Alerte job de rêve : vous pouvez être payé 18 000 euros pour... rester couché

Bouton whatsapp

La clinique spatiale de Toulouse est à la recherche de candidats volontaires pour mener une expérience dans le but de mieux préparer les vols dans l’espace. Rémunérés, les participants devront rester alité 60 jours.

Il y a parfois des alertes pour des job de rêve, comme devenir le concierge d’une île isolée et y élever des moutons. D’autres opportunités viennent par le biais d’études scientifiques, pour lesquelles on peut percevoir une rémunération en participation volontairement à des expériences.

Crédit photo : MEDES

Et c’est exactement ce type de plan dont on vous fait part aujourd’hui. Actuellement, la clinique spatiale de Toulouse (MEDES) a lancé une campagne de recrutement de douze volontaires qui seraient prêts à rester alités pendant soixante jours.

L’objectif de la clinique est d’élargir ses connaissances sur l’impact de l’apesanteur sur les astronautes. En effet, l’apesanteur peut causer de la perte osseuse et musculaire et les astronautes ont chacun leur méthode pour garder leur corps en forme lorsqu’ils sont dans l’espace.

Par exemple, Thomas Pesquet s’est astreint à courir ou pédaler plus de deux heures par jours, lors de ses séjours dans la Station spatiale internationale. Cependant, la science cherche toujours à s’améliorer et à prévenir tout risque pour la santé.

Ainsi, la clinique spatiale de Toulouse effectue régulièrement des expériences avec des volontaires, en simulant la micropesanteur.

Crédit photo : CNES

Faire du vélo dans une centrifugeuse, ça vous tente ?

Pour cette expérience, douze hommes seront donc sélectionnés, mais ils ne seront pas tous attitrés à rester au lit. En effet, certains d’entre eux devront faire du vélo, parfois même alors qu’ils se trouveront dans une centrifugeuse qui tourne à toute vitesse. Préparez donc aussi les seaux de vomi !

“Nous voulons tester l’efficacité de l’exercice physique couplé à la gravité artificielle, c’est-à-dire la centrifugation. Par tirage au sort, un tiers des volontaires fera du vélo couplé à la centrifugeuse six jours sur sept, un tiers uniquement du vélo et un tiers n’auront aucun exercice et serviront de témoin” explique Arnaud Beck, l’un des médecins coordinateurs de l’étude.

Les douze volontaires seront régulièrement auscultés et auront le droit à un check-up très complet, accompagnés par quatorze équipes scientifiques qui les suivront de près.

Crédit photo : iStock

Une rémunération de 18 000 euros

Financée par l’Agence spatiale européenne et le CNES, cette expérience se fera en deux temps entre cette année et l’année prochaine. Si vous êtes intéressés, quelques critères sont requis.Il faut être âgé de 20 à 45 ans, être en parfaite santé, faire du sport régulièrement, avoir un indice de masse corporelle compris entre 20 et 27, ne pas fumer, ne pas avoir d’allergie ou de restriction alimentaire.

Si vous faites partie des heureux élus, vous passerez une batterie d’examens deux semaines avant de passer 60 jours allongés, la tête légèrement plus basse que les pieds. Après cette expérience, vous resterez ensuite deux semaines sur place pour une remise sur pied physique. Au total, votre séjour s’étendra sur trois mois, pour lesquels vous serez rémunérés 18 000 euros. Alors, intéressés ?!

Source : Medes
Bouton whatsapp