20 millions de Français verront leur maison se fissurer dans les prochaines années, découvrez si vous en faites partie

De plus en plus de maisons se fissurent à cause de l’augmentation des épisodes de sécheresse. D’ici 2050, 20 millions de Français seront victime de ce sinistre, selon une nouvelle étude qui dévoile les régions les plus touchées.

Avoir une fissure dans sa maison est un problème qui touche de plus en plus de Français. La raison ? Les longues périodes de sécheresse fragilisent les maisons, notamment celles construites sur un sol argileux. À cause des variations de températures, celui-ci se gonfle et se rétracte, ce qui provoque des instabilités et des fissures sur les fondations et la structure de la maison. Dans les cas les plus graves, des crevasses peuvent apparaître sur les murs et causer un effondrement.

Entre 2006 et 2022, le nombre de maisons fissurées a augmenté de 145% en France. Malheureusement, ce problème risque de s’accentuer à l’avenir en raison du changement climatique, selon une nouvelle étude menée par l’association “Conséquences” et la start-up d’évaluation des risques climatiques “Callendar”.

13,6 millions maisons touchées

D’ici 2050, les trois quarts des maisons individuelles françaises pourraient se fissurer, ce qui représente environ 13,6 millions d’habitations. Selon l’étude, les régions particulièrement touchées sont le Centre-Val-de-Loire, l’Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine, l’Île-de-France, le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Dans quelques années, 20 millions de Français pourraient voir des fissures apparaître sur leurs maisons. Des régions aujourd’hui peu exposées, comme la Bretagne et la Normandie, pourraient également voir leur taux de sinistralité augmenter de plus de 100%.

“Moins l’ancrage dans le sol est profond, sans sous-sol ou cave, sans vide sanitaire, plus la maison est vulnérable. Un autre facteur peut être la proximité d’arbres adultes qui peuvent diminuer l’humidité du sol sous la maison”, a expliqué Sébastien Gourdier, chef d’unité au Bureau de Recherche Géologique et Minière (BRGM), à Notre Temps.

Crédit photo : iStock

Êtes-vous concerné ?

Pour savoir si votre maison présente des risques, Callendar a créé une application et un questionnaire intitulé “Risque Maison Climat RGA” pour permettre à chacun de connaître les risques de fissures sur son habitation. Pour cela, il vous suffit de renseigner votre adresse ainsi que quelques critères comme la forme de votre bâtiment et la présence ou non d’un sous-sol.

“Cette application va permettre aux gens de voir, si tous les voyants sont au rouge, les questions à se poser et vers qui s’orienter. Elle montre les trois facteurs qui concourent au risque de maison fissurée, dont évidemment le risque climatique qui est déterminant”, a précisé Sylvain Trottier, directeur de l’association Conséquences, à RMC.

Crédit photo : iStock

Si vous remarquez déjà des fissures sur votre maison, la première chose à faire est de vous rapprocher de vos voisins pour savoir s’ils ont le même problème. Si votre habitation a moins de 10 ans, appelez votre assureur dommages ouvrage pour faire marcher la garantie. Si vous vivez dans une maison plus ancienne, contactez la mairie de votre commune pour faire une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle et être indemnisé. À l’avenir, des mesures devront être prises pour limiter les conséquences de la sécheresse sur les maisons françaises.

Source : L'Internaute
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.