différente selon le type de crime commis. Une punition abolie en 1872, au début de l'ère Meiji, où l'art du tatouage est carrément devenu interdit par la loi - même si les salons de tatouage clandestin ont continué d'exister. Les autorités japonaises souhaitaient en effet faire disparaitre la pratique pour se faire bien voire des occidentaux et du monde entier. Et quand la pratique de l'art traditionnel a été légalisé des années plus tard, en 1945, le tatouage traditionnel n'est pas devenu populaire, au contraire. Toujours perçu comme négatif, toujours associé à la criminalité malgré la levée de l'interdiction, les tatouages n'étaient pratiqués que par les yakuzas, membres de la mafia japonaise. Ce n'est que récemment que la pratique du tatouage s'est (presque) démocratisée au Japon.

Les yakuzas et les ciminels tatoués / Crédit : Unsplash

La technique du tatouage traditionnel japonais

Le tatouage traditionnel japonais, aussi appelé Tebori qui signifie « gravé à la main », est, comme son nom l'indique, fait à la main. C'est-à-dire sans machine électrique (on parle dans ce cas-là de Kikaibori). Les Horishi, artistes tatoueurs japonais, utilisent des aiguilles Tebori (souvent d'un plus gros diamètre que celles de machines, rattachées à une tige en bambou) pour insérer l'encre, noire ou colorée, sous la première couche de la peau. Réaliser un grand motif - pour recouvrir un dos entier, pour réaliser une manchette complète ou pour orner un buste - peut donc prendre plusieurs mois, voire plusieurs années. Les tatouages japonais sont souvent imposants, même si certains dessins peuvent être plus minimalistes.

Le tatouage est un art à part entière au Japon, où l'on utilise des termes très poétiques pour décrire la pratique. Tatouage peut se dire wabori, signifie « sculpture japonaise », shisei, qui veut dire « percer du bleu », ou encore bunshin, qui peut se traduire par « décoration du corps ». Irezumi, terme le plus répandu mais qui peut avoir une connotation négative, veut littéralement dire « insérer de l'encre ». Si vous souhaitez vous faire tatouer au Japon, dans la technique traditionnelle, trouver un salon de tatoueur traditionnel est toujours possible, même s'ils sont rares.

Bunshin, qui veut dire tatouage, signifie litterallement " décoration du corps " / Crédit : Unsplash

Les motifs classiques de tatouages traditionnels japonais

Plusieurs motifs reviennent régulièrement dans l'art du tatouage traditionnel japonais. On trouve notamment des animaux comme la grue, la carpe koï ou le crapaud. La figure du samouraï est évidemment très répandue dans le tatouage au Japon, ainsi que la figure de la geisha. De nombreuses fleurs éclosent sur la peau des japonais (et des occidentaux qui désirent un motif nippon sur leur corps) : des fleurs de cerisiers - ou sakuras -, des chrysanthèmes ou encore des pivoines. Brefs, les dessins sont multiples, et ils n'ont pas tous la même histoire ni la même signification. Voici quatorze motifs classiques et leurs significations. De quoi vous donner des idées si vous souhaitez un tattoo de style japonais.

1- Tatouage japonais et signification : le dragon

Le dragon est l'un des motifs de tatouage japonais le plus répandu, une image classique de la culture du tatouage nippon. Et pour cause, il symbolise la puissance, mais aussi le respect, la sagesse, la force. Au pays du soleil levant, l'animal créature est considéré comme protectrice. Aussi appelé Ryu, le dragon de style japonais, est souvent représenté avec une tête de chameau, un cou et un corps de serpent, des écailles de poisson, des serres de faucon ou d'aigle et des cornes de cerf. Il est souvent coloré - les couleurs dominantes des tatouages japonais étant le rouge et le vert.

Idées de tatouages de style japonais : le dragon / Crédit photos : Pinterest

2 - Tatouage japonais et signification : la grue

Se faire tatouer une grue n'a pas du tout la même signification que se faire tatouer un dragon. Si le cracheur de feu symbolise la puissance, la grue est synonyme de beauté, de bonheur, de vie, de chance, de bonne fortune. Une grue qui prend son envol est synonyme de longévité, de jeunesse. Mais « l'oiseau du bonheur » - c'est le surnom de la grue - est aussi une image de persévérance et de patience. La grue apparait dans de nombreux contes et fables japonaises, dont celui de « la grue reconnaissante ». C'est l'histoire d'un chasseur qui retire une flèche d'un oiseau blessé, qui finalement habite le corps de sa femme.

Idées de tatouages de style japonais : la grue / Crédit photos : Pinterest

3 -Tatouage japonais et signification : le samouraï

Les samouraïs sont des guerriers japonais, serviteurs de l'empereur du Japon durant de nombreuses dynasties. Ainsi, en tatouages, ils sont le symbole de la loyauté, du combat, de l'honneur mais aussi du courage et du sacrifice. Le samouraï peut être représenté en armure de fer ou de cuir, avec un masque sur le visage ou pas, avec un katana ou pas. Il y a de nombreuses déclinaisons de l'image du samouraï dans la culture japonaise. Le tatouage de samouraï est idéal pour couvrir le dos, la cheville, le bras ou même les côtés d'une personne qui veut se faire un grand tattoo.

Tatouage japonais : le samouraï / Crédit photos : Pinterest

4 - Tatouage japonais et signification : la carpe koï

La carpe koï dans la culture japonaise n'est pas un poisson comme les autres : elle symbolise la famille, mais aussi la virilité et la persévérance, le courage, ce qui a fait de la carpe koï un tatouage prisé par les yakuzas sur les bras, les jambes ou le torse. Les carpes koïs ont une très longue espérance de vie, ainsi, elles sont aussi synonyme de longévité, des épreuves de la vie, du parcours. Selon la tradition japonaise, la carpe peut se transformer en dragon.

Idées de tatouages de style japonais : la carpe koï / Crédit photos : Pinterest

5 - Tatouage japonais et signification : le cerisier en fleur

C'est l'une des images les plus connues du Japon : les cerisiers en fleur que les touristes se pressent d'aller voir au moment de leur (courte) floraison - les fleurs roses ne sont visibles que deux semaines environ dans l'année. Et c'est un dessin de tatouages japonais les plus répandus. Les cerisiers en fleur, appelés aussi Sakura, figurent l'éphémère, la vie qui passe vite, la fugacité de l'existence, la fragilité, mais aussi la beauté. Les cerisiers en fleur sont une image romantique et poétique de paix, de tranquillité, qui se retrouve aussi bien sur la peau des femmes que des hommes.

Idées de tatouages de style japonais : le cerisier en fleur / Crédit photos : Pinterest

6 - Tatouage japonais et signification : le chrysanthème

Si en France, le chrysanthème est associé à la disparition et au deuil - on en voit beaucoup dans les cimetières -, au Japon, il représente plutôt la vie, la richesse. Le chrysanthème est la fleur de l'empereur, synonyme de prestige, de perfection. Entouré du poignet, ce tatouge peut être sublime.

Idée de tatouages japonais : le chrysanthème / Crédit photos : Pinterest

7 - Tatouage japonais et signification : la geisha

Contrairement à la croyance populaire, la geisha n'est pas une prostituée japonaise, mais une femme de l'élite au Japon, une femme cultivée, une femme raffinée qui apprend l'art du thé (à lire absolument : Mémoires d'une geisha, de Yuki Inoue qui retrace le parcours d'une femme de Marko, apprentie geisha, à geisha). Les geishas sont des muses, très respectées. Elles sont très importantes dans la culture japonaise et très souvent sur les peaux sous forme de tattoo.

Idées de tatouages de style japonais : la geisha / Crédit photos : Pinterest

8 - Tatouage japonais et signification : le crabe

Comme le samouraï, le crabe, en tatouage iruzemi, est un dessin de force, d'honneur, de combat. Il représente les guerriers tombés au combat. Sur la peau, il est souvent représenté avec un visage humain en colère.

Tatouage japonais : le crabe / Crédit photos : Pinterest

9 - Tatouage japonais et signification : la pivoine

Dans la culture japonaise, la pivoine est « la reine des fleurs ». C'est donc naturellement qu'elle est un dessin répandu dans les tatouage traditionnel japonais, comme la branche de cerisier ou le chrysanthème, avec ses pétales multiples et élégants. La pivoine était cultivée dans les jardins des palais impériaux en Chine et au Japon. En tattoo de style nippon, elle est symbole de chance, de richesse, de noblesse.

Idées de tatouages de style japonais : la fleur de pivoine / Crédit photos : Pinterest

10 - Tatouage japonais et signification : le masque d'Hannya

C'est l'une des figures phare de la culture japonaise et donc des tatouages japonais : le masque d'Hannya. Il représente le visage d'une femme démon revenue sur Terre pour se venger du mal que les hommes lui ont fait. Le masque d'Hannya symbolise dont la vengeance, mais aussi la douleur, la colère, la force de caractère. Hannya vient du sanscrit « prajna » qui veut dire « grande sagesse ». En tattoo, le masque d'Hannya est souvent représenté en rouge avec des cornes.

Tatouage japonais : le masque d'Hannya, figure emblématique de la culture nippone / Crédit photos : Pinterest

11 - Tatouage japonais et signification : le crapaud

Si dans la culture occidentale, le crapaud est associé aux contes de fée et aux princes (il leur suffit d'un baiser pour se transformer), dans la tradition japonaise, le cousin de la grenouille est un symbole de richesse, de réussite et de chance. En tatouage, il est souvent associé à des pièces d'or.

Le crapaud, un tatouage traditionnel japonais récurrent / Crédit photos : Pinterest

12 - Tatouage japonais et signification : le chat et le Maneki Neko

Vous avez forcément déjà vu ces chats qui ont une pâte levée, ce sont les Maneki Neko, un symbole de chance et de bonne fortune au Japon. Ils sont censés apporter la richesse. Alors ils sont des motifs de prédilection pour les tatouages, en plus d'être mignons. Les chats en général sont souvent représentés sur la peau.

Idée de tatouage japonais : un chat ou un Maneki Neko / Crédit photos : Pinterest

13 - Tatouage japonais et signification : la vague

C'est surement l'estampe japonaise la plus connue et la plus reproduite en tatouage : la vague, d'Hokusai (qui a aussi représenté les plus beaux paysages du pays du soleil levant, comme le mont Fuji). Un magnifique dessin qui peut se tatouer en noir ou en couleur avec un joli bleu pour faire ressortir l'écume des vagues.

Tatouages japonais : la vague d'Hokusai / Crédit photos : Pinterest

14 - Tatouage japonais et signification : le soleil

Le Japon est surnommé le pays du soleil levant. Le soleil est donc un symbole très important pour l'île dont Tokyo est la capitale. Il figure même sur le drapeau : le rond rouge sur blanc symbolise le soleil. En tatouage, il surmonte souvent les vagues ou illustre les dessins de samouraï.

Le dessin de soleil récurrent dans les tatouages japonais / Crédit photos : Pinterest

Sources :
Histoire des tatouages japonais
Significations des tatouages japonais
Le tatouage au Japon : huit motifs typiques et leurs significations

Bouton whatsapp