Moisissure sur les murs : causes, traitements et préventions

Bouton whatsapp

Inesthétique, la moisissure sur les murs est dangereuse pour votre santé. Découvrez les informations nécessaires concernant ce fléau des logements.

Moisissure sur les murs : comment la reconnaître ?

À voir aussi

Un banc en bois recouvert de moisissures vertes. Crédit : MabelAmber

La moisissure qui se développe sur les murs d’une maison est une sorte de champignons microscopiques. Ces derniers se développent grâce à l’humidité présente dans les murs ou dans l’air intérieur. Il existe plusieurs types de moisissures sur les murs, et elles se distinguent en fonction de leur couleur et leur toxicité :

  • La moisissure noire

Cette moisissure sombre est particulièrement présente dans les environnements humides et chauds tels que la cave, la salle de bains ou la cuisine. En général, la moisissure noire est toxique et peut provoquer des irritations des yeux et de la peau, des allergies ou des maux de tête. Ci-après quelques-unes des moisissures noires les plus connues :

  • Ulocladium ;
  • Memnoniella ;
  • Stachybotrys.

  • La moisissure verte

La moisissure verte comme l’Aspergillus est assez courante dans les maisons. Elle produit des mycotoxines qui sont dangereuses pour la santé.

 

  • La moisissure marron

Ce type de moisissure s’installe généralement sur le carrelage ou le plancher. Si elle n'est pas traitée, la moisissure marron peut endommager la structure de votre maison. Elle peut aussi gêner les personnes asthmatiques.

 

  • La moisissure orange

La moisissure orange se trouve généralement dans les toilettes, les salles de bains et les surfaces en bois. Elle ne présente aucun danger pour la santé. Cependant, elle peut endommager durablement votre logement.

 

  • La moisissure jaune

Carrelage, surfaces en bois, murs… Tels sont les lieux de prédilection de la moisissure jaune. Elle peut même s’installer sur la nourriture. La moisissure jaune n’est pas dangereuse pour les adultes. Toutefois, elle pet provoquer des problèmes de santé importants chez les personnes fragiles les plus fragiles comme les enfants en bas âge, les seniors ou les femmes enceintes.

 

  • La moisissure blanche

La moisissure blanche telle que le Trichoderma ou le Geotrichum est plus facile à repérer que la moisissure noire. Elle est particulièrement présente dans les zones de la maison où il y a eu des dégâts des eaux importants comme la salle de bains, la cuisine ou les toilettes.  

Les espaces mal ventilés, confinés ou confinés sont particulièrement favorables à une augmentation du taux d’humidité qui est à l’origine de la formation de moisissure. Cette dernière peut aussi bien apparaitre dans les parties privatives que dans les parties communes du logement. Dans une maison, l’apparition de la moisissure se repère généralement :

  • Lorsque les coins des plafonds deviennent noirs ;
  • Quand des taches noires apparaissent au niveau des murs.

Formation de moisissure sur les murs : quelles causes ?

Des murs graffitis recouverts de moisissure. Crédit : Bluesnap

Le meilleur moyen d’agir efficacement contre la formation de moisissure sur les murs est d’en comprendre les causes. En effet, il ne suffit pas de la nettoyer ou de la recouvrir de papier peint pour la faire disparaître. Si son origine n’est pas identifiée, elle reviendra de plus belle et poursuivra son extension. Les causes de la formation de la moisissure sur les murs sont nombreuses. Ci-après les plus fréquentes :

  • Des remontées capillaires, un phénomène physique provoqué par l’humidité qui proviennent du sol pour monter le long des murs ;
  • Des infiltrations d’eau se produisant dans les murs depuis le sol ;
  • Un dégât des eaux qui proviennent d’un étage supérieur ;
  • Une ventilation défectueuse, insuffisante ou inexistante ne permettant pas une évacuation naturelle de l’humidité et un renouvellement de l’air ambiant ;
  • Une fuite d’un chéneau ou d’une gouttière à l’extérieur du mur ;
  • Une fissure dans les murs par lesquels les eaux de pluie s’infiltrent.

Bon à savoir : pour identifier la source de la moisissure sur les murs, contacter un professionnel qualifié est de mise. Ce spécialiste sera en mesure d’effectuer un diagnostic d’humidité complet. Ci-après quelques techniques efficaces permettant aux professionnels de détecter la provenance de l’humidité ainsi que les réparations nécessaires :

  • Le gaz traceur ;
  • La neutrographie ;
  • L’inspection vidéo ;
  • La thermographie infrarouge ;
  • La corrélation acoustique.

À l’issue du diagnostic d’humidité, vous pourrez connaître l’origine de la formation de la moisissure sur vos murs. Vous connaîtrez par la même occasion l’étendue des dégâts au sein de votre maison. Le professionnel peut vous fournir des conseils avisés sur les travaux à réaliser. Il peut même vous les faire à votre place. Notez qu’un diagnostic ne vous engage en rien. Il ne fait que vous renseigner concernant l’étendue des dégâts causés par la moisissure.

Est-ce que la moisissure sur les murs est dangereuse ?

Une pièce abandonnée recouverte de moisissures. Crédit : SnapwireSnaps

Pour se reproduire et se propager dans un logement, les champignons responsables de la formation de la moisissure sur les murs libèrent une grande quantité de mycotoxines. Maintenues en suspension dans l’air intérieur de l’habitation, ces dernières, de nature toxique, les spores sont dangereuses pour la santé. En effet, elles provoquent différentes maladies, telles que :

  • Les allergies ;
  • Les maladies des voies respiratoires ;
  • Les irritations cutanées ;
  • Une inflammation oculaire sévère ;
  • Des nausées ;
  • Une grande fatigue ;
  • Des rhumes ;
  • Une sensation de fatigue ;
  • Des toux ;
  • Etc.

Si vous souffrez de l’une des maladies citées préalablement à cause de la présence de la moisissure dans votre logement, consultez rapidement un médecin. Le professionnel de la santé vous prescrira les traitements nécessaires pour guérir.

Enlever la moisissure sur les murs : comment ça marche ?  

Nettoyer une moisissure sur un mur. Crédit : Istock

Ne laissez pas la moisissure se répandre sur les murs de votre maison. Il importe de les retirer immédiatement. Certes, cette solution n’est pas définitive, mais elle vous permet de ne pas rester exposé aux champignons. Pour enlever la moisissure sur les murs, servez-vous de l’eau de Javel. Voici les démarches à suivre pour utiliser ce produit chimique :

  1. Prenez un bol et versez-y 1 litre d’eau ;
  2. Diluez 100 ml environ d’eau de Javel dans l’eau ;
  3. Mélangez vigoureusement la solution obtenue, puis laissez reposer pendant quelques minutes ;
  4. Commencez à mélanger de nouveau ;
  5. Vaporisez le mélange obtenu sur les parties des murs infectées par les moisissures ;
  6. Frottez énergiquement les zones à traiter avec une brosse. Recommencez l’opération si besoin.

Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre blanc pur pour ôter les traces de moisissure sur vos murs. Suivez les étapes suivantes pour utiliser cette solution à la fois économique et écologique :

  1. Prenez un grand bol en verre ;
  2. Versez 200 ml d’eau et 300 ml de vinaigre blanc pur dans le récipient ;
  3. Mélangez vigoureusement le mélange eau et vinaigre blanc ;
  4. Pulvérisez la solution obtenue sur les parties moisies du mur ;
  5. Laissez agir pendant quelques heures ;
  6. Frottez la surface à traiter avec une éponge ou un chiffon propre et humide afin d’enlever la moisissure.

Petit conseil : pour renforcer l’efficacité du mélange eau-vinaigre blanc, ajoutez-y une cuillère à café du bicarbonate de soude. Cette poudre permettra également de faire mousser un peu plus le mélange. Pour éviter que les champignons ne reviennent sur le mur fraîchement nettoyé, pulvérisez-y quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree.

Excellent antifongique, l’huile essentielle de palmarosa permet également de combattre et d'empêcher la réapparition de la moisissure sur les murs. Pour en avoir la preuve. Suivez les démarches ci-après :

  1. D’abord, mélangez 10 ml d’huile essentielle de palmarosa dans 100 ml d’alcool pharmaceutique à 70° ;
  2. Préparez cette solution dans un petit flacon équipé d’un vaporisateur ;
  3. Vaporisez la zone affectée par la moisissure que vous avez préalablement nettoyée une fois par semaine ;
  4. Ne rincez pas et laissez sécher à l’air libre.

Comment se débarrasser de la moisissure sur les murs ?

Un vieux mur recouvert de moisissures noires. Crédit : nguyenhuynhmai

Comme il a été dit précédemment, retirer la moisissure sur les murs ne suffit pas, car elle se reformera d’elle-même en seulement quelques jours. Ainsi, selon la cause de l’apparition de la moisissure, différents traitements et solutions de longue durée vous sont proposés :

  • En cas de remontées capillaires ou d’infiltration d’eau

Pour combattre les remontées capillaires ou une infiltration d’eau, plusieurs solutions s’offrent à vous, à savoir :

  • L’installation d’un traitement de surface antihumidité ;
  • L’assèchement des murs en vue d’empêcher que l’eau remonte dans les murs ;
  • La réalisation d’un cuvelage de la cave afin de protéger les murs ;
  • Un drainage de votre terrain. Si vos moyens le permettent, réalisez également un drainage à l’intérieur de votre cave ;
  • La mise en place d’une membrane étanche autour des fondations.

 

  • En cas de défaut ou de manque de ventilation

Si la moisissure sur vos murs est due à un défaut ou un manque de ventilation, vous pouvez opter pour l’une des solutions suivantes :

  • Installation d’un puits provençal ;
  • Amélioration de la ventilation naturelle du logement ;
  • Mise en place d’une ventilation mécanique : ventilation positive par suppression, ventilation mécanique répartie ou VMR, ventilation mécanique contrôlée (VMC) double ou simple flux.

  • En cas d'incident

Si un incident survient et qu’une fuite d’eau apparait sur vos murs, réparez l’origine du problème. Ensuite, procédez à un assèchement des murs touchés dans le cas où ils sont gorgés d’eau.

  • En cas d’humidité excessive des pièces d’eau

Si vous constatez une humidité excessive dans vos pièces d’eau, servez-vous d’un déshumidificateur afin de contrôler l’humidité de l’air dans votre maison. En matière de déshumidificateur d’air, vous avez le choix entre :

  • Le déshumidificateur d’air électrique ;
  • Le déshumidificateur d’air chimique.

Avant l’élimination totale de la moisissure sur vos murs, évitez d’entreprendre des travaux d’embellissement ou de rénovation. Cela permet d’éviter que l’humidité surgisse sur les nouveaux supports que vous avez mis en place. Agissez toujours dans le bon ordre et soyez attentif. En agissant ainsi, vous éviterez de perdre de l’argent inutilement.  

Attention ! N’appliquez jamais un enduit hydrofuge sur un mur dit « non guéri », parce que cela ne fera que bloquer l’humidité à l’intérieur du mur.

Formation de nouvelles moisissures sur les murs : comme les prévenir ?

Un mur en brique recouvert de moisissures blanches et vertes. Crédit : MabelAmber

Voici quelques conseils efficaces pour éviter le retour de la moisissure sur les murs de votre logement :

  • Isolez convenablement vos murs ;
  • Ventilez correctement les différentes pièces de votre habitation, surtout durant les activités susceptibles de produire beaucoup d’humidité telles que la douche, la cuisson des aliments ou encore le bain ;
  • Équipez votre logement d’une ventilation de première qualité pour brasser l’air continuellement ;
  • Ouvrez vos fenêtres pendant au moins 7 minutes quotidiennement afin de renouveler l’air intérieur ;
  • Inspectez régulièrement les différentes pièces de votre logement ;
  • Réparez tout infiltration ou dégât d’eau.

Bouton whatsapp